Portrait
Via214
Fermer

Paysages d'autrefois

La Bourse de Paris au plus haut niveau depuis 10 ans.

La
Bourse de Paris au plus haut niveau depuis 10 ans.http://www.via214.net/





Wall Street fermé hier
pour une journée fériée consacrée à la mémoire de Martin Luther
King, s'apprête à ouvrir sur de nouveaux records. Les valeurs
français retrouvent dès lors leurs meilleurs niveaux depuis
décembre 2007. Avec un CAC 40 ayant atteint les 5535 points en fin de
matinée, les valeurs françaises ont retrouvé leurs meilleurs
niveaux de l'an dernier correspondant eux-même aux plus haut niveaux
observés depuis plus de dix ans. Depuis le 1 janvier l'indice de
référence de la Bourse de Paris affiche une progression de 4%. "Les
marchés européens s'élèvent ce matin avec des investisseurs qui
restent optimistes" a souligné David Madden analyste de CMC
Markets qui prévoit une hausse de Wall Street pour sa réouverture
après trois jours de pause. "L'humeur n'est pas aussi enjouée
qu'aux Etats-Unis, mais ce n'est pas si loin non plus" a-t-il
ajouté. Les places boursières bénéficient en outre d'un répit du
côté de la monnaie européenne qui baissait un peu mardi, après
avoir atteint un sommet un peu plus de trois ans la veille. Selon
l'analyste Madden "l'euro a subi un ralentissement de l'inflation
allemande". Publiée avant l'ouverture des marchés, l'inflation en
Allemagne s'est bine élevée à 1,7% en décembre sur un an,
décélérant par rapport à novembre, selon des chiffres définitifs
de l'office fédéral des statistiques Destatis. Côté britannique
l'inflation du Royaume-Uni a légèrement ralenti à 3,0% en décembre
sur un an grâce à un apaisement des prix alimentaire.
Outre-Atlantique, l'activité industrielle dans la région de New
York en janvier est également à l'agenda des indicateurs. En
matière de valeurs, Peugeot gagnait 1,6% à 18,14 euros, soutenu par
une progression de ses ventes unitaires de 15,4% au niveau mondiale
en 2017. Renault prenait pour sa part 1,24% à 89,65 euros. CGG
faisait un bond de 20,32% à 5,40 euros à la faveur d'un chiffre
d'affaire en hausse de 10% sur l'exercice de 2017 et d'une prévision
de rentabilité opérationnelle améliorée sur la période. Veolia
Environnement gagnait 1,26% à 20,84 euros. Le siège du géant
français de gestion de l'eau et des déchets a été perquisitionné
la semaine dernière dans le cadre d'une enquête transnationale sur
de soupçons de corruption visant sa filiale roumaine, a annoncé le
groupe lundi. Vicat souffrait (-4,98% à 65,85 euros) d'un
abaissement de sa recommandation à "réduire" par Kepler Chevreux.
EDF prenait 3,85% à 10,80 euros alors que le gendarme de l'énergie
a recommandé lundi, d'augmenter en moyenne de 0,8% les tarifs
réglementés de vente d'électricité appliqués à environ 7
millions de consommateurs, du fait d'évolution récentes d'éléments
entrant dans la composition de ces tarifs.  

Hawaï: un employé se trompe de bouton et envoie une alerte missile en provenance de la Corée du Nord

Hawaï: un employé se trompe de bouton et envoie une alerte missile en
provenance de la Corée du Nord.http://www.via214.net/




Fausse alerte samedi 13
janvier à Hawaï pendant que le président Donald Trump jouait au
golf. Un employé a déclenché la sirène d'alerte missile, et une
voix dans l'haut-parleur a donné des consignes d'évacuation. Le
début de panique a été imminent en croyant que la Corée du Nord
avait envoyé un missile sur l'Île d'Hawaï. Les téléphones
portables ont reçu un SMS d'alerte disant "menace de missile
balistique sur Hawaï (Etats-Unis). Mettez-vous immédiatement à
l'abri. Ce n'est pas un exercice". Une voix interrompu le cours de
match de basket "Trouvez un abri, ou allongez-vous au sol". Un
homme enjoint sa fille de se glisser dans une bouche d'égout.
Certains d'autres se terrent dans les placards. Pendant que d'autres
font leurs adieux sur les réseaux sociaux "Je voulais vous dire: je
vous aimes tous" lâche une jeune femme que se filme au bord des
larmes. A cet instant tout le monde pense à un missile tiré par la
Corée du Nord. Mais en fait c'était une fausse alerte et 38 minutes
plus tard, les autorités penades, font leur mea culpa. "Un employé
a appuyé sur le mauvais bouton" a expliqué David Yutaka Ige
gouverneur de l'Etat d'Hawaï. On ne sait pas encore ce qui est
arrivé par la suite, à cet employé tête à l'air qui a mis en
alerte les Etats-Unis.  

Turquie: spectaculaire accident un avion sort de la piste d'atterrissage.

Turquie: spectaculaire accident un avion sort de la piste d'atterrissage.http://www.via214.net/




Un Boeing 737-800 de
Pegasus Airlines avec 162 passagers à bord, sort de la piste
d'atterrissage samedi soir, dans le nord de la Turquie et glisse le
long d'une falaise boueuse, s'arrêtant à quelques mètres de la mer
Noire. L'avion Boeing arrivait d'Alaska et devait atterrir à
Trébizonde, les 162 passagers et les 6 membres d'équipage ont pu
être évacués et personne a été blessé. Les images de CNN
Turquie, montrent le Boeing 737-800 en position délicate, les roues
embourbées dans le contrefort d'une falaise surplombant la Mer
Noire. Un "véritable miracle" que personne n'ait été blessé,
selon une passagère. Selon l'agence Dogan, le Boeing se trouve à 25
mètres de la Mer Noire. La cause de l'accident est encore inconnue
mais une enquête est en cours, a déclaré le bureau du gouverneur
de la région. Le procureur de Trébizonde a indiqué dimanche, avoir
ouvert une enquête criminelle. Le procureur souhaite recueillir les
témoignages des six membres d'équipage. "L'avion sera retiré
pendant que toutes les mesures seront prises pour les autres travaux
et procédures" a déclaré le gouverneur Ycel Yavuz à l'agence
Anadolu. Il a déclaré qu'un petit nombre de passagers avaient
demandé d'aller à l'hôpital, sans fournir de précisions.
L'aéroport qui avait été fermé, a été rouvert dimanche matin,
et les opérations pour dégager l'avion se poursuivent. Selon le
professeur Atakan Aksoy de l'Université technique de Karadeuiz, la
construction d'une seconde piste devrait être accélérée. "Ce
type d'accident peut arriver en raison de l'étroitesse du terrain
dans la partie nord de l'aéroport et de la proximité d'une falaise"
a-t-il déclaré à l'agence de presse Dogan.  

Meghan Markle victime "d'insultes racistes".

Meghan Markle victime "d'insultes racistes".http://www.via214.net/




La compagne du chef du
parti d'extrême-droite Ukip a tenu des propos racistes envers Meghan
Markle a révélé The Mail on Sunday. La polémique enfle au
Royaume-Uni. Ce dimanche 14 janvier, des SMS racistes ont été
envoyés par Jo Marney, compagne du leader d'extrême-droite Henry
Bolton, étaient virulents. Dans ces messages, Jo Marney écrit
notamment que Meghan Markle "va souiller notre famille royale avec
sa semence". Mais ce n'est pas tout. «Il y aura ensuite un Premier
ministre musulman. Et un roi noir» écrit Jo Marney à l'un de ses
amis par texto. "C'est le Royaume-Uni pas l'Afrique",
continue-t-elle. Pour éteindre la polémique Henry Bolton a réagi
sur Twitter, annonçant notamment que sa compagne avait été exclue
du parti Ukip. Jo Marney, quant à elle, s'est excusée de son
"langage choquant" mais maintenant que ses propos ont été
"délibératement exagérés et sortis de leur contexte". Quant à
l'avenir de Henry Bolton au sein du parti eurosceptique, les
dirigeants se réuniront la semaine prochaine pour en discuter selon
la BBC. Le président non élu du Ukip en charge de sa bonne marche
organisationnelle Paul Oakden, a annoncé que le chef du parti avait
"des décisions officielles à prendre". Meghan Markle qui épousera
prince Harry le 19 mai prochain, à la chapelle Saint-Georges du
Palais de Windsor, la même chapelle qui a accueilli le mariage de
prince Charles et Camilla Parker Bowles en 2005.  

Donald Trump traite Haïti et les pays africains de "trou à merde".

Donald Trump traite Haïti et les pays africains de "trou à merde".http://www.via214.net/





Le président des
Etats-Unis Donald Trump avait réussi à surveiller son langage des
ce derniers temps, mais manifestement il a fait une rechute. Selon
Washington Post qui rapporte les propos du président américain, ce
dernier a traité Haïti et les pays africains de "trou à merde" ou "shitholes" et ce dans le bureau ovale en plein réunion avec
des parlementaires sur l'immigration. Donald Trump a également dit
qu'il serait mieux d'avoir «plus de gens de Norvège". Des
commentaires "odieux et racistes", "indignes de la Maison Blanche
et contraires aux valeurs américains", ont réagi plusieurs
démocrates – et républicains. Les réactions n'ont pas tardé à
pleuvoir. Après une longue réunion d'urgence, les 54 ambassadeurs
du groupe africain à l'ONU ont exigé des excuses et une
rétractation condamnant des "remarques scandaleuses, racistes et
xénophobes". Ils se sont déclaré préoccupés par la tendance "grandissante" de l'administration Trump "à dénigrer le
continent et les gens de couleur". le Sénégal et le Bostwana ont
par ailleurs convoqué chacun l'ambassadeur américain. L'ONU a
qualifié ces remarques de "choquantes et honteuses" et l'Union
africaine de "blessantes" et "dérangeantes". Le gouvernement
haïtien a dénoncé des propos "odieux et abjects" qui, qu'ils
étaient avérés, seraient à tous égards «inacceptables car ils
refléteraient une vision simpliste et raciste". Le ministre cubain
des Affaires étrangères a condamné "fermement" ces déclarations "racistes, dénigrantes, grossières, pleines de haine et de
mépris", qui suscitent selon lui "l'indignation du peuple cubain".
Au Venezuela le président Nicolas Maduro a appelé à la solidarité
avec la nation "agressés" par Donald Trump. La Russie a jugé les
propos du président américain extrêmement négatifs". "#Trumppresidentdemerde" ce matin, tout en sobriété, l'ancien
ministre et actuel président de l'Institut du monde arabe Jack Lang,
a traité Donald Trump de "président de merde" sur Twitter. "C'est
un cri du cœur, un cri de révolte après ce qu'il a dit sur les
Haïtiens. J'ai envie qu'on dise dans le monde entier: "président
de merde" comme un cri de ralliement contre ce personnage humiliant
et offensant" a insisté Jack Lang auprès de l'AFP. Aux Etats-Unis,
l'ancien directeur du FBI James Comey a écrit sur Twitter "La
grandeur de ce pays et son génie viennent de sa diversité".
Chelsea Clinton a rappelé que "certains immigrants du Salvador,
d'Haïti et d'Afrique ont aidé à construire notre pays". Même
échos chez son père Bill Clinton, ancien président des Etats-Unis,
qui a souligné "les immenses contributions des immigrants d'Haïti
et d'autres nations à l'Amérique", appelant au "respect et à la
gratitude" pour "eux et leurs pays d'origine". Parmi l'océan de
critiques, certains personnalités américaines ont félicité leur
chef d'Etat. "Enfin un président qui dit ce que nous pensons tous!"
a salué Marco Gutierrez créateur du mouvement "Latinos for Trump". La blogueuse conservatrice Stacy Rush a estimé que ces critiques
empêchaient les Etats-Unis de traiter les problèmes de fond. "Il
est lamentable que notre pays, et notamment la presse généraliste
perde du temps sur le mot #shothole alors que nous avons de
vrais problèmes qui doivent être traités" écrit-elle. Le
président Trump a souligné vendredi qu'il n'avait pas utilisé
l'expression "pays de merde". "Le langage qui j'ai utilisé
pendant la réunion était rude, mais ce ne sont pas les mots
utilisés" a écrit Donald Trump sur Twitter, avant d'assumer dans
un deuxième message qu'il n'avait "jamais dit quoi que ce soit de
péjoratif sur les Haïtiens à part que Haïti est évidement pays
un pays pauvre et sujet aux troubles."(...) J'ai une relation
merveilleuse avec les Haïtiens". La Maison Blanche a souligné que
le chef d'Etat se battrait "toujours pour le peuple américain". "Comme d'autres nations ayant une immigration fondée sur le mérite,
le président Trump se bat pour des solutions durables qui renforcent
notre pays en accueillant ceux qui contribuent à notre société,
font croître notre économie et s'assimilent à notre grande nation" a insisté le porte-parole de l'exécutif Raj Shah, dans un
communiqué.

Qui représentera la France à l'Eurovision cette année?

Qui représentera la France à l'Eurovision cette année?http://www.via214.net/



Pour la première fois le
casting aura lieu devant les caméras, et il débutera ce samedi soir
sur France 2 dans l'émission «Destination Eurovision» où 9
candidats sur les 18 en lice présenteront une chanson inédite,
qu'ils espèrent porter au concours européen de la chanson qui se
déroulera à Lisbonne (Portugal), les 9 autres s'affronteront samedi
20 janvier. Les candidats devront convaincre un jury international
mais aussi Isabelle Boulay, Christophe Willem et Amir, qui composent
le jury français de ce programme présenté par Garou. Le vote des
téléspectateurs interviendra aussi dans deux semaines, lors de la
final en direct. Parmi les candidats en lice: Lisandro Cuxi gagnant
de la saison 6 de The Voice, et Emmy Liyana issue du télécrochet de
TF1. "C'est un concours de chanson avec des règles propres à
celles d'un concours européen" rappelle le producteur Matthieu
Grelier. A partir de samedi 13 janvier, les artistes s'affronteront
pour représenter leurs pays au 63 me concours de l'Eurovision. Parmi
les candidats on trouve des habitués de la scène comme des petits
nouveaux. Beaucoup sortent tout droit du concours de chant de The
Voice sur TF1 comme c'est le cas pour Lisandro Cuxi 18 ans, vainqueur
de la sixième édition, ou Jane Constance 17 ans, lauréate de The
Voice Kids 2. Et certains côtoient déjà les plus grands, on
découvrent ainsi Nassi 36 ans, auteur-compositeur pour Soprano et
Kedji Girac, ou le Normand Malo 23 ans, qui a assuré déjà
plusieurs premières parties des Insus. Mais d'autres font leurs
leurs tout premiers pas sur scène. Max Cinnamon à 16 ans a tout
fait tout seul, notamment sortir son premier album en ligne et
s'inscrire au concours sans label – il est d'ailleurs le seul - .
De la jeunesse, de l'énergie, de la passion, pour cette 63 me
édition du concours de l'Eurovision mais permettront-elles à la
France de remporter le prix avec la chanson française le 12 mais à
Lisbonne? En tout cas, on a envie d'y croire.   

Facebook va encore modifier le fil d'actualité de ses abonnés.

Facebook va encore modifier le fil d'actualité de ses abonnés.http://www.via214.net/




Facebook a la ferme
intention de renouer avec sa mission initiale. Plus tôt dans la
semaine Mark Zuckerberg et ses confrères ont modifié l'algorithme
du fil d'actualité afin de mettre en avant les publications des amis
et de la famille au détriment des pages et des marques. C'est sans
aucun doute la plus grande modification effectuée par le réseaux
social au cours de ces dernières années. A partir de la semaine
prochaine Facebook classera dans vos publications en donnant la
priorité aux photos, aux vidéos et aux statuts que vos proches ont
publiés. Selon Jogn Hageman, responsable des fils d'actualité, ce
changement devrait améliorer les relations entre les utilisateurs.
Bien que cela puisse diminuer le temps que utilisateurs passent que
Facebook, les fondateurs de la plate forme pensent que cela leur sera
bénéfique. Le PDG de Facebook déclare que pour cette nouvelle
année, le temps passé par les utilisateurs devrait être bien
dépensé. Le staff s'attend que les utilisateurs passent plus de
temps devant leurs écrans, et que tout ce temps soit bénéfique
pour toute la communauté.  

Près de Toulouse un restaurant propose à ses clients de fixer eux-même leurs additions.

Près de Toulouse un restaurant propose à ses clients de fixer eux-même
leurs additions.http://www.via214.net/




Un restaurant toulousain
a donné rendez-vous à ses clients pour une soirée atypique... où
il propose que ses clients fixent eux-même leurs additions, vendredi
12 janvier 2018. Près de Toulouse (France) à Colomiers
(Haute-Garonne Occitanie) le célèbre restaurant "Friendly Auberge" la maison du cassoulet a remué les couverts, proposant une soirée à
fort succès, dès la première soirée avec comme formule
d'acception "Payer le juste prix". La formule avait été déjà
expérimentée en décembre 2017 avec un grand succès. Le
spécialiste du cassoulet tient visiblement la recette à succès. "Nous avons fait le plein dès la première édition" explique
Nancy Walker Aubry, qui selon la gérante les clients ont bien "joué
le jeu" et "les prix étaient justes". Depuis l'organisation de
cette journée, le téléphone n'arrête pas de sonner. Il faut dire
que le concept est séduisant: l'établissement propose de manger un
cassoulet "fait maison" devant la cheminée... et c'est vous qui
déterminerez le montant de votre addition! Le service se fait à la
française, c'est-à-dire que le plat est servi à table, et aux
convives de se servir! Si vous recherchez une adresse pour un repas
en amoureux, passez votre chemin... ici, les tables sont partagées.
Au menu, le cassoulet maison, les différentes entrées et le
dessert, une croustade réalisée avec des produits locaux,
principalement livrés par Locavores de Colomiers. L'établissement
compte deux salles, et dispose d'une capacité d'accueil d'une
soixantaine de convives.  

Sommet des pays du Sud de l'UE à Rome: faire face au défi migratoire.

Sommet des pays du Sud de l'UE à Rome: faire face au défi migratoire.http://www.via214.net/




Le Sommet des pays du Sud
de l'Union européenne s'est réuni mercredi à Rome (Italie),
déterminés à s'accorder sur une politique commune afin de faire
face à la crise migratoire. Le président français Emmanuel Macron
a salué "la communauté de vue très fort" entre les participants.
La question migrants a été au cœur du débat". Les dirigeants de
sept pays du sud de l'UE se sont efforcés, mercredi 10 janvier à
Rome, de faire front commun sur plusieurs enjeux concernant le vieux
continent, à commencer par le défi migratoire auquel beaucoup
d'entre eux sont confrontés. Le président français Emmanuel
Macron, tout juste arrivé de Chine, a évoqué devant la presse "la
communauté de vues très fortes entre les pays participants, que ce
soit sur l'avenir de l'Union européenne ou sur la crise migratoire.
Les chef d'Etat et de gouvernement des pays présents: Italie,
France, Espagne, Portugal, Grèce, Malte et Chypre, ont affirmé être
fermement attaché à une politique européenne commune des
migrations" dans une déclaration commune publiée à l'issue d'une
brève réunion qui devait être suivie par un dîner de travail. Les
pays du Sud, dont l'Italie et la Grèce, déplorent le peu
d'empressement de certains de leurs partenaires en Espagne, comme la
Pologne, la République Tchèque et la Hongrie, à accueillir les
migrants qui débarquent sur leur sol. "Nous devons lutter tous
ensemble pour mettre en place une politique migratoire qui soit
commune avec une solidarité surtout envers les pays qui reçoivent
ces flux importants" a souligné devant la presse le premier
ministre grec Alexi Tsipras. A cet égard, ces sept pays ont réclamé "un effort résolu" en vue de mettre en place un régime d'asile
européen commun, reposant sur la solidarité, sans toutefois évoquer
les quotas de relocalisation de migrants que l'UE a cherché à
mettre en place, en vain, en raison de l'opposition de certains pays
de l'UE de l'Est. Pour l'Italie l'année 2017 a été celle d'un
tournant: le pays est passé d'un flux toujours plus massif au
premier semestre aux prémices d'une immigration choisie, au prix
d'accords controversés en Libye qui ont limité les arrivées à
119.000 soit 35% de moins qu'en 2016. En Espagne en revanche, des
algériens et des marocains sont venus grossir les arrivées sur les
cotes, passées de 6.000 en 2016 à près de 23.000 en 2017. En
Grèce, l'accord entre l'Union européenne et la Turquie a limité le
nombre d'arrivée à 28.800 personnes soit 6 fois moins qu'en 2016.
Ce début d'année 2018 est marqué par de nombreux drames, entre 90
et 100 migrants sont portés disparues en Méditerranée après le
naufrage de leur embarcation de fortune au large de la Libye, a
indiqué mardi soir la marine libyenne, se basant sur le témoignage
des survivants. Dans ce contexte les pays du sud de l'UE continuent à
plaider pour une meilleure répartition de la charge migratoire au
sein de l'UE. Athènes demande régulièrement l'intégration des
Irakiens et des Afghans dans les procédures de relocalisation. "L'UE
a déjà obtenu des résultats encourageants dans la maîtrise des
flux et dans la lutte contre la traite des être-humains" a déclaré
l'hôte du sommet, le chef du gouvernement italien Paolo Gentiloni.
Ils doivent maintenant "être consolidés" a-t-il ajouté. Emmanuel
Macron a appelé de son côté à "beaucoup mieux gérer les règles
de solidarité au sein de l'UE, en répondant très rapidement aux
incohérences" de la règle de Dublin qui laisse la responsabilité
de l'accueil des migrants au premier pays d'arrivée, au grand dam de
l'Italie ou encore de la Grèce.  

Ivanka Trump se voit déjà présidente des Etats-Unis.

Ivanka Trump se voit déjà présidente des Etats-Unis.http://www.via214.net/




Un an après la victoire
de Donald Trump à l'élection présidentielle, l'éditorialiste
américain Michael Wolff dresse un portrait du 45 me président des
Etats-Unis, dans le livre "Fire and Fury" dont les bonnes feuilles
ont été publiées le 9 janvier. Michael Wolff n'épargne ni le
gendre du président Trump, Jared Kushner et ni sa fille, Ivanka
Trump, qui selon lui, se voit déjà en première femme présidente
du pays. Ivanka Trump et Jared Kushner, en acceptant d'entrer dans
l'administration présidentielle, auraient passé un accord. "Si un
jour l'opportunité se présenterait, ce serait elle [Ivanka Trump]
qui serait candidate à la présidence raconte le journaliste Michael
Wolff dans son ouvrage Fire and Fury: Inside the Trump White House, paru le 9 janvier aux Etats-Unis. Ivanka Trump caressait l'idée que
la première femme présidente en serait pas Hillary Clinton, ça
serait elle, Ivanka Trump". Selon un article du New York Magazine
qui a publié quelques passages du livre, Steve Bannon, ancien
conseiller de ma Maison Blanche et qui a démissionné de ses
fonctions en août, aurait été horrifié d'apprendre l'existence de
ce pacte au sein du couple, qu'il a surnommé "Jevanka". Il accuse
Jared et Ivanka d'être les responsables de toutes les mauvaises
décisions prises par la Maison Blanche. "La première femme
présidente, assure Ivanka, ne sera pas Hillary Clinton, amis sera
bien Ivanka Trump", écrit le journaliste. De quoi irriter Steve
Bannon, lorsqu'il était conseiller du président (il a été limogé
en août 2017). "Non, quand même, ils n'ont pas dit ça? Dites-moi
qu'ils n'ont pas dit ça. Oh mon dieu" aurait-il déclaré, après
avoir pris connaissance de ce pacte plus tellement secret du couple.
Donald Trump ne serait pas dupe de ces intérêts qui motivent de
certains membres de son entourage. Quelques mois après le début de
sa présidence, le président, serait même plutôt amer de voir son
beau-fils, qu'il qualifie de lèche-bottes", et sa fille à ses
côtés. "Ils n'auraient jamais dû venir à Washington" aurait-il
même affirmé selon l'ouvrage qui est paru. La rumeur est confirmée
par Michael Wolff: Melania Trump n'aurait jamais souhaité que son
époux devienne président. C'est ainsi que la nuit de l'élection de
Donald Trump "Melania était en larmes", écrit le journaliste.
Ivanka Trump présidente des Etats-Unis en 2032? Elle en rêverait.
Selon le nouveau livre Fire and Fury de Michael Wolff, la fille aînée
de Donald Trump n'aurait pas investi l'aile ouest de la Maison
Blanche avec son mari Jared Kushner par hasard. Un extrait du bouquin
est paru dans New York Times: "Le couple "first children" ont dû
gérer le tempérament lunatique de Trump, comme tout le monde à la
Maison Blanche. Et ils étaient prêts à le faire pour la même
raison que tout le monde: ils nourrissaient l'espoir que la victoire
inattendue de Trump les catapulte au sommet, chose qu'ils n'avaient
jusqu'ici jamais imaginée. En gardant un équilibre entre le risque
et la récompense, Jared et Ivanka ont décidé d'accepter des rôles
dans l'aile ouest sur les conseils de presque tous ceux qu'ils
connaissaient. C'était une décision conjointe du couple et dans un
certain sens un travail conjoint". Déjà en 2015, lorsque son père
s'était présenté à l'élection présidentielle, Ivnaka n'excluait
pas cette possibilité: "Ce n'est pas quelque chose que j'ai
toujours voulu faire, mais j'ai 34 ans, alors qui sait?" avait-elle
confiée au magazine Town & Country. "A ce stade je ne
l'envisagerait jamais, mais cela ne veut pas dite que quand j'aurais
50 ans, je n'aurais pas changé d'idée".  

Oprah Winfrey future adversaire de Donald Trump en 2020.

Oprah Winfrey future adversaire de Donald Trump en 2020.http://www.via214.net/



Dans la nuit de dimanche
5 janvier à lundi 6 janvier, Oprah Winfrey américaine de 63 ans est
devenue la favorite d'Hollywood et de ses fans pour affronter – et
battre – Donald Trump lors de la prochaine élection présidentielle
américaine qui aura lieu en 2020. Depuis dimanche et son discours
aux Golden Globes, de nombreuses voix s'élèvent pour encourager
l'animatrice américaine à présenter sa candidature. Animatrice de
télévision et actrice engagée, ainsi que businesswoman reconnue...
Oprah Winfrey va-t-elle ajouter une nouvelle ligne à son CV, celle
de future candidate à la Maison Blanche? Point de départ de cette
rumeur son discours remarqué prononcé lors de la cérémonie des
Golden Globes, dans un sillon de l'affaire Weinstein. A la tribune,
Oprah Winfrey récompensée par le prix Cecil B. DeMille pour
l'ensemble de sa carrière, a cité deux héroïnes de la lutte pour
les droits civiques outre-Atlantique, Rosa Parks et Recy Taylor, puis
a annoncé l'arrivée d'une "aube nouvelle" pour les femmes et les
jeunes filles maltraitées, trois mois après les révélations
contre le producteur américain accusé par une centaine de femmes de
harcèlement et agressions sexuelles. "Depuis trop longtemps, les
femmes n'ont pas été entendues ou crues lorsqu'elles osaient parler
de l'abus de pouvoir des hommes. Mais le temps est venu. Le temps est
venu!", a-t-elle clamé les larmes aux yeux. Pour beaucoup, cette
allocution de près de dix minutes, a symbolisé un tournant dans la
vie publique de la star, très populaire aux Etats-Unis, et dont la
stature dépassée depuis de nombreuses année celle de simple
animatrice télé. Sur Twitter le hastag #Oprah2020 s'est rapidement
propagé, en parallèle de la création de plusieurs comptes appelant
la principale intéressée à présenter sa candidature. Ce n'est pas
la première fois que l'on prête à Oprah Winfrey un futur
politique. En 1999 déjà, Donald Trump assurait lors d'une interview
accordée à la chaîne CNN, que s'il accédait un jour à la Maison
Blanche, son premier choix en tant que vice-président se porterait
vers l'animatrice télé. Si la principale intéressée a démentie à
plusieurs reprises cette hypothèse dans le passé, la situation
semble-t-il évolué. Interrogée lundi par CNN, deux de ses amis
couverts d'anonymat ont déclaré, que Oprah Winfrey "réfléchie
activement" à une candidature en 2020. "L'Amérique, il est temps
que nous prenions cette décision" avait lancé la sexagénaire lors
de la campagne de Hillary Clinton, dont elle était un soutien de
poids. Alors que Oprah Winfrey n'a encore rien dévoilé de ses
intentions, elle bénéficie de nombreux soupporters à Hollywood. "'President Winfrey' ça sonne bien", s'enthousiasmait dimanche
l'actrice Reese Wintherspoon au micro de la chaîne ABC. "Elle n'a
plus le choix" a assuré de son côté Meryl Streep au Washington
Post. Oprah présidente? Elle a ma voix" a tweeté lundi la
chanteuse Lady Gaga. Un sondage de l'Institut Public Polling publié
en mars et relayé ce mardi par l'AFP, donnait Oprah Winfrey gagnante en 2020 contre Donald Trump à 47% des suffrages contre 40% au président sortant.

Olivier Faure candidat à la présidence PS.

Olivier Faure candidat à la présidence PS.http://www.via214.net/




Le président du groupe
socialiste à l'Assemblée nationale a annoncé la candidature
d'Olivier Faure mardi 9 janvier. Le casting des candidats se
agrandi, après Luc Cavounas, Emmanuel Maurel et plus récemment
Stéphane Le Foll, le président du groupe socialiste à l'Assemblée
nationale Olivier Faure a fait savoir qu'il était candidat à la
présidence du PS. Ce mardi 9 janvier au soir, à la sortie d'une
réunion organisée à rue Solférino avec quelques dizaines de
membres de l'ancienne majorité socialiste, l'actuel porte-parole du
PS a ainsi fait connaître son ambition de se présenter à
l'élection pour la tête du parti. Selon l'un de ses proches cité
par l'AFP, cette volonté devrait être officialisée dans le Monde
du 10 janvier. Alors que la candidature de Stéphane Le Foll fait
débat au sein des responsables du parti, du fait notamment de
l'absence de candidats LREM face à lui lors de sa victoire aux
législatives et parce qu'il est vue comme très proche de François
Hollande et de la politique qu'il mène, Olivier Faure pourrait bel
et bien se retrouver favori du scrutin. Ainsi, Luc Cavounas demeure
pour beaucoup de socialistes trop proche de Manuel Valls, qui s'est
lui, allié à Emmanuel Macron, et Emmanuel Maurel manque encore de
notoriété. Par ailleurs des poids lourds comme Najat
Vallaud-Belkacem, qu'Olivier Faure avait un temps projeté de
soutenir jusqu'à ce qu'elle annonce finalement qu'elle en comptait
pas se présenter, Bernard Cazeneuve ont fait savoir qu'ils ne se
présenteraient pas, ce qui laisse la porte ouverte à un candidat
peut-être moins connu. A l'époque où il expliquait vouloir une
femme à la tête du parti Olivier Faure avait fait savoir qu'il ne
comptait cumuler les fonctions en endossant lui-même ce rôle. "Je
ne suis pas Jupiter" déclarait-il à Public Sénat, en souhaitant
pas "accaparer les pouvoirs". D'autres noms, pourraient encore
venir s'ajouter à la liste des candidats, comme celui de Rachid
Temal, l'actuel coordinateur du PS et membre le plus haut placé du
parti, depuis le départ de Jean-Christophe Cambadélis, ou celui de
Julien Dray.

Incendie dans la Trump Tower fait trois blessés.

Incendie dans la Trump Tower fait trois blessés.http://www.via214.net/




Un incendie s'est
déclenché dans la Trump Tower à New York. Une épaisse fumée
s'est échappée de la Trump Tower à New York hier lundi. L'incendie
a eu lieu dans le système de ventilation sur le toit du gratte-ciel,
et 84 sapeurs-pompiers ont été déployés immédiatement sur place.
L'accident a fait trois blessés, dont un pompier. Le président des
Etats-Unis Donald Trump résidait dans cette tour, de 58 étages
avant de devenir président. Le président américain n'était pas
présent au moment des faits. Pas de pronostic vital engagé pour le
pompier blessé. Les pompiers new-yorkais "sont arrivés sur place
en quelques minutes et ont fait un travail formidable" a-t-il
déclaré, le qualifiant de "héros". En fin journée, les pompiers
ont publié sur Twitter, un bilan détaillé des opérations de
secours: "deux blessés civils sans pronostic vital engagé. Ils ont
été soignés sur place et n'ont pas souhaité d'assistance médicale
plus poussée. Et un pompier blessé sans pronostic vital engagé".
Les pompiers new-yorkais sont souvent considérés comme des héros,
depuis les attentats du 11 septembre 2001, où plus de 340 pompiers
ont péri dans les tours du World Trade Center.  

Emmanuel Macron en Chine en visite stratégique.

Emmanuel Macron en Chine en visite stratégique.http://www.via214.net/




Le voyage en Chine du président Emmanuel Macron s'effectue sous un
contexte favorable et plein de promesses pour les relations entre les
deux pays. Après avoir prôné une nouvelle alliance entre France,
Europe et Chine, le président français Macron consacre ce mardi,
deuxième journée de visite en Chine, aux dossiers politiques et
économiques, avec la signature attendue d'environ 50 accords et
contrats, notamment sur le nucléaire civil et aéronautique. C'est
peut-être le début d'une nouvelle ère entre la Chine et la France.
En tout cas, Emmanuel Macron l'a annoncé au premier jour de sa
visite d'Etat, il se rendra chaque année à Pékin, ou ailleurs en
Chine. Emmanuel Macron a décidé de prendre don temps, deux jours et
demi en Chine pour une visite d'Etat. Sa première étape l'immense
armée de terre cuite (Xi'an) une fierté chinoise. La façon dont le
président français a choisi pour saluer la place de la Chine dans
l'histoire, car l'heure est aux amabilités, Emmanuel Macron a tenu à
souligner dès son premier discours, l'exemplarité de l'attitude
chinoise sur ses engagements climatiques. "Après la décision
américaine que je regrette de sortir de l'accord de Paris, la Chine
a joué un rôle décisif pour préserver cet acquis de 2015 pour
lequel la France avait pris toutes ses responsabilités de
partenariat franco-chinois pour relancer la bataille climatique"
a-t-il dit. "De faire que cette planète soit à nouveau grande et
belle. De donner corps à cette phrase (en langue chinoise)..."
a-t-il conclu. Le président Macron est observé en Chine, avec
beaucoup d'intérêt. Il sera aussi question d'économie, car la
France a un lourd déficit commercial avec la Chine, 30 milliards.
C'est le cœur de son premier entretien avec le président Xi
Jinping. 

Kate Middleton enceinte brave le froid en beauté aux côtés de prince William et sa soeur Pippa.

Kate Middleton enceinte brave le froid en beauté aux côtés de prince
William et sa soeur Pippa.http://www.via214.net/





Kate Middleton n'en finie pas d'éblouir le monde entier à chacune de ses sorties. Lors de sa dernière apparition publique, elle a bravé le
froid hivernal, et toujours très en beauté aux côtés de son époux
prince William, ainsi que de sœur Pippa. Kete Middleton est une
véritable princesse des temps modernes. Enceinte de son troisième
enfant, elle en s'arrête pas de faire parler d'elle. Pas un jour ne
passe sans que la duchesse de Cambridge n'attire toutes les
attentions. Toutes ses apparitions publiques sont analysées de près
et il faut reconnaître qu'elle fait sensation à chacune d'entre
elles. D'ailleurs ce matin, Kate Middleton qui est accro à la même
marque que Pippa, rayonnait de bonheur lors d'un service qui s'est
tenu à l'Eglise St. Mary Magdelene à Sandringham. Toute la famille
royale était présente pour l'occasion, ainsi que Pippa Middleton et
son mari James Matthews. Kate Middleton est parvenue une fois de plus
à braver le froid en beauté. Ce dimanche matin, la duchesse de
Cambridge est apparue plus rayonnante que jamais aux côtés de
prince William, de sa sœur Pippa mais également de la reine
Elizabeth II et de Prince Philip. Pour cette occasion particulière
qui a réuni sa famille, Kate Middleton avait opté pour un long
manteau signé Moloh à 445£ (500 euros) qu'elle avait déjà porté
en 2014 lors d'un service de Noël. Elle a également adopté des
accessoires en fourrure comme son chapeau et se gants pour rester
bien au chaud. Nichée sur des talons épais assortis à sa tenue,
Kate Middleton qui a récemment rendu hommage à Lady Diana, était
sublime. Et tout cas, toute la famille royale était de bonne humeur
et affichait de très beaux sourires. 

Déclaration de la Haute Représentante au nom de l'UE sur la situation en Iran.

Déclaration de la Haute Représentante au nom de l'UE sur la situation en Iran.http://www.via214.net/


L'Union
européenne suit de près les manifestations en cours en Iran,
l'augmentation de la violence et la perte inacceptable de vies
humaines. Pour l'UE, les droits de l'homme ont toujours été au cœur
de nos relations avec l'Iran. La manifestation pacifiste et la
liberté d'expression sont des droits fondamentaux qui s'appliquent à
tous les pays et l'Iran ne fait pas exception. Dans les derniers
jours, nous avons été à contact avec les autorités iraniennes.
Dans l'esprit de franchise et de respect qui est la base de nos
relations, nous attendons de toutes les parties concernées qu'elles
s'abstiennent de toute violence et que le droit d'expression soit
garanti, compte tenu également des déclaration du gouvernement
iranien. L'Union européenne continuera à suivre la situation. 

Ariège: un médecin utilisait son cabinet pour accueillir ses maîtresses.

Ariège: un médecin utilisait son cabinet pour accueillir ses maîtresses.http://www.via214.net/





Le médecin généraliste
qui officiait en Ariège a été sanctionné par le conseil régional
d'Occitanie, et a été contraint de fermer provisoirement son
cabinet médical. Un comportement jugé contraire au "principe de
moralité". le cabinet de ce médecin généraliste s'était
transformé en un motel, en ayant accueilli des maîtresses. Une
action qui lui a valu une sanction par la chambre disciplinaire
régionale de première instance du calcul régional d'Occitanie. Le
docteur a été sanctionné. La chambre disciplinaire régional de
première instance du conseil régional d'Occitanie reproche au
médecin d'avoir utilisé son cabinet médical à "des fins
d'activités sexuelles". Le praticien l'aurait fait régulièrement
en organisant des rencontres de manière habituelle à partir de
sites de rencontres, rapporte 20 Minutes, citant une information du
Parisien. Le pot aux roses a été découvert par son ex-épouse, à
l'époque où ils étaient encore mariés. Elle est tombée sur des
courriel compromettants. La dame a alors prévenu le conseil
départementale de l'ordre des médecins peu après le divorce. Le
praticien a dû fermer son cabinet le 13 novembre dernier, et sa
réouverture ne se fera pas avant plus d'un mois. Le généraliste a
été condamné à une interdiction d'exercer pendant six mois, dont
trois avec sursis, et payer une amende de 1.500,00 euros au conseil
départemental de l'ordre des médecins.  

France Gall Isabelle Gall est décédée à l'âge de 70 ans.

France Gall Isabelle Gall est décédée à l'âge de 70 ans.http://www.via214.net/





La chanteuse française
connue sous le nom de France Gall est décédée ce dimanche 7
janvier 2018 à l'âge de 70 ans. Isabelle Gall avait commencé sa
carrière en 1963 mais l'avait arrêtée en 1997. L'épouse de Michel
Berger est morte ce dimanche. Elle avait commencée sa carrière dans
la chanson française à, l'âge de 16 ans, en débutant avec le
piano, à 5 ans, puis avec le guitare 11 ans. France Gall avait
représentée la France à l'Eurovision de 1965 avec le tube "Poupée
de cire, poupée de son". A l'époque les critiques disaient déjà
que France Gall avait un atout dans le métier de la chanson. Son
père Robert Gall fut l'auteur de son grand succès, écrit avec
Aznavour "La Mamà".  

Donald Trump semaine 49: coup de génie à la santé mentale stable.

Donald Trump semaine 49: coup de génie à la santé mentale stable.http://www.via214.net/




Le président américain
Donald Trump attaqué dur sa santé mentale, après la sortie du
livre "Fire and Fury" le président s'est présenté en "génie
très stable" sur Twitter. Torpillant par la même occasion un
séminaire destiné à recentrer son action. Donald Trump avait
convoqué les principaux cadres républicains du Congrès ) al
villégiature présidentielle de Camp David (Maryland) vendredi 5
janvier et samedi 6 janvier. Le président avait l'occasion de se
mettre en scène au travail, porté par une volonté réformatrice,
et d'écarter le brûlot de Michael Wolff, Fire and Fury: Inside the
Trump White House (Henry holtd, non traduit) ce récit dévastateur
de son administration qui pourrit sa rentrée. C'est ce qui aurait dû
se passer en théorie. En pratique, Donald Trump a fait tout le
contraire. A 7 h 10 samedi, les trois animateurs de Fox News rempart
du président et, de ce fait, son programme télévisé favori,
s'attaquant à la couverture jugée complaisante du livre. Nécessité
faisant loi, l'un des trois hôtes, Pete Hegseth s'appuie sans doute
des gousses d'ail dans la poche sur un commentaire critique
concernant l'auteur énoncé par une journaliste du New York Times
diffusé par CNN, soit les deux médias que le président exècre le
plus. Puis, il enchaîne sur les commentaires générés par
l'ouvrage. "Maintenant, tout le monde est psychologue, capable de
diagnostiquer l'état mental du président", s'indigne-t-il. A 7 h
19 Donald Trump qui est déjà vitupéré contre la presse et encensé
son bilan quelques minutes plus tôt sur Twitter, reprend la parole
de son canal d'expression favori. "Tout au long de ma vie, mes deux
atouts ont été ma stabilité mentale et le fait d'être, genre,
très intelligent" écrit-il comme pour répondre à Pete Hegseth. "Je suis passé d'homme d'affaires TRES prospère à grande star de
la télé et à président des Etats-Unis (à mon premier essai). Je
pense qu'on peut me qualifier non seulement de malin, mais de
génie... et un génie très stable en plus!" ajoute-t-il. Une
tirade qu'on aurait pu lire dans le livre de Michael Wolff et qui dit
une nouvelle fois combien le président est tout empli de lui-même.
Donald Trump répond aux attaques déclenchées par la publication du
livre "Fire and Fury" c'est le titre d'un livre qui balance sur le
président une immersion dans la vie à la Maison Blanche, publié
vendredi 5 janvier. La question de la personnalité de Donald Trump
est pourtant de moins en moins tabus. Des élus ont ainsi consulté
un psychiatre de l'Université de Iella, inquiets de la dégradations
mentale du président. "Pour les démocrates c'est la preuve
supplémentaire que le président est inapte à servir le pays. Les
républicains ont tenté une réaction différente. Mais certains
sont inquiets de l'image donnée. C'est difficile de croire dans une
Maison Blanche qui fonctionne comme cela". Dans Fire and Fury,
l'ex-conseiller en communication Steven Banon balance sur les
relations avec la Russie. On y apprend plein d'autres anecdotes
croustillants, comme le fait que Trump se nourrit de Chese Burguer du
McDo par peur d'être empoisonné.   

Deux avions se heurtent au sol à Toronto pas de victimes.

Deux
avions se heurtent au sol à Toronto pas de victimes.http://www.via214.net/





A Montréal un avion avec
à bord 174 personnes a percuté vendredi un autre avion sur le
tarmac de l'aéroport Pearson (Toronto) par un avion de remorquage
dont l'empennage s'est embrasé, ont indiqué les compagnies et
l'aéroport, sans y être de victimes parmi les passagers. Le Boeing
B737 de la compagnie canadienne West Jet, à l'arrêt avec à bord
168 passagers et 6 membres d'équipage a été heurté par un
appareil de la compagnie Sunwing, sans équipage à bord no
passagers, en train d'être tracté. L'avion West Jet attendait sur
le tarmac, de pouvoir débarquer des vacanciers de retour de Cancun
(nord-est Mexique) quand il a été heurté à 18 h 00 (heure locale)
23 h 00 (heure GMT) par l'appareil Sunwing en cours de remorquage par
la société de services aéroportuaire Swissport. "Les 168
passagers et les 6 membres de l'équipage sont indemnes" a assuré
WestJet sur le compte Twitter. "Nous pouvons confirmer que les
passagers sont en sécurité dans le terminal" à l'aéroport a
ajouté la compagnie. La grande majorité des passagers a été
évacuée par les tobogans de sécurité, a indiqué WestJet. Les
services de secours sont rapidement été sur place pour circonscrire
cet incendie, a indiqué l'aéroport Pearson, où l'été derniers un
incendie similaire s'était déjà produit. Selon les responsables de
l'aéroport Pearson un des plus fréquentés de l'Amérique du nord,
des vols et l'évitaillement de quelques avions au terminal 3 ont été
impactés par cet incident et "une enquête est en cours". "Pour
le moment les opérations à l'aéroport n'ont pas été affectées
de manière significative par cet incident". le Bureau de la
sécurité des transports a annoncé dans un communiqué l'envoi
d'une équipe d'enquêteurs afin de "recueillir des informations et
évaluer l'événement". Le froid polaire depuis deux semaines, avec
dans la grande partie est du Canada d'importantes chutes de neige,
provoquent de nombreux retards et annulations de vols. Le temps était
clair vendredi soir à Toronto, malgré que le thermomètre affiche
-20°C, selon le dernières données des services météorologiques.
Vers 21 h 00 (heure locale) et 02 h 00 (heure GMT) samedi, "tous
les passagers de WestJet avaient regagné le terminal et ont procédé
aux contrôles de douane" a indiqué l'aéroport Peearson en
soulignant que les conditions météorologiques restaient le problème
majeur pour les perturbations aériennes dans la soirée de vendredi.   

Le Dow Jones dépasse la barre des 25.000 points pour la première fois.

Le
Dow Jones dépasse la barre des 25.000 points pour la première fois.http://www.via214.net/




La hausse s'est
amplifiée, lentement, mais avec une régularité de compter... une
belle tendance haussière 'en ligné', 100% algorithmique qui a
propulsé le Dow Jones à (+0,9%) au contact des 25.300 (22.299,8) et
lui permet d'engranger déjà +2,5% sur les 4 premières séances de
l'année 2018. Voilà déjà 10% de la performance totale de 2017
dans la poche, les 26.000 seront facilement atteint avant la fin du
mois de janvier... et même mi-janvier au rythme actuel. Carton plein
de record également pour le S&P500 (+0,7% à 2.743), le Nasdaq
(+0,18% à 7.137, soit +3?3% sur la semaine, mieux que le CAC 40 avec
ses +3%, et déjà 10% de la 'perf' 2017 réalisée). Et la fête ne
serait pas complète sans Roussel -2000 qui bat le record à 1.558
(+0,15%) puis un VIX toujours proche des planchers historiques à
9,30. Les chiffres du jour furent déscevants mais les opérateurs ont
trouvé la parade: après la grosse ficelle de la 'taxe reform',
voici le refrain de la dérégulation qui enchante Wall Street, puis
un couplet sur les taux long complètement figés entre 2,30 et 2,50%
depuis un an... et qui pourraient le rester alors qu'un membre de la
FED plaide pour seulement 2 hausses de taux cette année, au lieu de
3 que suggèrent les 'dot.plots'. Et les chiffres du jour vont plutôt
vers un resserrement de taux modéré, notamment le 'NFP' (rapport
mensuel sur l'emploi US) qui est ressorti très inférieur aux
attentes, à +145.000 (au lieu de +190.000 attendu). De surcroît, le
chiffre de novembre es révisé à la baisse de -9.000 et le nombre
d'heures travaillées stagne à 34,5, enfin, le taux de chômage este
inchangé à +4,1%. Le salaire horaire est stable avec une
progression annuelle inchangée à + 2,5%. Dans le même temps, pas
de quoi se rassurer avec le déficit commercial américain qui s'est
une nouvelle fois creusé de +3% en novembre, malgré la baisse du $
à 50,5 Mds $, après -48,9 en octobre. La seule 'bonne stat' du jour
est tombée après 16H: les commandes industrielles aux USA on
progressé de +1,3% en novembre. Pour en revenir à la micro économie
(les actions), parmi les locomotives du rallye, on retrouve General
Electric (stable après +6% en trois jours), Boeing (+4,1% nouveau
record absolu à la clé à 308,9 $), Nvidia +1,1%, Apple +1,1%,
Microsoft +1,2% Facebook +1,4%, Paypal +2,6%, Electronic Arts +4,9%,
Xilinx +5,3%. Et la guerre entre Donald Trump et son ex-directeur de
campagne et 'conseiller spécial' à la Maison Blanche – Steven
Banon – n'inquiète
personne... c'est du show business, aucun risque que les révélations
fracassantes de relations entre l'entourage familial du président et
des proches de Poutine débouchent sur une destitution.  

Etats-Unis: bombe cyclonique paralyse l'est des Etats-Unis avec le froid et la neige.

Etats-Unis: bombe cyclonique paralyse l'est des Etats-Unis avec le froid et la
neige.http://www.via214.net/




Annulation de milliers de
vols, fermeture des écoles, report de tous votes du Sénat, la côte
des Etats-Unis est déjà sous une bombe cyclonique de froid glacial
et neige. Les premiers flocons de neige sont tombés jusqu'en
Floride. Le reste des Etats-Unis est enveloppé sous la neige depuis
près de deux semaines, et fait face à une violente tempête
hivernale. Les chutes de Sioux gelées dans le Dakota du sud. "Les
prévisions météo actuelles annoncent que l'est de la Caroline du
Nord et des parties du Piedmont seront touchées par cette tempête
hivernale. La quantité va varier en fonction des mieux. J'encourage
fortement les gens dans les zones à garder un œil sur la météo et
rester près des télé et des radios. La bonne nouvelle est que la
tempête bouge vite et devait être partie d'ici jeudi soir. La
mauvaise nouvelle est que nous avons des températures
inhabituellement basses pendant plusieurs jours et que ces
températures glaciales pourraient être dangereuses en particulier
pour les gens qui perdraient l'électricité pendant la tempête" a
déclaré à la presse Roy Cooper Gouverneur de Caroline du Nord. "Je n'aurais jamais pensé voir le jour où il y aurait de la neige
en Floride. Et pourtant, voilà. C'est magnifique et j'adore.
J'espère qu'elle va continuer à tomber. Yes! De la neige!" a
témoigné une habitante de la Floride. Des chutes de Niagara en partie gelées, à la frontière canadienne, jusqu'au fleuve Potomac
glacé à Washington, c'est toute la côte qui s'est réveillée
jeudi sous une couche de neige et de verglas qui a perturbé les
transports. Les rues de Manhattan (New York) étaient couverts de
neige, et le mercure ne descendait pas en dessous des -6° C en milieu
de matinée, mais avec un ressenti proche des -15°C. Plus de 3.200
vols ont été annulés en milieu de matinée dans le pays et plus de
1.000 étaient affectés par des retards selon le site spécialisé
Fligtware.com. Les aéroports de Newark proche de New York, et celui
de Boston sont les plus touchés avec plus de 60 % des vols annulés
dans la matinée. A New York, Boston et Philadelphie, ou encore dans
la capitale Washington, les écoles ont fermé, souvent par
précaution, même si la situation reste largement sous contrôle. A
New York de 15 à 30 centimètres de neige sont attendus, et jusqu'à
45 centimètres de neige à Boston (Nord-Est). "De fortes chutes de
neige et des conditions dignes d'un blizzard sont possibles sur une
partie de la côte (…) atlantique et jusqu'en Nouvelle-Angleterre" à la pointe nord-est des Etats-Unis, met en garde le service
américain de météorologie (NWS). "Cette tempête pourrait
provoquer des vents forts et nuisibles qui pourraient renverser des
arbres et/ou provoquer des coupures d'électricité" en faisant
tomber les pylons électriques, averti le NWS dans son bulletin. En
Virginie déjà 45.000 utilisateurs se sont retrouvés sans
électricité par le froid glacial, des milliers d'autres se
réveillant sans électricité, plus au sud en Géorgie et Caroline
du Sud, où les températures ont également chuté. De nombreuses
autorités locales ont mobilisé des moyens supplémentaires en
déclenchant l'état d'urgence.






"On n'entend pas souvent
les météorologues employer le terme de blizzard" pour la région, a
souligné le gouverneur du Massachusetts Charlie Baker. "Je vous
garantie que ça va être assez dur presque par tout dans le
Massachusetts". Le maire de New York Bill de Blasio, a conseillé
dès mercredi soir aux quelques 8,5 millions d'habitants de la
mégapole très touristique de ne pas circuler et de "prendre très
au sérieux les prévisions. Dénommée par les météorologues "bombe cyclonique" et par les médias, en raison de la chute
particulièrement rapide de la pression, cette tempête pourrait
s'intensifier extrêmement vite dans les jours à venir. Le mercure
devrait encore chuter à New York pour n'atteindre que -11°C de
maximale jusqu'à -14°C dans la nuit de samedi à dimanche. Tandis
qu'à Washington la température tombera aussi à -14°C. "Ca veut
dire que la neige tombée pendant la tempête va geler rapidement" a
mis en garde Charlie Baker sur Twitter. A Washington la semaine du
Sénat a été écourtée dès mercredi afin de permettre aux élus
de rentrer chez eux avant la tempête. Les plans d'urgence pour
l'accueil des sans-abris sont en place depuis fin décembre, la
mairie ayant ouvert un système de transports gratuits vers les
refuges. Quelques 5.000 automobilistes ont dû être dépannés sur
la seule journée de mardi dans la région de Washington, notamment
pour des batteries à plat à cause du froid, selon l'assureur AAA
Mid-Atlantic cité par Washington Post. Les températures ne
devraient commencer à remonter qu'en début de semaine prochaine.  

Carla Bruni Sarkozy compare sa fille Giulia aux fillettes de Johnny Hallyday.

Carla Bruni Sarkozy compare sa fille Giulia aux fillettes de Johnny
Hallyday.http://www.via214.net/




Dans une interview
accordée à Paris Match et mise en ligne le 19 décembre 2017, Carla
Bruni Sarkozy a évoqué le rockeur Johnny Hallyday avec tendresse.
La présidente Carla Bruni Sarkozy qui était présente lors des
obsèques en tant que ancienne Première Dame, et qui vient de sortir
son nouvel album French Touch se dit bien loin, de la prestance qu'il
avait le rockeur sur scène. A 50 ans, Carla Bruni Sarkozy se lance
dans une tournée où elle présente sur scène son dernier album
French Touch qui est sorti le 6 octobre 2017. Même si parmi ses
reprises en anglais a été glissé un titre "Higtway hell" d'ACDC,
l'ancien mannequin ne se considère comme une rebelle et encore moins
comme une rockeuse. Lors d'une interview accordée à Paris Match, la
journaliste Tristane Banon l'interroge sur l'idole des jeunes qui a
fait monter ses filles sur scène, lors de son dernier concert. La
chanteuse a alors concédé qu'elle ne pourra pas être aussi à
l'aise que le rockeur face au public. "Si ma fille voulait devenir
chanteuse et qu'elle voulait monter sur scène à côté de moi, j'en
serais très heureuse, annonce-t-elle. Je suis certaine que les
fillettes de Johnny avaient envie d'être aux côtés de leur père
sur scène. Il faut dire que Johnny était si naturel sur scène, on
avait l'impression qu'il se sentait comme chez lui" affirme-t-elle.
L'épouse de Nicolas Sarkozy est moins dithrambique quand il s'agit
de sa propre performance. "En ce qui concerne, je suis très
heureuse sur scène, mais quelque chose me boulverse encore.
Difficile de s'habituer à un moment aussi intense" explique-t-elle.
La maman de Giulia a vécu une fin d'année malheureusement très
triste, tout comme son époux. Tous deux ont d'abord assisté à
l'hommage national de Johnny Hallyday. Un instant difficile pour
l'ancien top modèle, qui était placé aux côtés de François
Hollande, et qui n'a pas pu retenir ses larmes lors de l'hommage
religieux au chanteur. Une semaine après c'est sa belle-mère,
Andrée Sarkozy alias Dadou qui décédait à l'âge de 93 ans. Carla
Bruni Sarkozy peut cependant compter sur sa petite princesse pour
rassurer et consoler l'ancien président.  

Emmanuel Macron exprime ses confidences en marge des Voeux à la presse.


Emmanuel Macron exprime ses confidences en marge des Voeux à la presse.http://www.via214.net/



Le chef d'Etat Emmanuel Macron s'est exprimé hier soir mercredi, depuis la salle des fêtes de l'Elysée très longuement abordant de nombreux sujets
d'actualité, auprès des journalistes français et étrangers. Son
discours portait sur l'international, l'Europe, l'économie, le
social, l'immigration. Le chef d'Etat s'est exprimé pendant une
heure et trente minutes. Une revue en détail des confidences
présidentielles. Le président de la République a commencé son
discours se livrant sur l'annulation du voyage à Téhéran de
Jean-Yves Le Drian, suie à des manifestations violents qui secouent
le pays qui est enquête de liberté. "Le ministre des Affaires
étrangères devait y aller vendredi. C'était inopportun, a expliqué
Emmanuel Macron qui s'en est expliqué avec le président iranien
Hassan Rohani au téléphone. Je lui ai dit "S'il y va, il condamne
ce que vous êtes en train de faire, je vais être clair avec vous".
Donc on a décalé". Mais la France veut maintenir le dialogue avec
l'Iran. "Ce qui est très important c'est de continuer à avoir
l'exigence qui est la nôtre à l'égard de l'Iran et de garder cette
ligne. Sinon, on est en train de reconstruire subrepticement un axe
du mal. On voit bien le discours officiel qui est porté par les
Etats-Unis, l'Arabie saoudite ou Israël, qui sont nos alliés à de
nombreux égards, c'est quasiment un discours qui va nous conduire à
la guerre en Iran" a assuré Emmanuel Macron. "Si nous rampons
toute discussion, le risque est d'aller vers des événements de
conflictualité extrême", a-t-il poursuivi. Macron "veut un
discours d'apaisement à l'égard des associations qui viennent en
aide aux migrants". Le chef d'Etat a confirmé qu'il rendrait à
Camais, juste avant le sommet franco-britannique qui doit se tenir le
18 janvier dans les environs de Londre. Sur la question de l'afflux
de migrants dans la ville portuaire, "la solution miracle n'existe
pas mais il y a des choses à améliorer" a-t-il ajouté. Concernant
la circulaire Collomb sur le contrôle des migrants dans les centres
d'hébergement, il a assuré, selon Franceinfo qui n'avait "jamais
été question d'envoyer des fonctionnaires de police à l'intérieur
des centres". Il a souhaité plus globalement, un "discours
d'apaisement à l'égard des associations qui viennent en aide aux
migrants, en particulier au col de l'échelle [frontière
franco-italienne], parce que je pense que c'est un acte d'humanité
et il convient de ne pas confondre tous les sujets». Mais sa ligne
reste la même "Aujourd'hui nous n'avons pas la capacité
d'accueillir massivement tous les gens qui arrivent" a dit Emmanuel
Macron, qui veut accélérer les contrôles et les demandes d'asile.
Le président Macron veut poser la question sur la "relation entre la République et l'Islam". S'il a distingué
le sujet de la laïcité de celui de l'Islam, Emmanuel Macron veut
poser le sujet de la "relation entre la République et l'Islam". "On a entre 4 et 6 millions de nos concitoyens qui ont pour religion
l'Islam et qui viennent dans la République pour une écrasante
majorité de manière totalement normale. Simplement la relation qui
a été construite entre la République française, ses institutions,
et leur religion est profondament différente de celle qui a été
construite avec les autres, parce que l'histoire n'est pas la même" a-t-il dit dans des propos cités par Le Figaro. Dans l'argument
économie, Emmanuel Macron a développé le concept de "premier de
cordée", pour évoquer les ménages les plus riches d'une société. "S'il n'y a pas de premier de cordée, on reste en bas. Il faut le
laisser avancer aussi. Parfois les gens n'ont pas vu la corde dans
les premiers de cordées" a-t-il dit d'après Paris Match. "La
corde vous rend solidaire. Si vous coupez la corde, vous n'êtes plus
premier de cordée. Vous êtes un solidaire. Le premier de cordée
n'est pas un solidaire" a-t-il ajouré. Interrogé que sa politique
économique et sa volonté de rattraper son début de mandat par des
mesures sociales, le chef d'Etat a utilisé cette formule "Je n'ai
jamais considéré que c'était déséquilibré". "Mais je ne vais
pas vous dire que je ne me suis jamais senti boiter" a-t-il assuré.
Pour lui, "la vrai réponse sociale, c'est la mobilité économique
et sociale qu'on a, c'est le projet éducatif. C'est l'ensemble de
cette question que j'aurais à décliner dans le semestre". Emmanuel
Macron interrogé que la mise en place des peines planchers réclamés
par le syndicat de policiers et l'opposition, après l'agression de
deux policiers à Champigny (Val-de-Marne) il a dit "Il faut
regarder les choses qui sont efficaces: est-ce-que les peines
planchers ont été efficaces quand elles ont été mises en place?
Pas tellement" a-t-il glissé. "Il y a des débats très légitimes
sur les moyens. La police de sécurité quotidienne aillent dans les
zones les plus sensibles. Je ne céderai à aucune facilité dans le
contexte". Sur son projet de réforme d'Europe, Emmanuel Macron
assure avoir une "discussion" avec Angela Merkel. "Les sujets sur
la défense, l'immigration, l'énergie avancent considérablement.
Nous avons la volonté d'avoir des positions communes sur les sujets
économiques et monétaires, défricher les grands sujets pour
déterminer les lignes de force" a-t-il dit. Emmanuel Macron veut un
nouveau traité européen. "La chancelière y est favorable. Le 22
février prochain nous seront en mesure de définir quelque grands
axes pour aller plus loin dans la relation bilatérale" a-t-il
assuré. Après son voyage en Chine la semaine prochaine, il
participera au Forum économique de Davos, sans doute le 24 février
en Suisse, après avoir organisé une réunion sur l'attractivité de
la France à Versailles le lundi 22 janvier. Il a également confirmé
ses déplacements en Italie, au Maroc, au Liban et en Amérique du
Sud, et peut-être au Venezuela selon Le Figaro.

Pérou: la chute d'un autocar du haut d'une falaise fait au moins 50 morts.

Pérou: la chute d'un autocar du haut d'une falaise fait au moins 50 morts.http://www.via214.net/



A Lima (Pérou) la chute
d'un autocar du haut d'une falaise d'une centaine de mètres sur le
Pacifique a fait au moins 50 morts (dernier bilan), mercredi quand
les secouristes ont continué à récupérer les victimes. "Nous
venons de terminer l'identification des corps. Il y a 50 morts qui
ont été récupérés" a déclaré au lendemain de l'accident le
directeur régional de la Santé de Lima, Félix Palomo à la radio
RPP. Six enfants figurent parmi les victimes selon un dernier bilan,
a-t-il précisé. Un précédent bilan faisait état de 48 morts et 6
blessés. Environ 200 policiers, militaires et marins ont été
mobilisés pour extraire les corps pris au piège dans la carcasse
d'autocar. Leur travail a été rendu difficile par de fortes vagues
qui atteignent l'épave écrasée en contrebas de la falaise au bord
de l'océan. La marée montante avait contraint les équipes de
secours à suspendre les opérations mardi soir. L'accident s'est
produit mardi, peu avant midi au niveau du "virage du diable" à 45
km au nord de Lima. Dans l'autocar il y avait 55 passagers et deux
chauffeurs à bord qui se dirigeait vers Lima, depuis la ville de
Huacho (centre) à une distance de 130 km. Le car a plongé dans le
vide, après avoir été percuté par un camion, dont le conducteur
devrait être mis en examen pour homicide. "Aujourd'hui mercredi
notre travail va consister à récupérer l'autocar accidenté, pour
cela nous attendons l'arrivée d'une grue" a indiqué à la presse
le colonnel Dino Escudero, chef de la police de la route. "Ce que
nous cherchons à faire à présent, c'est déplacer ce car (…)
Pourvu qu'il n'y ait plus d'autres corps" a déclaré le général
de police Victor Rucoba. Seuls six occupants du car ont été
retrouvés vivants et hospitalisés, dont quatre dans un état grave.
Maximo Jiménez 24 ans, a échappé miraculeusement à l'accident en
sautant par la fenêtre du car quand il a réalisé que ce dernier se
dirigeait vers le précipice. "Il a un bras cassé et quelques
contusions" a raconté Victor Viru, directeur de l'hôpital de
Chancay où il s'est rendu par lui-même en taxi. Pape François qui
devra se rendre au Pérou du 18 au 21 janvier, a adressé un message
de condoléances aux familles des victimes.  

Etats-Unis: Washington balaie les efforts de dialogue entre Séoul et Pyoungyang.

Etats-Unis: Washington balaie les efforts de dialogue entre Séoul et Pyoungyang.http://www.via214.net/


Washington balaie les efforts de dialogue entre Soul et Pyongyang


Washington a balayé
mardi la perspective d'un dialogue entre la Corée du Nord et la
Corée du Sud si les pourparlers ne portent pas sur le nucléaire,
tandis que Donald Trump s'est vanté d'avoir un bouton nucléaire "plus gros" que celui de Kin Jong-Un. Pour l'ambassadrice
américaine à l'ONU, Nikki Haley, des négociations entre la Corée
du Nord et la Corée du Sud ne seraient qu'un simple "rafistolage".
Elle a averti que les Etats-Unis n'accepteront jamais une Corée du
Nord dotée de l'arme nucléaire. Les Etats-Unis, ne "prendront
aucun entretien au sérieux s'il ne porte pas sur l'interdiction de
toutes les armes nucléaires en Corée du Nord", a-t-elle déclaré
mardi. Ces propos viennent rabaisser l'offre de Séoul qui a proposé
mardi de tenir des discussions à haut niveau avec Pyoungyang le 9
janvier, saisissant la main tendue par Kim Jong-Un qui a appelé à
des relations meilleures et évoqué une participation aux Jeux
Olympiques d'hiver de Pyeougchang en Corée du Sud. Le dirigeant
nord-coréen s'est servi de son adresse à la nation du Nouvel An
pour répéter que son pays était un Etat nucléaire à part
entière, avertissant qu'il avait en permanence à sa portée le
«bouton» atomique. La déclaration a suscité un tweet moqueur de
Donald Trump. "Le leader nord-coréen Kim Jong-Un vient d'affirmer
que le +bouton nucléaire est sur son bureau en permanence+ (…)
informez-le que mois aussi j'ai un bouton nucléaire, mais il est
beaucoup plus gros et plus puissant que le sien, et il fonctionne!" a écrit le président américain. Sur les discussions
inter-coréennes, le ministre sud-coréen de l'Unification Cho
Myoung-Gyon a expliqué que Séoul "réitérait" sa disponibilité
pour des discussions avec le Nord "à tout moment, dans n'importe
quel lieu".



"Nous espérons que le
Sud et le Nord pourront s'asseoir face à face pour discuter de la
participation de la Corée du Nord aux Jeux de Pyeongchang de même
que d'autres questions d'intérêt mutuel pour l'amélioration des
relations inter-coréennes". Le Nord et Sud sont séparés par lune
Zone démilitarisée (DMZ), l'une des frontières les plus fortement
armées du monde. Les derniers pourparlers bilatéraux, furent un
échec, remontant à décembre 2015 et avaient mis face à face
l'ancien conseiller sud-coréen à la sécurité nationale Kim
Kwan-Jin et son homologue nord-coréen Hwang Pyoung-So. "Le fait
même d'une rencontre est significatif car cela témoigne d'une
volonté d'amélioration de la part des deux parties", a souligné
Koh Yu-Hwan, professeur à l'université Dongguk. Mais une fois à la
table des négociations, Pyoungyang pourrait mettre Séoul en
difficultés en exigeant des concessions inacceptables comme la fin
des exercices militaires conjoints entre les Etats-Unis et la Corée
du Sud, poursuit-il. "Le Nord tente de relancer ses relations (avec
Séoul) en qualité d'Etat nucléaire. Le dilemme pour le Sud c'est
de savoir s'il peut l'accepter". Le président sud-coréen Moon
Jae-In qui a toujours été partisan du dialogue, a salué l'offre du
leader nord-coréen comme l'occasion de réamorcer le dialogue. Il a
toutefois souligné que l'amélioration des relations devait
s'accompagner de mesures en vue de la dénucléarisation.



Ces derniers mois, le
Nord a semé l'inquiétude en multipliant les tirs de missiles et en
menant son sixième essai nucléaire, le plus puissant à ce jour.
Pyoungyang soutien avoir besoin d'armes nucléaires pour se protéger
de l'hostilité de Washington alors que MM. Kin et Trump échangent
insultes et menaces. La Corée du Nord cherche à mettre au point une
tête nucléaire capable de frapper le territoire continental
américain. Elle a essuyé de multiples trains de sanctions de l'ONU.
Les commentaires de M. Kim sont la première indication de la volonté
du Nord de participer aux Jeux d'hiver, qui se tiendront du 9 au 25
février prochain.



Il s'agit, a dit son
homologue sud-coréen, d'une "réponse positive à notre proposition
de faire en sorte que les Jeux Olympiques de Pyeongchang soient une
occasion révolutionnaire de paix". Deux athlètes nord-coréens, le
couple de patineurs Ryom Tae-OK et Kim Ju-Sik, sont qualifié mais le
Comité olympique nord-coréen a raté la date limite du 30 octobre
pour confirmer leur participation auprès de l'Union internationale
de patinage. Ces sportifs pourraient néanmoins concourir à
l'invitation du Comité international olympique. Pékin, le principal
allié de Pyoungyang, a salué ces développements. La Chine souhaite
que "les deux parties profitent de cette occasion de faire des
efforts concrets pour améliorer leurs relations (…) et de parvenir
à la dénucléarisation de la péninsule", selon le porte-parole de
la diplomatie chinoise Geng Shuang.

L'histoire vrai derrière le Grand Jeu des parties de poker clandestines.

L'histoire vrai derrière le Grand Jeu des parties de poker clandestines.http://www.via214.net/




A l'occasion de la sortie
du Grand Jeu, dans lequel Jessica Chatain interprète une femme
ambitieuse à l'origine de la création d'un vaste réseaux de
parties de poker clandestines, gros plan sur l'histoire vraie à
l'origine du film. La prodigieuse histoire d'une femme surdouée,
devenue la reine d'un empire de jeu de poker clandestins à
Hollywood. En 2004, la jeune Molly Bloom débarque à Los Angeles.
Simple assistante, elle épaule son patron qui réunit toutes les
semaines des joueurs de poker autour de parties clandestines. Viré
sans ménagement, elle décide de monter son propre cercle avec une
mise d'entrée de 250.000 dollars. Très vite les stars
hollywoodiennes, les milliardaires, et les sportifs accourent. Le
succès est immédiat et vertigineux. Acculée par le FBI décidés à
la faire tomber, menacée par la mafia russe décidé à faire main
basse sur son activité, et harcelée par des célébrités inquiètes
qu'elles ne les trahisse Molly Bloom se retrouve prise entre deux
feux. Le Grand Jeu fait partie de ces films puisant leur inspiration
au sein d'histoires vraies. Ici, il s'agit du parcours de Molly
Bloom, comme pour avoir organisée de nombreuses parties de poker
illégales, réunissant entre autre le jet set d'Hollywood. Ces
parties de poker avaient réunis plusieurs personnes très riches et
amatrices de jeux, comme des milliardaires texans, des mafieux
new-yorkais ou des acteurs très connus. Parmi eux: Tobey Maguire,
Ben Afflack, Matt Damon. Si ces parties ont connu un grand succès,
les choses se sont rapidement gâtées pour Molly Bloom. Le FBI a
commencé enquêter, et à organiser des descentes dans divers
endroits de New York où des parties de poker avaient eu lieu, puis à
arrêter plusieurs joueurs, qui ont plaidé coupable, et écopé de
lourdes amandes. Molly Bloom a évité la prison, et condamné à une
peine avec sourci. Alors qu'elle tenait sa maison de jeu de poker
illégale dans une suite du Plaza de Manhattan, elle rencontre
Leopoldo Gout, au cours d'une soirée. Le producteur impressionné
par son parcours, a présenté Bloom à son éditeur qui a obtenu un
contrat de publication.  

Manifestations en Iran: l'ambassadrice américaine à l'ONU demande des réunions d'urgence.

Manifestations en Iran: l'ambassadrice américaine à l'ONU demande des réunions
d'urgence.http://www.via214.net/




L'ambassadrice américaine
à l'ONU Nikki Haley a demandé hier mardi 2 janvier, une réunion
d'urgence du Conseil de sécurité pour discuter du mouvement de
contestation en Iran. Le chef de la diplomatie française, a pour sa
part, reporté sa visite à Téhéran. Les Etats-Unis vont demander
une réunion d'urgence sur l'Iran aux Nations unies et au Conseil des
droits de l'Homme à Genève, l'a annoncé mardi Nikki Haley,
ambassadrice américaine à l'ONU. Et de rejeter l'idée d'ingérences
extérieures dans les manifestations qui secouent le pays depuis le
28 décembre. "Nous ne devons pas être silencieux. Le peuple d'Iran
réclame sa liberté", s'est justifiée la diplomate américaine,
sans pouvoir dire quand pourraient se tenir ces deux réunions. "Les
libertés inscrites sans la charte des Nations unies sont attaquées
en Iran" et "la communauté internationale a un rôle à jouer" à
ce sujet, a-t-elle aussi affirmé. L'ambassadrice américaine qui a
rang de ministre aux Etats-Unis, a ensuite rejeté avec force les
accusations des dirigeants iraniens, selon lesquelles des pays
étrangers seraient derrières les manifestations qui ont fait au
moins 21 morts en cinq jours. "Nous savons tous que c'est
complètement absurde" a-t-elle déclaré. "Les manifestations sont
complètement spontanées. Elles ont lieu pratiquement dans toutes
les villes d'Iran. Elles renvoyaient l'image exacte d'un peuple
longtemps opprimé qui se dresse contre ses dictateurs" a-t-elle
précisé. Du côté de la France le président Emmanuel Macron a
exprimé mardi, dans un entretien téléphonique avec son homologue
iranien Hassan Rohani, sa "préoccupation" face "au nombre de
victimes liées aux manifestations" des derniers jours en Iran et a
appelé Téhéran à "la retenue et à l'apaisement". Dans ce
contexte, les deux dirigeants ont décidé de reporter à une date
ultérieure la visite que devrait effectuer le chef de la diplomatie
française, Jean-Yves Le Drian, à Téhéran, en fin semaine, a
précisé l'Elysée.  

LG présente au CES 2018 de Las Vegas le nouveau téléviseur Smart TV OLED 88''.

LG présente au CES 2018 de Las Vegas le nouveau téléviseur Smart TV
OLED 88''.http://www.via214.net/




LG dévoile un Smart TV
OLED 88'' avec un affichage 8 K au CES 2018 de Las Vegas. LG devrait
faire forte impression avec sa nouvelle Smart TV OLED 88'', capable
de délivrer une image en qualité 8K. Pas forcément à la fête sur
le marché des smartphones (malgré un très bon V30), le coréen LG
brille davantage sur celui des Smart TV, avec une gamme OLED très
prisée des joueurs comme des cinéphiles. Une technologie OLED qui
entre en concurrence directe avec la technologie LED dans la bataille
de l'Ultra HD 4K HDR avec comme toujours, de fervents défenseurs des
deux technologies. Tout est-il que le géant LG a décidé de
bousculer un peu plus les marchés avec le nouveau modèle présenté
en amont du CES 2018 de Las Vegas. Pour marquer les esprits, le
groupe a décidé d'officialiser un nouveau modèle OLED doté d'une
dalle de 88'' de diagonale (soit 2,24 mètres tout de même) capable
d'afficher une image 8K (soit une résolution de 7680x4320 pixels). A
titre de comparaison, cela permet de profiter d'une image de 16 fois
supérieure au Full HD, et 4 fois supérieure à l'Ultra HD 4K, avec
pas moins de 33 millions de pixels affichés sur l'écran. Pour le
groupe il s'agit tout simplement du modèle le plus large qu'on ait
jamais produit, mais également le plus riche en pixels. Le record
actuel est détenu par ce même LG, avec un modèle doté d'une
taille de 77'', en qualité Ultra HD 4K. Un modèle 88'' destiné
toutefois uniquement aux professionnels, et qui se destine pas encore
à envahir nos salons. Le CES de Las Vegas (qui démarre dans
quelques jours) sera l'occasion pour les principaux constructeurs de
dévoiler les nouveautés à venir en terme de TV, avec quelques
géants attendus au tournant comme LG, mais aussi Sony, Samsung ou
encore Panasonic.

Enceinte de 8 mois elle mort dans son bain.

Enceinte de 8 mois elle mort dans son bain.http://www.via214.net/



Dimanche à
Saint-Martin-d'Hères (Grenoble) une femme enceinte de 8 mois est
morte électrocutée au moment où elle prenait son bain. Selon Le
Républicain Lorrain, un téléphone portable serait peut-être à
l'origine du drame. La jeune femme de 21 ans enceinte de 8 mois et
demi de grossesse, a été retrouvé morte inanimée dans on bain,
dimanche après-midi peu après 17 h 30 par son mari. L'homme s'était
absenté du domicile quelques minutes, et n'arrivant pas à la
joindre, il est immédiatement rentré. Mais le mari a dû forcer la
pore de l'appartement pour accéder à l'intérieur avant de
retrouver sa femme immergée et inconsciente dans son bain. Les
secours n'ont pas pu réanimer al victime, prise en charge en arrêt
cardio-respiratoire. L'hypothèse de l'électrocution serait la plus
probable, vu d'un téléphone portable en charge a été retrouvé à
proximité immédiate de la jeune femme. Le mari extrêmement choqué,
n'a pas encore pu être entendu par les enquêteurs.  

Trois policiers violemment agressés en Île-de-France.

Trois policiers violemment agressés en Île-de-France.http://www.via214.net/




Deux policiers ont été
violemment agressés dimanche soir à (Champigny) dont une femme et
un homme ont été roués de coups à terre. Agression dénoncée par
le président de la République. A Aulnay-sous-Bois un autre policier
a été frappé à la tête lors d'un contrôle. Le lynchage des deux
policiers n'a durée que quelques secondes, mais les images diffusées
en boucle sur les réseaux sociaux font venir froid au dos. Cette
agression sauvage survient alors que les forces de l'ordre
multiplient les signaux d'alerte devant une situation qu'elles jugent
de plus en plus difficile. A ce titre, le 13 décembre dernier, le
Sénat a approuvé la création d'une commission d'enquête sur
l'état des forces de sécurité intérieure à la demande du groupe
(LR). Dans la nuit du réveillon de la Saint Sylvestre, deux
policiers ont été roués de coups alors qu'ils arrivaient les
premiers sur une rixe à Champigny-sur-Marne (Val-de-Marne).
L'officier blessé s'est vue prescrire un arrêt de travail de huit
jours d'ITT, et sa collègue sept jours. Le ministre de l'Intérieur
Gérard Collomb s'est rendu lundi soir au Commissariat de Champigny. "Le Lynchage de ces policiers est inacceptable. Lorsqu'on s'en prend
verbalement ou physiquement aux policiers, la sanction doit être
exemplaire. Or ce n'est pas le cas la plupart du temps. Aujourd'hui,
il est temps de revenir aux peines planchers pour les agresseurs de
policiers" s'indigne Frédéric Lagache secrétaire général
adjoint du syndicat policier Alliance. Le syndicat des cadres de la
sécurité intérieure (SCSI) estime lui que "ces images reflètent
malheureusement le quotidien des policiers". "Il faut que
l'exécutif réagissent aussi aux personnes – même quand il s'agit
d'artistes – qui appellent publiquement à la haine antiflic",
relève Christophe Rougé chargé de la communication du SCSI.

Ce qui change à partir du 1 janvier 2018: impôts, carburants, salaires.

Ce qui change à partir du 1 janvier 2018: impôts, carburants,
salaires.http://www.via214.net/




Voici en détail certains
changements prévus à partir du 1 janvier 2018. Baisse des
cotisations, hausse des salaires, hausse des carburants, hausse de la
facture de gaz, hausse du tarif PV de stationnement, hausse de la
CSG, mais aussi prélèvement forfaitaire unique, allocations, RSI,
prix tabac, forfait hospitalier, chèque énergie, prima à la casse,
plan mobilité salariés, diagnostic logement, Mayotte. Prenons en
détail chaque changement qui entrera en vigueur au 1 janvier 2018 ou
en cors d'année. En premier la CSG et les salaires, où les salaires
nets vont croître au 1 janvier 2018. Mais si la CSG augmentera de
1,7 point au 1 janvier, en parallèle pour les salaires, les
cotisations salariales, les cotisations salariales maladie et chômage
vont baisser, une suppression de la première de (0,75%) et la
diminution de 1,40 point pour la deuxième, qui disparaîtra dans un
deuxième temps au 1 octobre 2018, avec une nouvelle baisse de 0,95
point. Toutefois, les salaires seront gagnants en janvier. Cette
bascule CSG/cotisations et la réforme majeure du premier budget de
la Sécurité sociale du quinquennat. L'objectif est de rendre le
travail plus rémunérateur, et 21 millions d'actifs du secteur privé
vont en profiter. Un salarié touchera une augmentation du SMIC de 20
euros supplémentaires au 1 janvier, et puis de 15 euros en octobre,
grâce à la revalorisation mécanique du salaire minimum. Les
bulletins de paie sont simplifiés et obligatoires depuis déjà un
an pour les entreprises d'au moins 300 salariés, et généralisés à
toutes les entreprises. Les indépendants verront leur régime
sociale-RSI progressivement intégré au régime général et
bénéficieront de deux baisses de cotisations (-2,15 point pour les
cotisations famille, et exonération accrue de cotisations
d'assurance maladie et maternité). Les allocations: les
plafonds des ressources utilisés pour calculer le montant des
allocations familiales et d'autres prestations (comme complément
familiale, prestation d'accueil de jeune enfant, allocation de
rentrée scolaire) sont revalorisés de 0,2%. Fiscalité: un
prélèvement forfaite unique (PFU) sera appliqué dès le 1 janvier
2018. Alors qu'ils étaient imposé depuis 2013 au barème de l'impôt
sur les revenus. Un prélèvement unique de 30% est mis en place sur
les revenus mobiliers, à l'exception du Livret A, du PEA (épargne
en action) des contrats d'assurance-vie de moins de 150.000 euros et
gardé de plus de huit ans. Les plans logement (PEL) ouverts à
partir de janvier seront soumis à cet impôt forfaitaire de 30% dès
la première année. Le tarif gaz et électricité: les tarifs
réglementés du gaz naturel, appliqués par Engie augmenteront en
moyenne de 6,4% en janvier, du fait notamment de la hausse d'une taxe
qui n'épargnera pas les autres contrats. Les tarifs sociaux
d'électricité et de gaz seront remplacés par un chèque énergie.
Ce chèque devrait aider 4 millions de ménages en situation de
précarité à payer les factures. Le montant sera de 150 euros et
sera versé au printemps. Les propriétaires devront fournir à leur
locataire deux diagnostics supplémentaires sur l'état des
installations électriques et gaz. Les PV de stationnement:
les villes devront fixer elles-mêmes, le tarif des PV de
stationnement, ainsi que le montant du forfait remplaçant l'amende,
les infractions étant désormais dépénalisées. De grandes
disparités sont déjà à constater: il faut compter 60 euros à
Lyon, 50 euros à Paris, 35 euros à Strasbourg, 16 euros à Nice, ou
encore 10 euros à Castre. Prix carburants: le prix des
carburants à la pompe augmentera de 7,6 centimes par litre pour le
gazole et de 3,84 centimes pour l'essence. Le gouvernement entend
aligner la fiscalité du gazole à celle de l'essence d'ici 2021.
Prime à la casse: le gouvernement offre 1.000 à 2.000 euros
aux automobilistes vendant leur vieille voiture (achetée avant 1997
pour les modèles essence, et en 2001 ou 2006 pour les diesel) pour
en acheter une récente. Cette "prime à la conversion" montera à
2.500 euros pour un véhicule polluent du parc en 2018. Tabac:
le prix du tabac sur certains paquets de cigarettes (Camel et
Winston) baisseront de 20 centimes le 2 janvier, à la suite
d'ajustements des fabricants, en attendant la hausse de 1,10 euros
prévue en mars par le gouvernement. Forfait hospitalier: le
forfait hospitalier augmentera de deux euros, pour passer à 20 euros
par jour, une dépense prise en charge par la complémentaire santé
(pour ceux qui en disposent). Mayotte: Mayotte devenue 101 me
département français en 2011, le nouveau code du travail va
s'appliquer à partir du 1 janvier 2018. Les salaires passeront donc
à 35 heures et payées 39 heures, et cela 17 ans après la
métropole. Les entreprises de moins de 20 salariés disposent d'un
an supplémentaire pour se mettre en conformité avec la nouvelle
durée légale du travail. Les salariés actifs de Mayotte, vont
aussi bénéficier de certaines conventions collectives, de la
rupture conventionnelle et de la prime de précarité.  

Voeux présidentiels Emmanuel Macron classique sur la forme et volontaire sur le fond.

Voeux présidentiels Emmanuel Macron classique sur la forme et volontaire sur le fond.http://www.via214.net/




Le chef d'Etat Emmanuel
Macron a exprimé hier soir 31 décembre 2017 ses Voeux présidentiels
aux Français pour la Nouvelle Année 2018, depuis un salon de
l'Elysée où une table y avait été disposée. Hyper classique sur
la forme mais volontaire sur le fond, Emmanuel Macron s'est exprimé
pendant peu moins de 18 minutes. Sa traditionnelle intervention
télévisée de Nouvel An a été enregistrée samedi à 19 heures,
après une première prise en guise d'échauffement. Un message
débité d'une traite sans prompteur et que le président a visionné
juste après. L'hymne national "La Marseillaise" en introduction et
une autre en guise de conclusion, le président Emmanuel Macron a été
lui-même à rédiger son discours de Voeux 2018. "C'est lui qui a
tout écrit, tout seul, confie l'un de ses collaborateurs. Le
président a vraiment eu à cœur de rassurer ceux qui ont peur des
clivages, de dire son empathie pour ceux qui travaillent et d'être
proche des Français". Avec le terme cohésion en guise de mantre,
le tout, dans un registre volontaire marqué à gauche. La véritable
originalité, à part celle sur la durée de son discours, a résidé
dans la manière dont le chef d'Etat a appelé ses compatriotes à
ses saisir des affaires de leur pays. Emmanuel Macron l'a fait dans
une formule peu habituelle disant "Demandez-vous chaque matin ce que
vous pouvez faire pour votre pays" a-t-il lancé, comme un clin
d'oeil au président américain John Fritzgeral Kennedy. "Ne vous
demandez pas ce que votre pays peut faire pour vous, mais
demandez-vous ce que vous pouvez faire pour votre pays" avait
déclaré l'ancien président des Etats-Unis en 1961, le jour de sa
prestation de serment. Dans ses Vœux 2018, le chef d'Etat Macron
n'a pas non plus omis ses détracteurs. Comment ne pas faire de la
politique alors que dix millions de Français en moyenne se trouvent
derrière les écrans? "Je sais que certains ne partagent pas la
politique conduite par le gouvernement. Je les respecte et je les
écouterai. Mais pour autant, je n'arrêterais pas d'agir" a-t-il
assuré. Prêt à poursuivre "les transformations commencées en
2017", le président s'est adressé directement aux Européens, les
invitant à participer aux consultations citoyennes qu'il promeut. Le
chef d'Etat Emmanuel Macron a aussi réitéré sa volonté d'apporter
un toit à tous les sans-abri, en écho à sa promesse formulée en
juillet. Malgré que cette promesse ait pas pu être maintenue.
Emmanuel Macron a tenu à maintenir cette tradition française de
Voeux télévisées, instaurée par le Général Charles De Gualle. "L'année 2017 s'achève et je en veux pas passer trop de temps sur
celle-ci. Ce fut l'année du choix", "le choix du peuple Français,
votre choix par lequel vous m'avez attribué votre confiance, et avec
elle votre impatience, vos exigences, vos attentes" a-t-il dit dans
son allocution Emmanuel Macron. Le chef d'Etat a ensuite rappelé que
le Premier ministre et son gouvernement son depuis son élection, à
la tâche pour mettre en œuvre ses engagements de campagne. Une
transformation en profondeur de notre pays est entrain de se
produire, grâce aux choix des Français, dans plusieurs secteurs de
la vie des citoyens: à l'école pour nos enfants, au travail pour
l'ensemble de nos concitoyens, pour le climat, pour le quotidien.
Toutes ces transformations qui ont commencées se poursuivront pour
l'ensemble de l'année 2018. Le chef d'Etat a aussi cité nos
territoires ruraux avec l'accès à la téléphonie mobile et au
numérique, aux transports et permettre plus d'innovations
économiques et sociales. Les quartiers populaires en permutant la
mobilité économique et sociale et luttant contre les
discriminations. Les agriculteurs en leur permettant de vivre
dignement du prix payé. Les citoyens d'outre-Mer qui ces derniers
mois ont souffert auxquels le président Macron a adressé un salut
tout particulier, Emmanuel Macron a voulu citer le secteur de
l'énergie, en adaptant nos règles et en construisant des filières
économiques plus fortes, qui permettent davantage d'autonomie
énergétique et de création d'emplois. L'égalité entre les hommes
et les femmes, nécessitera des changements de lois, ainsi qu'un
rececissement de notre société. Pour les indépendants et les
entrepreneurs avec des règles simplifiées, un droit à l'erreur.
Enfin, pour tout salarié, en permettant des sécurités nouvelles,
tout au long de sa vie. Les fonctionnaires aussi ont été cités, en
clarifiant les missions, et les attentes et en récompensant leurs
efforts. Tous ces chantiers seront menés pendant l'année 2018 par
le Premier ministre et son gouvernement. La lutte contre le
terrorisme à l'international et sur le sol national a été inclus
dans son allocution, en rappelant les missions en cours au sahel, au
levant et incluant une pensée pour nos militaires en mission pour la
sécurité de notre nation.

Soirée culture à Colomiers compétition nationale Happy New Break.

Soirée culture à Colomiers compétition nationale Happy New Break.http://www.via214.net/


Soirée culture hier à
Colomiers (Midi-Pyrénées Occitanie) consacrée à la danse hip-hop
sous toutes les formes artistiques et performances urbaines. Toutes
les différentes catégories de danses y étaient représentées avec
des battles kids et battles pro, que durant toute la soirée se sont
affrontés sur des choréographies en solo ou en groupe. Un spectacle
riche de performances physiques et artistiques. Une compétition de
danse de rue qui a accueilli des danseurs venus de toute part de la
France. Toutes les danses de rue y étaient représentées: Beat Box,
Talk box, Hip-Hop, Parkour, et BMX, mais aussi deux DJ's
accompagnaient les danseurs dans leurs performances artistiques. La
compétition de danse s'est déroulée durant une large partie de la
soirée.

Attentat déjoué en France deux islamistes "déterminés" à frapper.

Attentat déjoué en France deux islamistes "déterminés" à frapper.http://www.via214.net/




Deux individus, une femme
de 19 ans et un homme de 21 ans, arrêtés en mi-décembre, sont
soupçonnés d'être en lien avec des membres du groupe de l'Etat
islamique et de projeter des attentats en France. A ce stade,
Franceinfo rappelle que rien ne permet d'indiquer que les deux
suspects aient un lien l'un avec l'autre, si ce n'est qu'ils sont
désormais pour point commun, d'avoir tous deux été mis en examen
pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise
terroriste criminelle. Dans les deux cas, les deux jeunes individus
étaient, selon différentes sources dont Le Figaro, considérés
comme étant "déterminés" et visiblement en contact avec le
groupe Etat islamique. Ils se révélaient, par ailleurs tous deux
particulièrement actifs sur les réseaux sociaux. Selon Le Parisien,
il semblerait que l'homme de 21 an arrêté non loin de Lyon vendredi
22 décembre et placé depuis, en détention provisoire ait invoqué
sa volonté d'attaquer les forces de l'ordre à coups de couteau.
Ambition qu'il aurait préalablement partagée sur les réseaux
sociaux, en indiquant le fait qu'il souhaitait effectivement
commettre un attentat. A cela s'ajoute un profil psychologique
particulier. Selon RMC, l'homme avait déjà été assigné à
résidence pendant un an. Ce, jusqu'au mois d'août dernier. Il
souffrait également de troubles psychiatriques. C'est d'ailleurs
dans une maison de soin non loin de Lyon où il était entré, il y a
un mois qu'il aurait été interpellé. De son côté, la jeune femme
de 19 ans, résidait jusqu'à présent dans l'Essonne. Selon Le
Parisien, elle aurait été interpellée lundi 18 décembre en région
parisienne. Présentée de prime abord, telle qu'une ladite jeune
femme, prévoyait bien de commettre un attentat en province du fait
d'une présence moins importante de forces de l'ordre au-delà de la
région parisienne, selon Franceinfo. Durant sa garde à vue, la
jeune femme toujours en détention provisoire, aurait rapporté Le
Figaro, qu'elle ait non seulement défendu les attentats de 2015,
mais également cherchée à se procurer des armes à feu, depuis
octobre 2017. Elle aurait également fait en sorte d'effectuer un
certain nombre de repérages en province en vue de viser des lieux
publics, notamment des cafés. A l'aube de 2018, la France set
toujours sous haute surveillance face à la menace terroriste. Une
forte mobilisation de forces de l'ordre a été mise en place pour
cette nuit de la Saint Sylvestre dans nombreuses grandes villes
françaises. Les autorités restent sur le qui-vive face à une
menace terroriste "durable" même si la France a été moins
frappée en 2017. Sur l'ensemble du territoire, quelques 140.000
membres des forces de sécurité et de secours seront mobilisés,
selon le Ministère de l'Intérieur. Les efforts se concentreront en
particulier sur la région parisienne, où les rassemblements sont
traditionnellement les plus importants, comme autour de l'Avenue
Champs-Elysées qui attend environ 300.000 personnes. "Le contexte
terroriste demeure élevé" rappelle le préfet de police de Paris,
Michel Delpuech. "Menace diffusée endogène avec des individus qui
sont susceptibles de passer à l'acte (…) avec des moyens rustiques
mais néanmoins dangereux (…) Les deux arrestations récentes
effectuées par la DGSI illustrent cette réalité" souligne Michel
Delpuech. Pour les enquêteurs antiterroristes, l'année 2017 a été
surtout marquée par des vagues d'interpellations dans le milieux
pro-jihad, par une série d'attentats avortés mais aussi par des
attaques mortelles: celle de l'assassinat d'un policier sur les
Chalmps-Elysées en avril, et de l'attaque au couteau de deux
cousines à Marseille. Les deux attaques ont été revendiquées par
le groupe Etat islamique (EI). Malgré que dans le cas de Marseille,
les enquêteurs n'ont à ce stade pas trouvé d'élément reliant
l'assassinat à l'EI. Selon le décompte de la Commission des lois
chargée du contrôle de l'état d'urgence, la nouvelle loi
antiterroriste instaurée dans la foulée, après les attentats du 13
novembre 2015 (qui ont fait 130 morts) a permis l'instauration de 33
périmètres de protection (dont de nombreux marchés de Noël) mis
en place entre le 1 novembre et le 15 décembre, 24 mesures de
contrôle administratif et de surveillance (les ex-assignations à
résidence) et trois fermetures de lieux de culte. Les défis restent
malgré tout immenses: jihadistes qui quittent la zone irako-syrienne
après l'offensive militaire victorieuse sur le terrain contre l'EI
mais aussi prochaines remises en liberté de jihadistes actuellement
incarcérés en France et identification toujours plus fine de la
menace "endogène". "La défaite de Daech ne signifie pas la fin
de la menace terroriste, qui est durable" a rappelé le président
Emmanuel Macron dans un entretien au quotidien El Mundo paru
mercredi. Depuis janvier 2015, la vague d'attentats sans précédent
en France a fait 241 morts.  

"Carmen" une nouvelle tempête devrait frapper la France pour le jour de l'An.

"Carmen" une nouvelle tempête devrait frapper la France pour le jour de l'An.http://www.via214.net/




Une nouvelle tempête
devrait balayer la France pour le Jour de l'An, lundi des côtes de
la Manche, à la côte aquitaine avant de se diriger vers le sud-est.
La tempête Carmen est annoncée pour le 1 janvier 2018. Si un redoux
est attendu sur la France dans les prochaines heures, un coup de vent
est anticipé des côtes de la Manche à la côte Aquitaine. La
tempête n'est pas encore confirmée. Il faut rester prudent sur sa
trajectoire éventuelle. Elle pourrait toucher l'Irlande, l'Espagne
ou la France en premier. En revanche, en terme de vents, si elle se
confirme il s'agirait d'une tempête classique de décembre ou
janvier, avec des vents de 90 Km/h à 100 km/h à l'intérieur des
terres. Après la tempête Ana le 10 et 11 décembre qui a soufflé
jusqu'à 161 km/h sur l'Île de Ré, puis Bruno le 26 et 27 décembre,
qui a provoqué des rafales de plus de 150 km/h sur le Cap Béar
(Pyrénées-Orientales), sera peut être le tour de la tempête
Carmen. Ce ne sera sans doute pas aussi violent que les tempêtes
Lothar et Martin qui avaient frappé l'Europe entre le 26 et le 28
décembre 1999, mais il existe cependant un facteur aggravant sur la
façade Atlantique: les forts coefficients de marée, de fait,
conjugué à des vents violents et à une mer très forte, ces forts
coefficients entraîneront un risque de submersion au moment des
pleines mers, sur les côtes de la Manche et d'Atlantique. "L'incertitude réside encore sur la trajectoire précise du centre
dépressionnaire, dont la position influencera la zone d'extension
des vents tempétueux" ajoute le communiqué de la chaîne Météo.
Selon les prévisions établies ce samedi 30 décembre, "la
dépression entraînerait sur la France lundi matin par la Bretagne.
Le cœur circulerait au nord e la Loire pour passer sur le bassin
parisien à la mi-journée, avant de s'échapper vers l'Allemagne en
soirée. En conséquence, le rail des vents forts circulerait au sud
de l'oeil de la dépression, c'est à dire du Centre-Ouest
(Charentes, Vendée, Poitou) vers la région Centre puis le
centre-est". "Il faut rester prudent sur sa trajectoire
éventuellement. Elle pourrait toucher l'Irlande, l'Espagne ou la
France en premier. En revanche, en termes de vents, si elle se
confirme, il s'agirait d'une tempête classique de décembre ou
janvier avec des vents de 90 à 100 km/h à l'intérieur des terres" précise Jérôme Lecou prévisionniste chez Météo-France. La
préfecture de Bretagne a appelé à la vigilance de samedi à lundi
sur les côtes de la Manche sur son compte Twitter, et des animations
du Nouvel An, notamment des baignades, ont déjà été annulées
dans la région en raison des conditions météo.  

New-York: incendie meurtrier fait 12 morts parmi eux 4 enfants.

New-York: incendie meurtrier fait 12 morts parmi eux 4 enfants.http://www.via214.net/



L'incendie s'est
déclenché jeudi soir au rez-de-chaussé d'un immeuble
d'appartements dans le Bronx (New-York). Trois petites filles et un
petit garçon y ont trouvé la mort. C'est le pire incendie qu'à pu
connaître la ville de New-York depuis des décennies. Douze
personnes dont quatre enfants pont péri jeudi soir, lorsque le feu
s'est déclenché dans le rez-de-chaussé d'un immeuble dans le
quartier du Bronx. Les trois petites filles âgées de un, trois, et
sept ans ainsi qu'un garçonnet de sept ans ont perdu la vie lors de
l'incendie.



"J'ai le triste devoir
de vous dire que 12 New-Yorkais sont morts, y compris un enfant d'un
an" a déclaré le maire de New-York Bill de Blasio, qui s'est
immédiatement rendu sur les lieux de l'incendie. "Nous risquons de
perdre encore des gens" a souligné Bill de Blasio au cours d'un
point presse. "Il y a quatre personnes très grièvement blessées
qui luttent contre la mort". "C'est le pire incendie que nous ayons
vu dans la cette ville depuis au moins un quart de siècle" a
affirmé le maire de Blasio. Huit autres personnes – quatre hommes
et quatre femmes – ont également trouvé la mort dans le sinistre,
sont la cause exacte n'est pas encore connue et doit être déterminée
par les enquêteurs. "Les gens sont morts à différents étages, et
leur âge va de 1 an à 50 ans" a expliqué le chef des pompiers de
New-York, Daniel Nigo. Selon plusieurs médias américains, deux des
personnes décédées ont été retrouvées dans une baignoire
remplie d'eau, dans laquelle elles semblent avoir essayé de se
réfugié pour échapper aux flammes. Le feu qui est maîtrisé,
s'est rapidement propagé à partir de 19 h 00, du rez-de-chaussé
aux quatre étages de cet immeuble de briques comme il y en a des
milliers à New-York. Le bâtiment comptait 25 appartements. "Cette
tragédie est sans aucun doute historique de par son ampleur" a
souligné le chef des pompiers. "Nous sommes choqués par cette
perte" a-t-il ajouté.




Une école qui se trouve
non loin du lieu du sinistre a été transformée en centre d'accueil
d'urgence pour les habitants de l'immeuble. Alors que le thermomètre
affiche des températures glaciales aux alentours de -10°C, le froid
a rendu le travail des pompiers plus difficile. L'incendie s'est
produit non loin du ZOO du Bronx, l'un des endroits les plus prisés
de New-York.  

Météo France: 4 départements en vigilance orange.

Météo France: 4 départements en vigilance orange.http://www.via214.net/



Episodes avalancheux des Hautes-Pyrénées à l'Ariège ce vendredi, en liaison avec le
redoux significatif en montagne. Fin du phénomène prévue ce
vendredi à 16 h 00. La situation avalancheuse attendue ce produit en
moyenne 1 à 2 fois par hiver. La perturbation de ce matin associée
à un redoux marqué avec de la pluie remontant vers 1800 m à 2000
m, circule raidement. Sur les Pyrénées-Atlantiques les
précipitations ont cessé, le risque de départ spontané a
nettement diminué et ne nécessite plus de vigilance orange. Les
précipitations se poursuivent encore sur les autres départements ne
s'atténuant progressivement par l'ouest. Peu de retour sur
l'activité avalancheuse, des coulées de talus ont atteint la route
de Luz. Un fort risque d'avalanche (niveau 4) de ce vendredi concerne
tous les massifs des Pyrénées-Atlantiques (64), Hautes-Pyrénées
(65) et Haute-Garonne (31), et en Ariège (09), les Massifs du
Couserans et de la Haute-Ariège. La limite pluie-neige remonte
progressivement vers l'est de la chaîne humidifiant progressivement
les manteaux avec à l'arrière de l'air doux. Elle se situe vers
1700/2000 m sur les Pyrénées, 800 m sur l'arc alpin et 1600 m sur
le Massif Central. Le risque d'avalanche est particulièrement élevé
sur les départements pyrénéens placés en vigilance orange. Au
nord de la Loire, le vent de sud-ouest puis d'ouest souffle de 70 à
90 km/h en rafales jusqu'à 100/110 km/h près de la Manche. Le vent
est également turbulent et fort dans les Pyrénées et les Cévennes.
Au tour de la Méditerranée le vent d'ouest se fait sentir sur le
littoral de PACA et le ciel passagèrement nuageux avec des
précipitations plus éparses. Cet après-midi les températures
maximales vont de 5 à 10 degrés sur l'est du pays et 10 à 15
degrés ailleurs. 

Vladimir Poutine dépose son dossier de candidature aux élections présidentielles 2018.

Vladimir Poutine dépose son dossier de candidature aux élections
présidentielles 2018.http://www.via214.net/




Le chef du Kremlin qui
brigue son quatrième mandat, a officiellement déposé le dossier de
candidature aux prochaines élections présidentielles russes 2018, à
la Commission électorale centrale. Se présentant entant que
candidat indépendant à 65 ans, il est largement favori. Vladimir
Poutine qui souhaite briguer un quatrième mandat à l'occasion de
l'élection présidentielle de mars 2018, a déposé le 27 décembre,
devant les caméras de télévision, son dossier de candidature à la
Commission électorale centrale. Le président russe actuellement en
exercice a présenté son passeport au membre de la Commission qui le
recevait, transmis un dossier de documents qui ont été vérifiés,
dont un justificatif de revenus. Vladimir Poutine à 65 ans, se
présente entant que candidat indépendant pour l'élection du 18
mars, pour laquelle il part favori. Plus d'une vingtaine de candidats
ont déclaré vouloir affronter Vladimir Poutine lors de ce scrutin.
Devraient ainsi être admis dans la course le populiste du Parti
libéral-démocrate de Russie Vladimir Jirinovski, le candidat du
Parti communiste Pavel Groudinine, ou encore la journaliste proche de
l'opposition libéral Ksenia Sobtchak. La candidature de l'opposant
politique Alexeï Navalny, 41 ans, a été rejetée le 25 décembre
par la Commission électorale centrale, en raison d'une condamnation
pour détournement de fonds. La loi électorale russe stipule en
effet que les individus condamnés pour crime ne peuvent se présenter
à une élection présidentielle avant que dix ans ne se soient
écoulés depuis le terme de leur sentence ou leur réhabilitation
judiciaire.  

Dissolution imminente du gouvernement italien.

Dissolution imminente du gouvernement italien.http://www.via214.net/





Le président de la
République italienne Sergio Matarella, doit dissoudre le Parlement
hier après-midi ou ce vendredi matin 29 décembre, en vue
d'élections législatives prévues début mars, indiquent les médias
italiens. Après avoir dressé devant la presse le bilan de l'année
pour son gouvernement, Paolo Gentiloni doit se rendre dans
l'après-midi de hier jeudi, auprès de Sergio Mattarella pour lui
annoncer que son travail était terminé avec l'adoption du budget
2018. Le président Sergio Mattarella doit ensuite s'entretenir avec
les présidents des deux chambres, avant de signer le décret de
dissolution précisent les médias italiens. La date des prochaines
élections législatives sera fixée dans la foulée, en conseil des
ministres. Selon la presse italienne, les électeurs seront convoqués
aux urnes pour dimanche 4 mars 2018. Le gouvernement Paolo Gentiloni
est le troisième sous le mandat de l'actuel Parlement, élu en
février 2013. "L'Italie s'est remise en marche après la crise la
plus grave de l'après-guerre" s'est félicité Paolo Gentiloni lors
d'une conférence de presse, en commentant l'action de son
gouvernement. Ces prochaines élections ouvrent cependant une
nouvelle page d'incertitude pour l'Italie. Le mode de scrutin laisse
une large part à la proportionnelle et la dispersion annoncée des
voix entre la droite, le centre gauche et les populistes du Mouvement
5 étoiles, risquent de laisser le prochain Parlement sans majorité
claire. Mais dans le pays qui a connu 64 gouvernements depuis la
proclamation de la République en 1946, cette situation n'est pas une
nouveauté. "Les Italiens savent que dans les semaines à venir, les
projecteurs seront braqués sur la campagne électorale, comme il est
normal que cela se produise" a déclaré Paolo Gentiloni. "Mais je
vous assure (…) que le gouvernement ne ralentira pas (son) rythme.
Dans les limites fixées par la Constitution, par les lois, le
gouvernement gouvernera" a-t-il assuré le chef du gouvernement
italien.  

Budget Défense: 700 millions d'euros débloqués pour l'armée.

Budget Défense: 700 millions d'euros débloqués pour l'armée.http://www.via214.net/



La ministre de la Défense
Florence Parly a annoncé sur Twitter le dégel budgétaire. En
juillet la suppression des crédits avait provoqué la démission du
général De Villiers. La ministre de la Défense a obtenu avec grand
succès le budget de 700 millions d'euros de crédits du budget
Défense 2017 qui avaient été gelés et ne pouvaient être
dépensés. Dans un tweet publié mercredi, la ministre a dit: "Dégel
de 700 millions d'euros: je m'y étais engagée, je l'ai obtenu. Le
budget des armées confirme sa remontée en puissance. On avance".
Ces 700 millions qui faisaient partie du budget 2017, avaient été
gelés en juillet et devaient faire l'objet d'un arbitrage. Il a donc
été rendu en faveur du ministère de la Défense. Le 13 décembre
dernier, Florence Parly avait confié son optimisme sur le déblocage
des fonds. "Je crois pouvoir affirmer que l'hypothèse d'un
arbitrage favorable reste ouverte et cous pouvez compter sur ma
détermination pour continuer à convaincre de la nécessité
d'obtenir un dégel de crédits à hauteur de 700 millions d'euros." Un budget de Défense prévu à 34,2 milliards d'euros pour 2018, en
hausse de 1,8 milliards d'euros par rapport à 2017, ce qui la
ministre avait qualifié de "hausse historique, jamais vue depuis 20
ans". La Commission sénatoriale des Affaires étrangères, de la
Défense et des forces armées s'est félicité de ce dégel. "La
ténacité de la ministre a payé: la Commission des Affaires
étrangères, de la défense et des forces armées se réjouit de
cette bonne nouvelle. Les armées vont enfin pouvoir disposer des
moyens pour accomplir leur mission" a déclaré dans un communiqué
le président de la Commission Christian Cambon (LR). Le budget
alloué au ministère de la Défense est un dossier brûlant pour
l'exécutif. En juillet, le chef d'état-major des Armée Pierre de
Villiers avait démissionné avec fracas pour protester contre
l'annulation de 50 millions d'euros de crédits. Mais comme a rappelé
Le Monde, ce déblocage n'apaise pas toutes les tensions entre le
gouvernement et l'armée. En cause: la délicate question des "restes
à payer", des engagements budgétaires pris par l'Etat, qui sont
pas payés et vont être inscrits à de prochains budgets. Le
gouvernement veut les plafonner au niveau atteint fin 2017, soit 107
milliards d'euros. Cet objectif figure dans le projet de loi de
programmation des finances publiques pour les années 2018 à 2022.
Mais sur cette somme, 50 milliards concernent la Défense. "L'amendement du gouvernement présente un risque sérieux de remise
en question de nos ambitions stratégiques telles qu'elles ont été
élaborées de manière consensuelle dans la récente revue
stratégique" a mis en garde le président de la Commission de la
Défense de l'Assemblée nationale Jean-Jacques Bridey.   

Melania Trump fait abattre un arbre vieux de 200 ans dans les jardins de la Maison Blanche.

Melania Trump fait abattre un arbre vieux de 200 ans dans les jardins de la Maison Blanche.http://www.via214.net/




La First Lady Melania
Trump a donné l'ordre d'abattre un arbre vieux de 200 ans, dans les
jardins de la Maison Blanche, selon les dernières informations de
CNN. Mais elle a donné cet ordre parce que l'arbre en question
Magnolia est très malade. Cet arbre avait été planté près de la
façade de la Maison Blanche en 1828, par l'ancien président
américain Adrew Jackson en mémoire de sa femme Rachel, morte
quelques jours après sa victoire électorale, Melania Trump vient de
prendre une décision controversée. Les Américains connaissent cet
arbre Magnolia depuis près de 200 ans et il va disparaître à
jamais d'ici la fin de cette semaine. L'arbre a longtemps figuré sur
les billets de 20 dollars. Autant dire que cette décision est un
vrai crève-coeur pour tous les amoureux du palais présidentiel
américain. L'arbre n'aurait pas pu être sauvé, selon les
spécialistes de l'Arboretum national des Etats-Unis, situé aux
Etats-Unis. Après avoir examiné attentivement la conclusion des
expertes, l'épouse de Donald Trump a donc pris la décision
d'achever cet arbre bicentenaire d'ici quelques jours. Les jardiniers
de la Maison Blanche avaient déjà mis en place un système de
câbles il y a quelques années pour éviter la chute du Magnolia du
président Jackson. Melania Trump prend le risque de ne pas marquer
de points auprès des Américains dans ce nouveau dossier,
malheureusement à la Maison Blanche. Selon la journaliste Kate
Anderson Brower, spécialiste de la First Lady, Melania Trump n'a
toujours pas réussi à trouver ses marques à la Maison Blanche
comme elle l'a affirmé dans une émission quotidienne sur TMC. Elle
est vraiment malheureuse ici à Washington. Elle ne sort pas beaucoup
de la Maison Blanche et je pense qu'elle se sent un peu comme si elle
était dans un bunker. Melania n'a personne vers qui se tourner.

Wall Street finit quasiment inchangée freinée par Apple.

Wall Street finit quasiment inchangée freinée par Apple.http://www.via214.net/





































































































APPLE




NASDAQ



170.5700 (c)



-2.54%




778 051



BROADCOM




NASDAQ



258.1000 (c)



-1.31%




5



CONOCOPHILLIPS




NYSE



56.23 (c)



0.52%




0



CHEVRON




NYSE



125.99 (c)



0.90%




0



FACEBOOK-A




NASDAQ



175.9900 (c)



-0.82%




20 064



ALPHABET
RG-A




NASDAQ



1 065.8500 (c)



-0.47%




204



JC
PENNEY




NYSE



3.31 (c)



8.88%




0



MICRON
TECHNOLOG




NASDAQ



42.2500 (c)



-4.89%




87 768



NETFLIX




NASDAQ



187.7600 (c)



-0.46%




1 346



QORVO




NASDAQ



65.9100 (c)



-2.33%




0



SUCAMPO
PHARMACEU-A




NASDAQ



18.0000 (c)



6.19%




871



SKYWORKS
SOLUTIO




NASDAQ



95.2000 (c)



-2.35%




153



La Bourse de New York a finit la séance de mardi
quasiment inchangée. Une première séance d'une semaine écourtée
en raison de Noël, et freinée par le repli d'Apple et du
compartiment technologique, alors que le secteur de l'énergie a
profité de la forte hausse des cours du brut. L'indice Dow Jones a
perdu 7,85 points, soit 0,03% à 24.746,21. Le Standard & Poor's
500, plus large, a reculé de 2,84 points, soit 0,11% à 2.680,50. Le
Nasdaq Composite, à forte composante technologique a cédé lui
23,71 points, soit 0,34 % à 6.936,25 plombé par Apple. Le groupe
californien, plus forte baisse du Dow Jones a lâché 2,54 %,
pénalisé par la crainte d'une demande moins forte que prévu pour
l'iPhoneX, alimentée par la presse taïwanaise et des commentaires
d'analystes. Dans son sillage, plusieurs de leurs fournisseurs ont
fini dans le rouge. Broadcom et Skyworks Solution ont perdu 1,62%,
Qorvo a reculé de 2,64%, Micron de 4,24 % et Lumentum Holding de
5,87 %. Le compartiment des technologiques a accusé une baisse de
0,7%, plus fort recul sectoriel du S&P500, avec les services aux
collectivités (-0,58 %). "Il me semble que la réforme fiscale
n'aura pas autant d'impact sur le secteur technologique, qui avec un
taux de quelque 24 %, bénéficie de l'imposition la plus basse, que
sur les financières qui paient le plus", relève Sandy Villere,
gérante de portefeuilles chez Villere Belanced Fund. Le mouvement de
rotation a peut-être commencé et les investisseurs pourraient
prendre leurs bénéfices sur les quatre grandes valeurs
technologiques – Facebook, Amazone, Netflix et Alphabet – en
début de l'année prochaine, ajoute-t-elle. Les valeurs de
l'énergie, dépassés par la hausse des cours du pétrole ont
réalisé la meilleure performance, avec un gain de 0,82 %. Chevron
s'est adjugé 0,80 %, EOG Resources a pris 2,15 % et ConocoPhilips a
progressé de 1,31 %. le cours brut léger américain et du Brent ont
respectivement dépassé les 60 et les 66 dollars le baril, pour la
première fois depuis juin 2015, après l'annonce de l'explosion d'un
oléoduc en Libye. Le compartiment de la distribution a pris 0,63 %.
Kohl's a bondi de 5,98 %, JC Penney de 5,41 %, et Marcy's de 4,60 %,
après un rapport de Mastercard faisant d'une hausse des ventes de
4,9 % entre novembre et la veille de Noël, la plus forte progression
annuelle observée depuis 2011. Dans le secteur de la santé, Sucampo
Pharma a gagné 5,88 %, après l'annonce de son rachat par
Mallinckrodt pour 1,2 milliards de dollars (un milliard d'euros)
dette incluse. Quelques 4,03 milliards de titres ont été échangés
sur le marché américain, les volumes les plus faibles de l'année
pour une séance complète. La moyenne sur les 20 dernières séances
est de 6,9 milliards. "Les marchés vont tourner au ralenti la
plupart de la semaine. Un marché qui va rester dans une marge de
fluctuation étroite, nous pourrions avoir une séance positive ou
une séance négative, mais rien d'excitant" observe Peter Cardillo
chef économiste chez First Standard Financial à New York. Les place
boursières en Europe ont ouvert ce mercredi. Sur les marchés des
échanges, le dollars a légèrement reculé face à un panier de
devises de référence. De son côté le bitcoin a rebondi de 15 %
sur la plate forme Bitstamp, dépassant à nouveau les 16.000 dollars
pour se remettre de sa pire performance hebdomadaire depuis 2013
accusé la semaine dernière. Sur le front obligataire le rendement
des Treasuries à deux ans a atteint un pic de neuf ans, à 1,116 %
avec une adjudication importante de titres, alors que peu
d'intervenants sont présents durant cette période des fêtes. Le
rendement des Treasuries à cinq ans, est monté à 2,263 %, son plus
haut niveau depuis le 12 avril 2011. L'or a gagné 0,69 % à 1.283,68
dollars l'once, après avoir touché un pic depuis le 1 décembre à
1.283,72 dollars.  

Une voiture à contresens sur l'A6 cause un choc frontal et trois morts.

Une voiture à contresens sur l'A6 cause un choc frontal et trois morts.http://www.via214.net/





Les deux conducteurs et
une fillette de 4 ans sont décédés, à cause d'une personne âgée
qui était au volant d'une voiture qui roulait à contresens. La
voiture qui roulait à contresens sur l'autoroute A6 est entrée en
collision avec un autre véhicule dans la nuit de mardi à mercredi.
L'accident s'est produit à 00h30 à hauteur de Viré
(Saône-et-Loire) dans le sens Paris-Lyon. Le bilan est dramatique:
trois personnes décédées, les deux conducteurs ainsi qu'une
fillette de 4 ans qui a succombé à ses blessures. Un adolescent de
13 ans se trouve toujours dans un "état critique". Selon les
premiers éléments de l'enquête, la voiture à contresens était
conduite par une personne âgée. Les circonstances de l'accident,
notamment l'endroit depuis lequel la voiture a emprunté l'autoroute
à contresens, restent à éclaircir par les gendarmes. Peu avant cet
accident vers 00h20, sur l'A40 près de Bourg-en-Bresse (Ain) à une
trentaine de kilomètres de Mâcon, un autre véhicule a emprunté
l'autoroute à contresens, sans provoquer d'accident, selon Bison
Futé.  

Le "Christmas Day" pour le NBA avec les Warriors et Draymond Green à l'affiche pour leur magnifique

Le "Christmas Day" pour le NBA avec les Warriors et Draymond Green à l'affiche pour leur magnifique performance.http://www.via214.net/





Cette semaine c'est la
période des traditions sportives. Le "Christmas Day" en NBA tout
d'abord pendant lequel les Warriors et les Draymond Green se sont
illustrés. Le meilleur que peut-être vous avez manquez entre hier
soir et ce matin est que les Warriors prennent le meilleure sur les
Cavaliers. Les franchises étaient sur le parquet, tradition de Noël
oblige. Et les Warriors étaient opposés aux Cavaliers, comme lors
de la dernière finale NBA. C'est le Golden State qui a eu le dernier
mot avec (99-92) porté par l'excellent Draymond Green (12 pts, 12
rbds, 11 pds).




Kevin Durant (25 pts) et
Klay Thompson (24 pts) ont également activement participé à la
victoire des leurs. En face, LeBron James a livré une prestation
dans l'ensemble décevante malgré une ligne de statistiques plus que
décente (20 pts, 6 rbds, 6 pds). Il a été supplée par un Kevin
Love des grands jours (31 pts, 18 rbds). Les Rockets connaissent une
passe difficile. Ils ont enchaîné lors du "Christmas Day" une
troisième défaite de rang. Après les Lackers et les Klippers,
c'est cette fouis le Thunder qui a pris le meilleur sur l'équipe de
James Harden (112-107). Ce dernier a certes répondu à l'appel (29
pts, 14 pds, 8 rbds), mais Houston est tombé sur une formation d'OKC
requinquée, à l'image de son "Big Three".




Russel Westbrook (31 pts,
11 pds), Paul George (24 pts) et Carmelo Anthony (20 pts)ont livré
un match plein. Tout comme Steven Adams sur le plan défensif (15
pts, 10 rbds, 3 contres). Les joueurs de Mike d'Antoni perdent du
coup leur place de leaders ) l'Ouest au profit des Warriors. Dans
d'autres rencontres de la nuit, Wahington a dominé une équipe de
Boston elle aussi en difficulté ces derniers temps (103-11). Les
Timberwolves sont pour leur part allés s'imposer sur le parquet des
Larkers pour glaner leur 4 ème succès de suite (104-121). En fin
d'après-midi, les Knicks s'étaient inclinés contre les 76 ers
(98-105).

L'ex-président François Hollande à un déjeuner de famille sur la Croisette.

L'ex-président François Hollande à un déjeuner de famille sur la Croisette.http://www.via214.net/




L'ex-président de la
République François Hollande a déjeuné en famille hier lundi 25
décembre, sur la Croisette à Cannes. C'était une table réservée,
simplement au nom de Julie, laquelle a appelée pour prévenir d'un
léger retard. Mais Patrice Roussel gérant de la plage L'Ondine à
Cannes, a eu l'heureuse surprise d'accueillir les convives
exceptionnels ce lundi à l'heure du déjeuner. François Hollande
accompagné par sa compagne, l'actrice Julie Gayet et de son père
Georges, âgé de 94 ans, qui réside à Cannes. Au menus de ce
déjeuner familiale de Noël, homard et filet de daurade, ainsi
qu'une tarte tatin au dessert. Visiblement au goût du président de
la République, qui a demandé lui-même à faire une photo avec
l'équipe des cuisines, dirigée par le chef Dominique Galla et son
adjoint Guillaume Bourgois. Prévenante comme à l'accoutumée, c'est
Julie Gayet elle-même qui a pris le téléphone portable d'un
cuisinier, afin d'immortaliser l'instant. Pour la plage l'Ondine,
dont la concession vient d'être renouvelée pour douze ans, un joli
bain de notoriété: mieux que la visite du père Noël.  

Emmanuel Macron et Brigitte en vacance à La Mongie.

Emmanuel Macron et Brigitte en vacance à La Mongie.http://www.via214.net/




Noël aux Pyrénées pour
le président Emmanuel Macron et Brigitte, même si officiellement le
président de la République française ne prend pas de vacances
pendant les fêtes. Mais Emmanuel Macron accompagné par son épouse
Brigitte, s'offre quand même quelque jour de répit dans les
Hautes-Pyrénées, à la station de ski La Mongie. Après avoir
souhaité dimanche soir un Joyeux Noël aux Français, en publiant
quelques mots sur Twitter, accompagné d'une photo prise sur le
perron de l'Elysée avec leur chien, Nemo, le couple présidentiel
est arrivé lundi à la station de ski La Mongie en milieu
d'après-midi.




Emmanuel Macron est un
habitué de la station La Mongie. Il a passé une partie de son
enfance, notamment avec sa grand-mère maternelle, qui vit juste à
côté à Bagnères-de-Bigorre, commune à laquelle est rattachée la
station de ski, explique France 3 Occitanie. Après s'être offert un
bain de foule, le couple présidentiel a déjeuné dans un restaurant
d'altitude "L'étape du berger", tenu par un ami et où ils ont
leurs habitudes. Outre un attachement personnel, La Mongie est aussi
un lieu à la portée politique pour le chef d'Etat. Emmanuel Macron
s'y avait tenu un meeting commun avec François Bayrou. Par
superstition peut-être, Emmanuel Macron a effectué lundi, le même
parcours en allant dans le même restaurant d'altitude et en prenant
le même téléphérique. Emmanuel Macron et son épouse Brigitte
sont en visite privée, et devraient rester à La Mongie et dans le
département jusqu'en milieu de semaine.   

Homélie de Noël: Pape François dénonce le drame des migrants.

Homélie de Noël: Pape François dénonce le drame des migrants.http://www.via214.net/




C'est l'un des principaux
thèmes du pontificat de Pape François. Lors de la traditionnelle
Messe de Noël, Pape François a lancé un nouvel appel en faveur de
l'accueil des réfugiés. Dans son homélie de la Messe de veillée
de Noël, Pape François a dénoncé dimanche le drame des migrants
de la planète "expulsés de leurs terres par des dirigeants prêts
à verser du sang innocent". Lors de la célébration de la Sainte
Messe, le Pape Argentin, lui-même fil de migrants italiens, a
rappelé que selon l'Evangile Marie et Joseph étaient en fuite en
raison d'un décret romain. "Dans les pas de Joseph et Marie, se
cachent de nombreux pas. Nous voyons des traces de familles entières
qui aujourd'hui, se voient obligées de partir" a souligné le Pape,
devant une dizaine de milliers de fidèles rassemblés dans la
basilique Saint-Pierre de Rome. Mais ce départ a un seul nom "la
survie". "Nous voyons des traces de millions de personnes qui ne
choisissent pas de s'en aller mais qui sont obligées de se séparer
de leurs proches, sont expulsées de leur terre" a-t-il poursuivi,
s'exprimant sous le baldaquin dessiné par Bernin, où seul le
souverain pontife est autorisé à célébrer la Messe. "Dans
beaucoup de cas, ce départ est chargé d'espérance, chargé
d'avenir; dans beaucoup d'autres ce départ a un seul nom: la survie.
Survivre aux Hérode de l'heure qui, pour imposer le pouvoir et
accroître leurs richesses, n'ont aucun problème à verser du sang
innocent" a lancé Pape François. Le roi Hérode avait fait
rechercher Jésus pour le mettre à mort dans la tradition
chrétienne. Pour le Pape "Noël c'est le temps pour transformer la
force de la peur en force de la charité". "Personne ne doit sentir
qu'il n'a pas sa place, sur cette Terre" a plaidé Pape François,
prônant "une nouvelle créativité sociale". L'enfant Jésus est
né dans une étable à Bethléem "une terre où il n'y a pas de
place" pour ses parents en fuite, a dit le Pape, avant d'ajouter que
Dieu donne à tous "un document de citoyenneté". "Dieu nous
invite à être des sentinelles pour beaucoup de personnes qui ont
cédé sous le poids du désespoir qui naît du fait de trouver
fermées de nombreuses portes" a-t-il insisté Pape François,
appelant les croyants à balayer "l'indifférence" et décliner "hospitalité" et "tendresse". Pape François a fait du sort des
réfugiés l'un des thèmes fondamentaux de son pontificat, entamé
voici depuis près de cinq ans. Le chef des 1,3 milliards de
catholiques dans le monde, qui vient de fêter ses 81 ans, adressera
son cinquième message de Noël "Orbi et Urbi" "à la ville et au
monde" ce lundi devant les fidèles rassemblés sur la place
Saint-Pierre au Vatican.      

Benôit Hamon fustige la politique migratoire de l'actuel gouvernement "d'indigne" "infame" et "répre

Benôit Hamon fustige la politique migratoire de l'actuel gouvernement "d'indigne" "infame" et "répressive".http://www.via214.net/





Dans une tribune publiée
dans le JDD et signée par une vingtaine de membres de son mouvement,
l'ancien candidat PS à l'élection présidentielle évoque une
politique qui "bafoue les droits fondamentaux". Le gouvernement
est "en train d'adopter la politique migratoire la plus répressive
que notre pays a connue depuis des décennies" affirme Benoît
Hamon, dans la tribune du JJD publiée ce dimanche 24 décembre.
L'ancien candidat PS à la présidentielle ainsi une vingtaine de
membres de son mouvement "Génération" s'en prend aux choix du "gouvernement Macron-Philippe" en matière de politique migratoire. "En matière migratoire, même Nicolas Sarkozy n'avait pas osé" a-t-il dit Benoît Hamon et les membres de son mouvement. Les
signataires dénoncent "une politique indigne" qui "bafoue les
droits fondamentaux". Ils jugent "infame" la circulaire demandant
aux préfets d'envoyer des "équipes mobiles" pour procéder à un
recensement dans les centres d'hébergement d'urgence. Ce texte,
affirment-ils "fait courir le risque d'une banalisation de la
délation des personnes sans papiers: qu'est-ce-qui nous garantit
qu'on ne demandera pas demain aux professeurs de dénoncer des
familles au aux médecins leurs patients? Il s'agit d'une violation
sans précédent des droits fondamentaux". Ils réclament une "politique migratoire respectueuse des droits humains". "Nous
soutenons pleinement les travailleurs sociaux et travailleuses
sociales qui refusent de devenir des auxiliaires de police" affirment les signataires, parmi eux Guillaume Balas, Pascal Cheiki,
Noël Mamère et Laura Slimani. Ils appellent de leur vœux "une
politique migratoire respectueuse des droits humains, qui nécessite
davantage de moyens de l'Etat" et demandent que "davantage de
personnes voient leur situation régularisée." Présenté par le
gouvernement comme le moyen de connaître les publics hébergés et
de les orienter en fonction de leur situation (réfugié,
déboutés...), ce recensement a été vivement dénoncé par les
associations qui y voient un "tri" au mépris de leur mission
d'accueil inconditionnel.  

La NASA confirme la présence de plusieurs milliers de migrants Aliens sur l'astéroïde Oumuamua en fo

La
NASA confirme la présence de plusieurs milliers de migrants Aliens
sur l'astéroïde Oumuamua en forme de cigare.http://www.via214.net/




L'astéroïde à forme de
cigare baptisé "Oumuamua" ou le "Messager" en langue hawaïenne
qui se rapproche de notre planète n'est pas d'origine naturelle,
c'est devenue une certitude. Il s'agirait d'un vaisseau Alien à la
dérive, occupé par plusieurs milliers de migrants extraterrestres.
Le mystérieux astéroïde en forme de cigare fascine les
scientifiques du monde entier. D'une forme jamais observée
auparavant parmi les très nombreux astéroïdes et comètes
répertoriés dans notre système solaire, l'objet céleste mesure
400 mètres de long sur 40 mètres de large, ce qui lui confère une
large ressemblance avec un énorme cigare. Depuis sa récente
découverte le 19 octobre par le télescope Pan-STARR1 situé à
Hawaï, les radiotélescopes du monde entier sont braqués sur lui
pour décrypter la nature exacte des éléments le constituant, mais
aussi et surtout, pour détecter d'éventuels signe de vie à bord de
l'astéroïde interstellaire issu d'un système solaire totalement
étrange au nôtre.




Les conclusions de
l'agence spatiale NASA reversent toutes nos certitudes sur
l'existence de la vie au sein de l'Univers: il s'avère que
l'astéroïde serait au fait un vaisseau Alien à la dérive, habité
par plusieurs milliers de migrants extraterrestres plongés en
cryo-sommeil. A mesure que le vaisseau s'approche de la Terre, les
analyses sur sa composition s'affinent et donnent des renseignements
précieux aux scientifiques. L'étude de la structure du vaisseau
révèle la présence d'un métal inconnu sur Terre. La datation au
rayon gamme haute fréquence, donne une fourchette de construction
entre un et deux millions d'années, ce qui explique la déformation
de la structure qui lui confère sa drôle de forme longiforme en
cigare.




Le vaisseau est à la
dérive depuis plus de 50.000 ans, provenant du système solaire de
l'étoile Alpha Lyrae de la constellation de la Lyre située à 4
années lumière de notre Soleil. L'apparence et les intentions des
extraterrestres sont inconnues. Seule une étude des rayonnements
cellulaires alpha émis par chacun des corps, autorise l'observation
international d'Alma (Atacama Large Millimeter/submillimeter Array)
situé sur le haut plateau de Chajuantor, à 5.100 mètres d'altitude
dans le désert aride d'Atacama (Chili), à donner une estimation du
nombre d'organismes vivants peuplant le vaisseau cosmique. Nul ne
serait pourquoi le vaisseau est habité par ces milliers de migrants
extraterrestres plongés en sommeil cryo-sommeil. Quelles seront
leurs intentions? Sont-ils le vestige d'une civilisation disparue? A
quel moment vont-ils de réveiller? Où est prévu le lieu
d'atterrissage sur notre planète? Que des questions auxquelles les
scientifiques et experts du monde entier sont encore incapables
d'apporter une réponse.




Une certitude demeure: le
système d'alerte équipant le vaisseau ne devrait pas tarder à
extirper les Aliens de leur sommeil profond. Nul doute alors qu'ils
essaieront de rentrer en contact avec la bouée de sauvetage cosmique
qu'offre notre accueillante planète, but ultime d'un très long
voyage interstellaire pour ces mystérieux et fascinants
extraterrestres.   

Les principaux défis de Google pour 2018.

Les principaux défis de Google pour 2018.http://www.via214.net/





Avec le départ du
président exécutif Eric Schmidt, une page se tourne chez Alphabet,
maison mère de Google. Sous son impulsion, la firme de Mountain view
s'est transformée. Ce qui veut dire que le géant californien, ne
fait pas aujourd'hui face à des défis d'une ampleur considérable.
En juin dernier, la Commission européenne frappait un grand coup.
Après sept ans d'enquête judiciaire et d'infructueuses tentatives
pour trouver un terrain d'entente avec Google, Bruxelles décidait de
lui infliger une amende de 2,42 milliards d'euros, pour avoir abusé
de sa position dominante sur le marché de la recherche en ligne et
favorisé son compensateur de prix maison au détriment de ses
compétiteurs. Eric Schmidt président d'Alphabet quittera la
présidence exécutive le mois prochain, après 17 ans au sein de la
société. L'ancien PDG de l'entreprise, à sa tête de 2001 à 2011,
restera cependant membre du conseil d'administration. Il deviendra "conseiller technique sur les questions scientifiques et
technologiques" indique un communiqué. Avec la prise de pouvoir
d'une nouvelle génération dans l'entreprise, Eric Schmidt s'est
retrouvé marginalisé. Une situation qui s'est dégradée avec le
changement d'administration politique. Eric Schmidt était un
important donateur démocrate, doté de relations proches avec
l'équipe de Barack Obama. Mais il n'avait plus ses entrées à
Washington depuis l'arrivée de Donald Trump. Eric Schmidt est
doctorat en informatique de l'Université de Berkeley. Il a joué un
rôle central dans la transformation de Google, d'une petite
start-up, en un géant mondial de la publicité. Il a mené
l'introduction en Bourse de la société en 2004. Il étend l'emprise
de la société avec le système de l'exploitation Android. Il
rachète Youtube en 2006. Ces décisions multiplieront le chiffre
d'affaire par 30 en dix ans. Eric Schmidt est la 119 me personne la
plus riche au monde, avec une fortune équivalente à 13,8 milliards
de dollars. Google affiche une capitalisation de 740 milliards de
dollars et devrait dépasser les 100 milliards de revenus en 2017.

Australie: voiture bélier fonce sur les piétons à Melbourne le conducteur conduit en soins psychiatr

Australie: voiture bélier fonce sur les piétons à Melbourne le conducteur
conduit en soins psychiatriques.http://www.via214.net/




La police australienne
tente ce vendredi de comprendre les raisons de l'attaque à la
voiture bélier commise jeudi dans la ville de Malbourne (Australie)
par un automobiliste qui a invoqué les "mauvais traitements à
l'égard des musulmans". Le gouvernement australien écarte "à ce
stade" de l'enquête, la piste terroriste. Le Premier ministre
Malcolm Turnbull a exhorté les habitants de la deuxième ville
australienne à reprendre le cours normal de leur vie, au lendemain
de ce qu'il a présenté comme un "incident isolé". Au cours de
l'attaque à la voiture bélier, dix-neuf personnes ont été
blessées, dont neuf étrangers, ont été hospitalisées après que
l'individu Australien d'origine afghane eut foncé déliberatement
avec son véhicule, sur la foule de piétons dans un quartier du
centre de Melbourne, en cette période de fêtes de Noël, très
fréquenté. Trois blessés demeurent dans un état critique. Le
conducteur de 32 ans, arrivé en Australie comme réfugié, a des
antécédents de consommation de drogue et de problèmes
psychologiques, a indiqué M. Turnbull lors d'une conférence de
presse à Sydney.



"Je souligne, à ce
stade, car les investigations se poursuivent (…) qu'il n'y a aucun
lien connu avec des sujets politiques ou avec des groupes
extrémistes" a-t-il dit. "On me dit qu'à ce stade aucun lien n'a
été identifié avec le terrorisme" a-t-il poursuivi, précisant
que les enquêteurs travaillent sur une somme d'éléments. "Rien ne
doit être écarté" a-t-il ajouté. "Il a dit (…) qu'il imputait
ses actions à une perception de mauvais traitements à l'égard des
musulmans" a indiqué le Premier ministre en citant la police.
L'automobiliste qui a été extrait jeudi, de son véhicule et
neutralisé par un policier qui au moment des faits, n'était pas en
service, doit passer vendredi en examen psychiatrique. Le Premier
ministre Turnbull a précisé que neuf étrangers figuraient parmi
les blessés, dont rois touristes sud-coréens selon l'agence de
presse sud-coréenne Yonhap. Le journal Herald Sun de Melbourne a
rapporté que les autres victimes étrangères venaient de Chine,
Italie, Venezuela, Irlande et de Nouvelle-Zélande.





"Quelle que soit la
motivation, c'était un acte odieux et lâche, mais je souhaite
rassurer tous les Australiens sur le fait qu'il s'agit d'un incident
isolé" a encore déclaré M. Turnbull. "Nous devons poursuivre le
cours normal de notre vie quotidienne" a ajouté le chef du
gouvernement, en exhortant ses compatriotes à continuer à se rendre
dans les lieux publics. L'attaque à la voiture bélier est survenue
à Flinders Steet, une artère qui traverse le cœur de la capitale
de l'Etat de Victoria, parallèlement au fleuve Yarra. La ville
revenait à la normale ce vendredi matin, avec la réouverture des
rues du centre, où la présence policière a été renforcée, avant
les célébrations des festivités de Noël, et une importante
rencontre de cricket prévue mardi prochain entre Australie et
Angleterre. Parmi les mesures évoquées la mise en place de
barrières, de caméras, d'arbres, de statues, ainsi que la présence
d'employés formés à réagir rapidement. Le gouvernement australien
avait commandé un rapport après l'attentat de Nice (sud-est France)
qui avait provoqué 86 morts le 14 juillet 2016. Les autorités
australiennes ont publié en août un guide sur les mesures à
prendre pour se protéger des attaques au véhicule bélier. Camberra
s'inquiète de plus en plus, de la possibilité d'attaques
terroristes, et les autorités déclarent avoir déjoué 13 projets
d'attentats ces dernières années.  

Rugby PRO D2: Grenoble s'offre timidement Bayonne avant les fêtes de fin d'année.

Rugby PRO D2: Grenoble s'offre timidement Bayonne avant les fêtes de fin d'année.http://www.via214.net/




Pour le dernier match de
l'année 2017, les Grenoblois et les Bayonnais se sont livrés une
très grosse bataille, dominée finalement par le FCG qui a été
plus efficace avec (28-23). L'Aviron repart avec le bonus défensif
et des valeurs retrouvées notamment en défense. Ce second choc
entre les deux dernières pensionnaires du Top 14 nous a gratifié
d'une grosse partie de rugby. Ce jeudi soir au Stade des Alpes, le
rythme a été très élevé dès le premier acte, avec un essai
marqué à la première minute par Lolagi Visinie. L'arrière isérois
qui a profité d'un joli coup de pied de son demi de mêlée pour
marquer en coin et directement crucifier les joueurs basques (7-0).
Oui mais l'Aviron a sorti les crocs et n'a pas lâché le morceau
notamment en défense si bien qu'après ce coup d'éclat, le FCG est
apparu apathique pendant le reste de la première période. Mais les
Isérois ont été plus réalistes à l'inverse des Bayonnais qui
n'ont marqué qu'une pénalité sur leurs temps forts. Francis puis
Latorre ont permis à Grenoble de mener de 10 points à la pause
(13-3). La deuxième période était folle avec un véritable chassé
croisé au score. Deux essais marqués de part et d'autre, Labouyrie
pour Bayonne juste après le retour aux vestiaires, puis Visinia pour
son doublé, Tisseron qui a redonné espoir à l'Aviron et
finalement, Hayes tout en puissance pour sceller la victoire
grenobloise (28-23). Saubusse a planté une ultime pénalité qui a
permis à Bayonne de repartir avec un point bonus défensif amplement
mérité. Avec cette deuxième victoire consécutive au Stade des
Alpes, le FCG s'est redonné le sourire avant la trêve de Noël.
Stéphane Glas et Dewald Sanakal retiendront donc l'essentiel, soit
ces quatre points qui leur permettent de rester invaincus à domicile
et toujours accrochés au très haut de tableau de ProD2. L'Aviron
n'a rien à pendre et a ramené un point de bonus défensif et un
petit peu de confiance de ce déplacement en Isère. Un facteur
cruellement important pour bien aborder la suite de la saison.

La chaîne télévisée et radio NRJ sanctionnée d'un million d'euro après des propos dégradants contre

La
chaîne télévisée et radio NRJ sanctionnée d'un million d'euro
après des propos dégradants contre une femme.http://www.via214.net/




La chaîne télévisée
et radio NRJ a été sanctionnée par le Conseil supérieure de
l'audiovisuel pour avoir tenu des propos "commentaires avilissants" contre une femme lors d'une émission de l'animateur Cauet. NRJ a été
sanctionné d'une amende d'un million d'euro, l'a fait savoir
l'autorité de régulation des médias dans un communiqué mercredi
20 décembre. Le 9 décembre, un canular téléphonique "durant
lesquels les auteurs ont formulé des commentaires avilissants
relatifs au physique d'une femme" avait été diffusé à l'antenne,
rapporte le gendarme de l'audiovisuel. Dans la même émission, une
auditrice appelle sa belle-soeur pour lui annoncer qu'elle a eu des
relations sexuelles avec le conjoint de cette dernière, la
qualifiant notamment de "grosse truie". Selon le CSA, les auteurs
de ce long canular "ont formulé des commentaires relatifs au
physique d'une femme, victime du canular, ainsi que des insultes et
des propos dégradants concernant la vie intime". "Le caractère
prétendument humoristique de la séquence ne pouvant exonérer
l'éditeur de sa responsabilité, pas plus que le consentement de la
victime à la diffusion de cette séquence" a souligné le Conseil.
Le CSA a désigné d'infliger cette amende après avoir estimé que
ces propos ont mis la victime dans une situation où elle se trouvait "publiquement humilié et placée dans une situation de détresse et
de vulnérabilité manifestes". Dans un communiqué, NRJ a annoncé "un recours devant le Conseil d'Etat contre la sanction d'un million
d'euros qu'elle estime injuste et totalement disproportionnée".
Selon le CSA, les interventions de l'animateur Laurent Rouquier
pendant la séquence ont également "été caractérisé à
plusieurs reprises par une attitude de complaisance à l'égard du
parti-pris choisi par les chroniqueurs attitrés de l'émission
s'agissant d'un sujet particulièrement grave et douloureux. Le
groupe public n'a pas souhaité commenté cette décision. "Ce qui
vous avez vu n'est rien d'autre que la vie" s'était défendu
Laurent Rouquier dans son émission la semaine suivante, estimant que
c'était "deux victimes qui exprimaient leur douleur".  

Un dealer veut faire valoir son immunité diplomatique dans une affaire de drogue.

Un
dealer veut faire valoir son immunité diplomatique dans une affaire
de drogue.http://www.via214.net/






"Je suis intouchable" a
crié le fils d'un employé de l'ambassade camerounaise en France
jeudi, au moment d'une interpellation à son domicile situé à
Villejuif, par des policiers du XIII ème arrondissement de Paris. A
Villejuif (Val-de-Marne) un dealer a échappé à deux reprises la
semaine dernière, à une interpellation en faisant jouer son
immunité diplomatique. Les autorités de police, le soupçonnent
d'avoir ordonné de petites livraisons de cannabis. Les policiers ont
saisis chez lui des téléphones et de l'argent liquide, rapporte Le
Parisien. Le dealer fait alors valoir sa carte diplomatique et deux
heures plus tard, le ministère des Affaires étrangères confirme
l'immunité. Le parquet a alors, ordonné sa libération "immédiate" et la restitution de 480 euros retrouvés dans son domicile. Un
porte-parole du ministère des Affaires étrangères a confirmé à
l'AFP être informé du dossier. "Le Quai d'Orsay étudie actuellement
les mesures susceptibles d'être prise à l'encontre de cette
personnes pour les faits qui lui sont reprochés" a-t-il déclaré.
Le parquet de Paris a la possibilité, avec la procédure dite de "dénonciation officielle" de porter à la connaissance du pays
sont la personne est ressortissante les faits qui ont été commis,
via une coopération judiciaire.  

La France aborde 2018 avec dynamisme avec croissance, investissement et emploi.

La France aborde 2018 avec dynamisme avec croissance, investissement et
emploi.http://www.via214.net/




L'Insee a revu à la
hausse la croissance 2017. L'institut pari sur une nouvelle année
solide. Ce mardi l'Insee a revu une nouvelle fois à la hausse son
estimation de croissance du PIB hexagonal en 2017. Après 1,7%
initiale, devenu 1,8% début octobre, l'Insee table désormais sur un
rebord de 1,9% de l'activité sur l'ensemble de l'année. La
prévision a été encore une fois, relevé en raison d'une
production manufacturière «nettement plus dynamique que prévu» au
dernier trimestre de cette année. Avec cette nouvelle estimation de
progression su PIB, l'Insee se démarque des autres institutions
référentes. Le FMI et la Commission européenne ciblent toujours
une croissance de 1,6% en 2017. La Banque de France table sur 1,8 et
le gouvernement sur 1,7%, un chiffre qui sera dépassé et lui laisse
donc un peu de marge de manœuvre pour annoncer des bonnes nouvelles
en début d'année». En 2018, la France garderait la cadence» a
avancé Dorian Roncer responsable de la synthèse conjoncturelle.
Après une croissance de 0,5% au troisième trimestre 2017 et de 0,6%
au quatrième, l'Insee table en effet à nouveau sur 0,5% entre
janvier et mars 2018, puis à 0,4% au printemps, "essentiellement du
fait de la construction". Si ce scénario se réalise, à mi-année,
l'acquis de croissance, la progression du PIB sur l'ensemble de
l'année si l'activité au second trimestre est nulle atteindrait
1,7%. Autrement dit, l'Insee anticipe un début d'année 2018,
synonyme de nouveaux mois cléments pour le gouvernement avec à la
clé, des créations d'emplois par dizaine de milliers, des milliards
d'euros supplémentaires de rentrées fiscales, ect. Mais cette
prévision n'est pas toutefois entièrement rose. L'Insee reconnaît
qu'en raison de ces blocages structurelles, la France atteint à 2%
son plafond de croissance et que le pays n'a pas un moteur
suffisamment puissant pour accélérer au-delà. En 2018 le PIB
continuera à être porté par la demande extérieure,
essentiellement des entreprises. Alors que le climat des affaires se
situe à un plus haut en France depuis dix ans, l'Insee estime que la
production des biens et services restera dynamique dans le 
pays. Au premier
trimestre, tous les secteurs seront ainsi orientés à la hausse. Les
choses se compliqueront en revanche un peu au second: les
statisticiens prévoient une décélération dans les branches
manufacturières, la construction et le commerce. Dans l'industrie,
les contraintes d'offres (problèmes d'équipement, de recrutement)
dépassent depuis quelques mois les difficultés de demande. Les
entreprises françaises, comme leurs voisins européens, se heurtent
massivement à des difficultés de recrutement qui brident leur
croissance. Fin 2017 elles étaient 38% à déclarer rencontrer ces
blocages. Pour répondre à leurs contraintes d'offres, les
entreprises continueront à investir massivement en 2018. La
croissance française sera aussi tirée par la vigueur de la demande
mondiale. Après cinq ans de contribution négative, au premier
trimestre 2018, le commerce extérieure me pèserait plus sur
l'activité, grâce au redressement des produits agricoles et du
tourisme. En parallèle «les importation marqueraient le pas en
contrecoup des achats exceptionnels de l'été, notamment en chimie
et en aéronautique» note l'Insee. L'Insee prévoit pas de brutal
décrochage de la consommation mais le maintient d'un rythme modéré
de +0,3% par trimestre. Les dépenses des biens d'équipement des
logements et d'habillement baisseraient fortement. L'investissement
des ménages (achat de bien immobiliers) très dynamique pendant les
trois premiers trimestres 2017, ralentirait en 2018. "Les ventes de
logements neufs ne progresserait plus depuis le début de l'année:
cela c'est repércuté sue les permis de construire, qui se
stabilisent depuis six mois" note l'Insee. Compte tenu des délais
entre négociation et construction, par ricochet, l'investissement
des ménages fléchirait en 2018. L'économie française continue à
créer environ 100.000 emplois marchants, par semestre en 2018,
prévoit l'Insee. Les créations d'emploi dépasseraient légèrement
les variations naturelles de la population active, d'où une lente
décrue du chômage. Les statisticiens tablent sur un taux de 9,4%
mi-2018, en repli de 0,1 point par an.    

Etats-Unis: un train déraille et fait trois morts dans l'Etat de Washington.

Etats-Unis: un train déraille et fait trois morts dans l'Etat de Washington.http://www.via214.net/





Lundi 18 décembre, un
train 501 a déraillé dans l'Etat de Washington (Etats-Unis)
provoquant le décès de trois personnes et une centaine autres ont
été blessées. Au moins un des wagons du train est tombé d'un pont
ferroviaire qui surplombe les voies d'une autoroute I5 reliant
Olympia à Tacama, nord-ouest du pays. Le train qui a déraillé à
15 h 40 lundi, assurait la liaison entre Seattle et Portland,
lorsqu'il a déraillé au nord d'Olympia, capitale de l'Etat de
Washington. Bilan provisoire trois morts et une centaine de blessés.
Quelques 78 passagers et cinq membres de l'équipage se trouvaient à
bord du train, selon la compagnie ferroviaire publique Amtrak. Lors
d'un pont de presse, Ed Troyer membre du service du shériff du comté
de Pierce a évoqué une scène "vraiment horrible". Le policier a
par ailleurs indiqué qu'aucun automobiliste n'avait été tué par
la chute des wagons sur la route mais que plusieurs ont été
blessés. Une enquête a été ouverte par les bureaux d'enquête
fédérale NTSB sur les causes du déraillement encore pas connues.
Les secours ont eu beaucoup de mal à extraire les passagers souvent
coincés dans les voitures. Il y aurait trois morts, une centaine de
blessés dont certains très durement touchés. Les autres ont été
réconfortés par les habitants de la petite commune de Dupont
(nord-est Etats-Unis). "Il y a peut-être encore des passagers à
bord. On va fouiller les wagons une deuxième fois" a déclaré
Brooke Bova de la police de l'Etat de Washington. Bien sûre une
enquête a été ouverte mais mardi les enquêteurs, ont su dores et
déjà que le train roulait beaucoup trop vite, 128 km/h au lieu de
48 km/h. En cause aussi la vétusté des infrastructures des lignes
ferroviaires aux Etats-Unis. Vétusté dénoncée cette nuit dans un
tweet par le président des Etats-Unis Donald Trump. "Nous allons
reconstruire nos autoroutes, nos tunnels, nos aéroports, nos écoles,
nos hôpitaux" avait-il promis Donald Trump le soir du 8 novembre
2016 qualifiant les infrastructures américaines de "tiers-monde". "L'accident de train qui vient de se produire à Dupont, dans l'Etat
de Washington, montre plus que jamais pourquoi notre plan
d'infrastructures bientôt soumis doit être approuvé rapidement.
Sept milliards de dollars dépensés au Moyen-Orient alors que nos
routes, nos ponts, nos tunnels, nos chemins de fer (et plus encore)
s'effondrent! Pas pour longtemps!" a-t-il dénoncé Donald Trump
dans un tweet. Mais, que a-t-elle fait l'administration Trump depuis
que Donald Trump a été élu? Pas grand chose. "Ou absolument rien" constate Jacob Kirkegaard, revelant que le principal instigateur
d'une politique de modernisation des équipements du pays était
Steve Bannon, ancien conseiller du président poussé à la démission
le 18 août dernier.  

L'intelligence artificielle de Google découvre deux exoplanètes: Kepler-90i et Kepler-80g.

L'intelligence artificielle de Google découvre deux exoplanètes: Kepler-90i et
Kepler-80g.http://www.via214.net/




Deux exoplanètes ont été
découvertes par l'intelligence artificielle de Google, Kepler-90i et
Kepler-80g. Cette intelligence artificielle les a découvert dans des
systèmes planétaires pourtant déjà connus, après avoir appris à
analyser les milliers de mesures de luminosité que cet instrument
moissonne en surveillant 150.000 étoiles. Jeudi 14 décembre à 19 h
00 (heure de Paris) la NASA a réuni la presse mondiale pour dévoiler "une annonce majeure" dans le domaine de la recherche de nouveaux
mondes, situés au-delà de notre système solaire. Une annonce que
la NASA avait annoncé depuis plusieurs jours. Au centre de la
conférence: le télescope spatial Kepler, le chasseur d'exoplanètes,
et un poids lourd de l'informatique Google. L'association visant à
débusquer plus rapidement des planètes en orbite autour d'autres
étoiles. Il faut dire que au cours de ces dernières quatre années,
Kepler a engrangé de milliers considérables de données. Cet
instrument entièrement dédié à la surveillance de 150.000 étoiles
et pour repérer des exoplanètes qui pourraient provoquer une légère
baisse de luminosité en passant devant. C'est la méthode de
transit. Nombre d'astronomes continuent à explorer sa base de
données à la recherche de nouveaux mondes. Kepler produit 35.000
signaux d'éventuelles planètes qui orbitent autour d'étoiles
lointaines. Les chercheurs ont enseigné à une intelligence
artificielle de Google comment identifier les signaux faibles d'une
planète passant devant son étoile, en utilisant un réseaux
neuronal. La recherche de nouveaux mondes autour de 670 systèmes
multiples connus à l'aide de cette technique de "machine learning" a permis deux découvertes d'exoplanètes baptisés Kepler-90i et
Kepler-80g. Une huitième planète vient d'être découverte autour
de l'étoile Kepler-90i, presque semblable au Soleil, grâce à
l'intelligence artificielle Google, Kepler-90 est la troisième plus
proche de son Soleil, selon la NASA Ames Reserch Center. Avec "machine learning" deux nouvelles exoplanètes ont été
découvertes au sein de deux systèmes planétaires déjà connus.
L'un d'elles appartient à un véritable petit Système solaire,
nommée Kepler-90i, elle gravite autour de Kepler-90, une étoile
semblable au Soleil, et située à 2.545 années-lumières de nous,
assez semblable à Mercure, présente l'originalité d'appartenir à
un Système solaire où sont déjà présents sept planètes
identifiés. Cette découverte démontre "qu'il existe un autre
système stellaire similaire à notre système solaire avec le même
nombre de planètes en orbite autour d'une seule étoile" indique la
NASA dans un communiqué de presse. Jusqu'ici les données extraites
de Kepler recensant "deux mille trilliards d'orbites potentielles" après un premier tri automatique excluant d'office les systèmes qui
sont de manière certaine dépourvu de planètes, étaient étudié
par l'homme. "Jusqu'à présent, nous n'avons utilisé notre modèle
que pour en éluder 670 sur les 200.000 sur lesquelles Kepler
possède des données. Il y a peut être encore de nombreuses
planètes à découvrir dans les données de Kepler" ont souligné
l'astronome Andrew Vanderburg et l'ingénieur Christopher Shallue
employés chez Google.  

Le Conseil européen a adopté des orientations pour passer à la deuxième étape des négociations sur l

Le Conseil européen a adopté des orientations pour passer à la
deuxième étape des négociations sur le Brexit.http://www.via214.net/




Lors de la réunion du
Conseil européen du 15 décembre tenue à Bruxelles, des
orientations de l'article 50 nécessaires pour passer à la deuxième
étape des négociations sur le Brexit ont été adoptées. A la
suite de la notification faite au titre de l'article 50 du TUE, le
membre du Conseil européen représentant l'Etat membre qui se retire
ne participe ni aux délibérations ni aux décisions du Conseil
européen qui le concerne. Le Conseil européen se félicite des
progrès réalisés au cours de la première étape des négociations,
qui sont exposés dans la communication de la Commission et dans le
rapport conjoint, et décide qu'ils sont suffisants pour passer à la
deuxième étape, qui concerne la transition et le cadre des
relations futures. Il invite le négociateur de l'Union européenne
et le Royaume-Uni à achever les travaux portant sur l'ensemble des
questions relatives au retrait, y compris celles qui n'ont pas été
abordées au cours de la première étape, conformément aux
orientations du Conseil européen du 29 avril 2017, à consolider les
résultats obtenus et à commencer à rédiger les parties
correspondantes de l'accord de retrait. Il précise que les
négociations au cours de la deuxième étape sont pleinement
respectés et fidèlement traduits en termes juridiques, dans les
meilleures délais. Dans le cadre des négociations en cours de la
deuxième étape, portant sur les modalités transitoires ainsi que
que la conception d'ensemble partagées, quant au cadre des relations
futures, les orientations du Conseil européen du 29 avril 2017
continueront à s'appliquer dans leurs intégralité et doivent être
respectées. Pour ce qui est la transition, le Conseil européen
prend acte de la proposition présentée par le Royaume-Uni
concernant une période transitoire d'environ deux ans, et convient
de négocier une période de transition portant que l'ensemble de
l'acquis de l'UE, pendant laquelle le Royaume-Uni, en tant que pays
tiers ne participera plus aux institutions de l'UE et n'y désignera
ou n'y élira plus de membres, et en participera plus à la prise de
décision des organes et organisme de l'Union. Le Conseil européen
invite la Commission à présenter des recommandations appropriées
pour que les modalités transitoires soient dans l'intérêt de
l'Union européenne. Le Conseil adoptera en janvier 2018 de nouvelles
directives de négociation sur les modalités transitoires. Le
Conseil européen confirme qu'il souhaite établir un partenariat
étroit entre l'Union européenne et le Royaume-Uni. Si un accord sur
les relations futures ne pourra être mis en place et conclu qu'une
fois que le Royaume-Uni sera devenu un pays tiers, l'Union européenne
sera prête à engager des discussions préliminaires et
préparatoires en vue de définir une conception d'ensemble partagée
quant au cadre des relations futures. Le Conseil européen confirme
qu'il est disposé à établir des partenariat dans des domaines non
liés au commerce, et à la coopération économique, notamment la
lutte contre le terrorisme et la criminalité internationale, ainsi
que la sécurité, la défense et la politique étrangère. Le
Conseil européen continuera à suivre attentivement les négociations
et adopter de nouvelles orientations en mars 2018, notamment pour ce
qui concerne le cadre des relations futures.  

Miss France 2018 élue Nord-Pas-de-Calais avec Maëva Coucke.

Miss France 2018 élue Nord-Pas-de-Calais avec Maëva Coucke.http://www.via214.net/




Maëva Coucke, étudiante
en droit a été élue Miss France 2018 hier soir. Miss
Nord-Pas-de-Calais a pu porter la couronne de Miss France 2018. Après
Camille Cerf en 2015 et Iris Mittenaere, il y a deux ans, toutes les
deux Miss Nord-Pas-de-Calais devenue Miss France, c'est le tour de
Maëva Coucke 23 ans de porter l'écharpe et le couronne de Miss
France 2018. La compétition était rude, Miss Nord-Pas-de-Calais aux
cheveux rouge carotte, défilait aux côtés de nombreuses reines de
beauté, toutes déterminées à atteindre le même objectif, celui
d'obtenir le titre de Miss France 2018. Simple et naturelle, Maëva
Coucke a eu le mérite de tenir bon, et de passer les étapes les
unes après les autres, haut la main. Dès le début de l'émission,
elle annonçaient déjà la couleur "Après une miss blende, une
miss brune, pourquoi pas une Miss rousse?". Elle l'avait d'ailleurs
confié à Paris Match "Ce qui me différencie des autres
candidates?" Ma détermination, ma maturité, ma couleur de cheveux
et surtout mon envie de réaliser le jamais deux sans trois". Elle y
confie aussi qu'elle adorait faire Danse avec les stars!" Car Miss
Nord-Pas-de-Calais, fière de ses origines, fière du patrimoine de
son terroire, n'a eu de cesse de mettre en avant les autres. C'est la
réponse qu'elle a donnée, en toute fin d'émission, quand lui a été
demandé "Quelle est la plus grande qualité pour une Miss?" Pour
elle c'était à la fois l'altruisme et l'élégance. "Si je suis
élue, je n'hésiterais pas à aller à la rencontre des autres".
Car pour elle le lien sociale est patrimoniale. Autre chose
importante pour elle: elle souhaite s'investir dans la lutte contre
le cancer. Maëva Coucke est originaire de Boulonnais
(Pas-de-Calais). Elle a une sœur jumelle, Alizée. Désormais, cette
étudiante en droit à 23 ans, grâce à sa détermination se voit
déjà dans son parcours. Maëva Coucke, titulaire d'un BAC en
commerce international, elle vient d'entamer une licence en droit
pour devenir juriste en entreprise. Une ambition qu'elle va devoir
mettre en attente, pour l'instant vu qu'elle a été sacrée Miss
France 2018 et des obligations l'attendent. Au terme de la soirée,
Maëva Coucke a eu un mot envers les autres candidates. Mais elle a
aussi émis un souhait "J'espère représenter aussi bien le
Nord-Pas-de-Calais que Camille et Iris." Il y a des chances oui...  

Collision mortelle entre un bus scolaire et un train à Millas.

Collision mortelle entre un bus scolaire et un train à Millas.http://www.via214.net/




La collision mortelle
entre un bus de transport scolaire et un TER est survenue à Millas
(Pyrénées-Orientales) jeudi 14 décembre. La collision a fait cinq
morts et une vingtaine de blessés. Dans les photos prises 15 minutes
après l'accident, on y voit un véhicule accidenté de plein fouet.
Un bus scolaire qui conduisait des adolescents pris en charge au
collège Christian Bourquin de la petite ville de Millas pour les
déposer quelques kilomètres plus loin à Saint-Félix-d'Avall. Un
trajet de 10 minutes duré éternellement pour cinq d'entre eux. Le
bus scolaire avait été affrété par l'agglomération de Perpignan
mais qui appartenait à une entreprise toulousaine, la société
Faur. L'accident est survenu à 16 h 10 au passage à niveau au
niveau du lieu dit Los Palaus.




Le passage à niveau où
a lieu l'accident, était pourtant un passage à niveau banal avec
deux barrières de sécurité et des feux. Sur les 15.000 passages à
niveau de France, 11.000 sont de ce type, sans être particulièrement
accidentogènes, selon la SNCF. Le TER devait rouler à 80 km/h à
cet endroit. Toujours selon la SNCF, le TER respectait les
limitations de vitesse. Le bilan provisoire est de quatre morts et
plus d'une vingtaine de blessés. Bilan des victimes en état
d'urgence absolue 8 jeunes, l'a annoncé le préfet de Perpignan,
qui a déploré "un choc violent". "Le train roulait à 80 km/h,
vitesse réglementaire sur cette voie, au moment de l'accident, sans
réserve de configuration de l'enquête" a expliqué le porte-parole
de SNCF à Reuters. Une enquête est ouverte. D'après les
témoignages recueillis après l'accident, évoquent "très
majoritairement" des "barrières fermées", a indiqué vendredi
soir le procureur de la République de Marseille Xavier Tarabeux.
Toutefois, la conductrice du bus scolaire a donné une version
différente à son employeur. Défaillance technique, erreur
humain... au lendemain de la collision, dans lequel ont péri cinq
enfants les témoignages sur le fonctionnement des barrières du
passage à niveau sont contradictoires à ce stade de l'enquête. La
conductrice du bus scolaire, grièvement blessée dans l'accident,
est hospitalisée. Elle n'a pas encore été entendue par les
enquêteurs. Mais le gérant de l'entreprise de transport dit avoir
recueilli la version des faits de son employée, dès vendredi, selon
laquelle la voie était libre. "J'ai pu parler avec elle" raconte
Lilian Faur à France 3 Occitanie. "Elle m'a dit que rien
n'interdisait de passer, qu'elle s'est engagée sur le passage à
niveau normalement quand tout à coup le bus a été violemment
percuté. Ensuite c'est le trou noir, elle ne se souvient de plus
rien et se réveille à l'hôpital" témoigne Lilian Faur. Son frère
Christian Faur, également gérant de la société de transport
ajoute "Elle nous a expliqué avoir traversé en toute confiance et
en toute sérénité le passage à niveau, barrières ouvertes et le
clignotant éteint". La grand-mère d'une victime a témoigné à
France 3 "Elle a tout vu. La barrière ne s'est pas refermée, elle
est restée ouverte. Le clignotant rouge, ça s'allume normalement.
Là, il ne s'est pas allumé. Alors la conductrice est passée, elle
s'est arrêtée à moitié et c'est là que le train l'a percuté".
Le père d'un élève Samuel Conegero explique avoir demandé une
photo des lieux de l'accident "la barrière est complètement
relevée et il n'y a pas de barrière cassée" dit-il à BFM TV.
Jeudi SNCF a déclaré que "selon des témoins, le passage à niveau
a fonctionné normalement, mais il faut évidemment que cela soit
confirmé par l'enquête". Au cour d'une conférence de presse,
vendredi soir, le procureur de la République de Marseille Xavier
Tarabeux a souligné que les témoignages recueillis "ne sont pas
concordants" toutefois ils évoquent "très majoritairement des
barrières fermées". Mais les témoins n'ont pas été tous
entendus, souligne Xavier Tarabeux, ajoutant que 14 auditions avaient
été menées jusqu'ici. Les contrôles d'alcoolémie des conducteurs
de train et de bus scolaire sont résultés négatifs, ajoute le
procureur, qui a aussi constaté que le TER était à une vitesse de
75 km/h sur un tronçon où la vitesse maximale autorisée était de
100 km/h. "La configuration des lieux exclut une vitesse excessive
du [car] scolaire" a-t-il ajouté. L'audition de la conductrice âgée
de 46 ans "n'a pas pu avoir lieu à l'heure où je vous parle" précise Xavier Tarabeux indiquant "On ne sait pas pourquoi le [car]
s'est arrêté sur les voies". Tout en saluant "le gouvernement qui
s'est mobilisé" ainsi que "l'ensemble des services d'Etat" Emmanuel Macron a fait part de "la profonde émotion de la nation
française après le terrible accident (…) Je veux dire aux
familles des victimes la solidarité et les condoléances de la
nation".  

Vladimir Poutine et Donald Trump évoquent la Corée du Nord lors d'un échange téléphonique.

Vladimir Poutine et Donald Trump évoquent la Corée du Nord lors d'un échange téléphonique.http://www.via214.net/




Les présidents russe
Vladimir Poutine et américain Donald Trump se sont entretenus par
téléphone jeudi, évoquant le programme nucléaire de la Corée du
Nord. Le président russe Vladimir Poutine et son homologue Donald
Trump ont discuté jeudi du programme nucléaire nord-coréen, lors
d'une conversation téléphonique initiée par Washington, selon le
Kremlin. Donald Trump a remercié Vladimir Poutine lors de cette
occasion "pour avoir reconnu la forte performance économique de
l'Amérique lors de la conférence de presse annuelle" de jeudi,
indique la Maison Blanche dans un communiqué confirmant cet appel. "Les deux présidents ont également parlé de travailler ensemble
afin de résoudre la situation très dangereuse en Corée du Nord" poursuit la Maison Blanche. Le Kremlin avait auparavant annoncé que
les deux chefs d'Etat s'étaient entretenus de "la situation dans
plusieurs zones de crise, avec l'accent mis sur le règlement du
problème nucléaire dans la péninsule coréenne" dans un
communiqué, sans davantage de précisions. Vladimir Poutine avait
salué quelques heures plus tôt jeudi, lors de sa conférence de
presse annuelle, "la prise de conscience" des Etats-Unis dans le
dossier nord-coréen, Washington s'étant dit prêt à entamer des
discussions sans conditions préalables avec Pyoungyang. "Il s'agit
d'un très bon signal, qui montre qu'il y a, chez les autorités
américaines une avancée vers une prise de conscience de la réalité" de la situation, a déclaré Vladimir Poutine, appelant les deux
camps à "cesser d'aggraver la situation". Le président russe
Vladimir Poutine a appelé en outre "à être extrêmement prudent" dans la gestion de cette crise, tout en rappelant que Moscou "ne
reconnaît pas à la Corée du Nord le statut de puissance
nucléaire". La Russie tout comme la Chine, préconisent un dialogue
avec la Corée du Nord sur la base d'une feuille de route définie
par les deux puissances. Le chef de la Diplomatie américaine Rex
Tillerson s'était dit mardi, prêt à parler avec Pyoungyang "sans
conditions préalables". Des propos interprétés comme une
évolution de la stratégie américaine par plusieurs observateurs.
Mais mercredi, le Département d'Etat américain a assuré que la
politique des Etats-Unis n'avait "pas changé" sur le dossier
nord-coréen.   

Brexit: Brexit et immigration à l'ordre du jour du sommet de l'UE à Bruxelles.

Brexit: Brexit et immigration à l'ordre du jour du sommet de l'UE à
Bruxelles.http://www.via214.net/





Les dirigeants de l'Union
européenne se réunissent ce jeudi à Bruxelles pour un sommet de
deux jours, en vue de tourner la page du premier chapitre des
négociations du Brexit, tout en continuant à travailler en 28 sur
les autres défis européens, et en premier lieu la migration.
L'union européenne voudra faire sauter un premier verrou avant la
fin de l'année en s'accordant sur les progrès réalisés au cours
de la première phase de négociation sur les modalités de divorce
avec le Royaume-Uni. Donald Tusk président du Conseil européen va
proposer d'entériner le constat des négociations de l'union
européenne prenant acte des "progrès suffisants" qui permettent
de passer à la deuxième phase de discussions. Celle-ci portera sur
une phase de transition qui suivra le départ effectif du Royaume-Uni
prévu le 29 mars 2019. Il faudra aussi ouvrir des discussions afin
de poser les premiers jalons de la négociation sur la future
relation entre les deux parties, notamment en ce qui concerne les
liens commerciaux. La décision en sera toutefois prisé que
vendredi, dans un format de réunion à 27, sans la première
ministre britannique Theresa May qui sera rentrée à Londre.



Theresa May arrivera à
Bruxelles ce jeudi, encore affaiblie après avoir perdu de justesse
mercredi soir un vote crucial au parlement, en raison de la rébellion
d'une partie de son camp conservateur. Les députés ont voté un
amendement prévoyant que tout accord final conclu sur le Brexit soit
ratifié par un vote contraignant du Parlement, malgré l'opposition
du gouvernement. La dirigeante britannique profitera tout de même de
sa présence à Bruxelles pour souligner auprès de ses collègues,
lors du dîner jeudi, sa satisfaction qu'un "résultat juste" ait
été obtenu dans les négociations sur le sort des citoyens
expatriés, les contentieux de la frontière entre l'Irlande et la
province d'Irlande du Nord, et sur la facture du Brexit, selon une
source gouvernementale britannique. Selon un haut responsable
européen, si le feu vert du Conseil est bien acté ce vendredi, la
Commission tablera son projet de directives de négociations le 20
décembre, permettant d'ouvrir les négociations sur la base de
transaction en janvier.




La question de la future
relation ne serait mise sur la table qu'à partir du mois de mars.
Les chefs d'Etat et de gouvernement auront auparavant consacré le
petit-déjeuner aux propositions de la Commission pour réformer la
zone euro en juin 2018. Mais l'UE aura aussi d'autres préoccupations
en tête jeudi, premier jour du sommet. Deux ans après le pic de la
crise migratoire, elle tente toujours de trouver une réponse à long
terme aux arrivées de migrants sur les côtes méditerranéennes de
l'UE, "un long processus qui abouti quand même à des résultats" souligne une source européenne. Le président Donald Tusk espère
une discussion "ouverte et franche" dans la réponse de l'Union
européenne à la vague migratoire depuis 2015. Dans une note, le
Polonais a relevé l'échec des discussions sur l'éventualité de
mettre en place un mécanisme de quotas permanents, un début
polarisant qui à ses yeux empêche d'avancer sur la réforme
nécessaire de la politique migratoire de l'UE et du "système
Dublin" qui généralement confie aux pays d'arrivée, la
responsabilité de traiter une demande d'asile. Le commissaire aux
Migrations Dimitris Avramopoulos furieux, a qualifié la note de
Donald Tusk mardi "d'inacceptable" adressé aux 28 en prévision du
sommet. Il l'a accusé de "saper l'un des principaux piliers du
projet européen: le principe de solidarité". Au cours du dîner,
la France et l'Allemagne feront le point sur le processus de paix de
Minsk et les 28 dirigeants devraient prolonger les sanctions
économiques contre la Russie décrétées en réponse au conflit
ukrainien. La question brûlante du statut de Jérusalem doit aussi
être abordée. Avant de se mettre à table, une cérémonie est
organisée pour célébrer la participation de 25 Etats membres (sauf
le Royaume-Uni, le Danemark et Malte) à une coopération militaire
inédite, par laquelle l'UE ambitionne de relancer l'Europe de la
défense.  

Jean-Claude Van Damme fait son spectacle devant Marilou Berry et Frédérique Bel.

Jean-Claude Van Damme fait son spectacle devant Marilou Berry et Frédérique Bel.http://www.via214.net/




Le Grand Rex mardi 12
décembre déroulait son tapis rouge au légendaire Jean-Claude Van
Damme, acteur et star de films d'action qui présentait son dernier
projet. Le cinéma parisien recevait la star de cinéma belge pour la
présentation de sa série "Jean-Claude Van Johnson" dont il est la
vedette principale. L'acteur n'était pas venu à Paris tout seul, il
était entouré de son équipe, parmi lesquels il y avait Phylicia
Rashad, Moises Arias, Kat Foster, David Callaham et la devine actrice
Bar Paly. Quant à JCVD, il n'a pas manqué de faire son show avec
quelques coups de pieds et une détente dont lui seul en a le secret.
Série produite par Amazone, la série met en scène l'acteur
planétaire dans les arts martiaux, dont on apprend qu'il a longtemps
été en secret Jean-Claude Van Johnson, le plus redoutable des
espions, profitant de ses tournages pour accomplir de périlleuses
missions. L'acteur belge décide de sortir de sa retraite dans
l'espoir de renouer avec une ancienne collaboratrice. De nombreuses
personnalités ont assisté à la projection du film en compagnie de
Jean-Claude Van Damme, dont Marilou Berry tout comme Frédérique
Bel, Pauline Lefèvre, Julie Ferrier, Karima Charni, Grégory
Fitoussi, Norman Thavaud, Harry Roselmack et son actrice dans
"Fractures" Alexi Bénézech, Aurélien Wiik, EI Mehdi Amaziane,
Helena Sofia, Sami Saghir, David Mora, et encore Eric Judor et Tim
Peper qu'ont pouvait apercevoir parmi les invités.  

Nicolas Sarkozy en deuil sa mère Dadu est décédée.

Nicolas Sarkozy en deuil sa mère Dadu est décédée.http://www.via214.net/





L'ancien président de la
République française Nicolas Sarkozy est en deuil, sa mère Dadu
est décédée à l'âge de 93 ans. Dans la nuit de mardi à mercredi
13 décembre, Andrée Sarkozy dite "Dadu" est décédée, selon les
informations du Figaro, confirmées par l'entourage de l'ancien chef
d'Etat. "Mère de trois enfants: Nicolas, guillaume et François,
elle était particulièrement proche de Nicolas Sarkozy" écrit le
quotidien. Elle l'avait accompagné à ses meetings politiques ainsi
qu'à un voyage en Chine en 2008. Sa dernière apparition en public
remonte au mois d'avril. "Je lui dois plus que tout, elle m'a élevé
dans tous les sens du terme" expliquait Nicolas Sarkozy aux
journalistes Bernard Pasciuto et Olivier Biscave dans leur livre.
"Les politiques aussi ont une mère". Née à Lyon en 1925, Andrée
était issue d'une famille juive séfarade de Salonique (Grèce),
installée en France au début du siècle dernier. Divorcée de Pal
Sarkozy, elle s'était installée à Neuilly-sur-Seine
(Hauts-de-Seine).  

L'Italie déclare l'état d'urgence après l'explosion d'un terminal de gaz en Autriche.

L'Italie déclare l'état d'urgence après l'explosion d'un terminal de gaz en Autriche.http://www.via214.net/




L'explosion survenue dans
un terminal gazier en Autriche qui a fait un mort et 18 blessés, a
fait agir l'Italie déclarant l'état d'urgence. Mardi 12 décembre
matin dans un important terminal de gaz en Autriche, s'est déclenché
un incendie qui a fait un mort et 18 blessés. L'Italie a vite
déclaré l'état d'urgence, sur les particules de gaz en provenance
de l'Autriche suite à cette explosion, tout en assurant qu'il
compenserait la baisse des importations puisant dans ses réserves
nationales. Du côté de Rome "surveille de manière constante la
situation en lien avec les opérateurs afin de vérifier le temps
nécessaire à la reprise des flux" a indiqué le ministère du
Développement économique. Le terminal de Baumgarten situé près de
la frontière slovaque, est l''un des principaux centre autrichiens
de distribution en Europe de gaz arrivant de la Russie et de Norvège.
Outre l'Italie et la Croatie, il dessert une partie de l'ouest du
continent via l'Allemagne. L'accident a provoqué mardi, la flambée
des cours d'hydrocarbures, le prix du gaz bondissant de plus de 20%
en fin de matinée à Londre, atteignant un plus haut depuis décembre
2013, a révélé l'agence Blomberg. L'explosion d'origine
accidentelle a déclaré la police, s'est produite à 08 h 45 et a
été suivie d'un incendie qui a été "rapidement maîtrisé" mais
dont les flammes ont été visibles à plusieurs kilomètres à la
ronde, selon des témoins. Dans un message sur Facebook le président
de la République autrichienne Alexander Van der Bellen a exprimé
ses condoléances à la famille du technicien décédé, et ses vœux
de "prompt rétablissement" aux blessés. Les victimes se
trouvaient sur le site, au moment de l'explosion et ont été
évacuées à l'aide d'un important dispositif de secours, mobilisant
quelques 200 personnes.  

Etats-Unis: nouvelle attaque terroriste à Manhattan.

Etats-Unis: nouvelle attaque terroriste à Manhattan.http://www.via214.net/





L'attentat terroriste
s'est produit lundi matin à l'heure de pointe 07 h 20 dans le métro
de New York, reliant deux nœuds-clés des transports new-yorkais,
Times Square et la gare routière de Port Anthority près de la 42 e
rue et la 8 e Avenue, où seulement trois personnes ont été
blessées. Mais les autorités américaines ont bien confirmé qu'il
s'agissait bien d'une attaque terroriste. Les caméras de
surveillance ont filmé l'instant où l'assaillant a été appréhendé
par les forces de police, l'abdomen brûlé à cause de la charge
explosive scotché sur son abdomen au moment de l'explosion. D'après
les vidéos de surveillance quelques minutes avant l'attaque, les
passants marchent dans les couloirs du métro new-yorkais
tranquilles, un policier pointe son doigt, et l'explosion d'un homme
provoque une épaisse fumée blanchâtre qui envahi le tunnel, avant
de se dissiper. L'homme s'écroule sur le sol blessé, et des gens
commencent à courir dans tous les sens. Des centaines de personnes
sont alors évacuées des tunnels du métro. New York est aussi tôt
en état d'alerte, et selon les autorités américaines, à nouveau
la cible entant que ville symbole. "Que les choses soient claires,
c'était une tentative d'attentat terroriste" a déclaré peu après
Bill de Blasio maire de New York. "New York est une cible
privilégiée pour tous ceux qui veulent transmettre un message
politique contre la démocratie et la liberté" a ajouté Andrew
Cuomo gouverneur de l'Etat de New York. La tentative d'attentat n'a
pas été aussitôt revendiquée, mais selon les enquêteurs,
l'auteur des faits parle spontanément, et avance avoir agit pour des
raisons politiques. Akayed Ullah 27 ans, est originaire du
Bangladesh, chauffeur de taxi dans l'Etat de New York, et résidant à
Brooklyn. Son domicile a été vite perquisitionné ainsi que celui
de sa famille directe, sa mère, son frère et sa belle-soeur.
L'homme s'inspirant du groupe terroriste Etat islamique a fabriqué
une bombe artisanale, la faisant exploser dans le métro de Times
Square à New York, lundi 11 décembre, poussant Donald Trump à
réclamer de nouvelles sanctions migratoires. "La tentative
d'attentat meurtrier à New York de ce jour – la deuxième attaque
terroriste à New York en deux mois – illustre une nouvelle fois
l'urgente nécessité pour le Congrès de voter des réformes
législatives pour protéger les Américains" a déclaré Donald
Trump qui a déjà interdit l'entrée aux Etats-Unis aux
ressortissants de sept pays, essentiellement des pays musulmans. "Le
Congrès doit mettre fin aux migrations en chaîne" a-t-il souligné,
en référence aux visas de regroupement familiale qui aurait permis
à Ullah de venir aux Etats-Unis.  

La cryptomonnaie bitcoin évolue à la Bourse de Chicago.

La cryptomonnaie bitcoin évolue à la Bourse de Chicago.http://www.via214.net/




Si la reconnaissance de
la cryptomonnaie bitcoin n'est pas encore complète, il sera
désormais possible la voir évoluer à la Bourse de Chicago. De quoi
donner des gages de sérieux à une devise volatile. Le bitcoin
vaudra 17.310 dollars le 17 janvier 2018, soit 1.000 dollars de plus
qu'aujourd'hui. C'est ce qui prévoit le Chicago Board Option
Exchange (CBOE) dimanche 10 décembre peu avant 21 heures (heure
locale), en concomitance avec l'inauguration du premier marché à
terme sur la célèbre cryptomonnaie. Cette première a été très
discrète, avec aucune célébration particulière. Il n'empêche
avec 1.400 contrats échangé et une nette progression, elle
institutionnalise une devise inventée en 2009 qui fait l'objet d'une
folie spéculative et vaut au total 250 milliards de dollars. Le
bitcoin qui cotait moins de 1.000 dollars en début d'année, a
dépassé les 17.000 la semaine dernière. Les simples épargnants ne
pourront pas passer par la Banque de Chicago et spéculer sur le
bitcoin. JP Morgan, Bank of America et Citigroup ne donneront pas
accès à ce marché à leurs clients, tout comme les entreprises de
courtage grand public comme Schwab. La banque affaires Golden Sach le
fera, mais avec d'extrêmes précautions pour les riches clients,
triés sur le volet. Les banques sont divisées entre la tentation de
participer à un marché juteux, plusieurs dizaines de fonds
spécialisés dans les cryptomonnaies ont été lancés récemment,
et le risque juridique qu'elle prennent en permettant à leurs
clients d'acheter des produits dont la valeur ne repose sur rien: une
action est une part d'entreprise, une obligation est un prêt
remboursable, une devise est garantie par une banque centrale et une
économie, tandis que le bitcoin n'a aucun sous-jacent. Il n'est que
le fruit de l'offre et de la demande. La reconnaissance du bitcoin
n'est pas complète, loin s'en faut: le CBOE ne cote pas des bitcoins
mais des contrats en dollars indexés sur les cours du bitcoin (la
valeur de ce dernier est déterminée par une bourse externe, Gemini,
spécialisée dans l'échange techniquement complexe des
cryptomonnaies). Le Chicago Mercantile Exchange (CME) qui emboîtera
le pas dans la semaine, aura pour référence quatre autres bourses
(Bitstamp, GDAX, itBit et Kraken). On le voit à Chicago, mais on
reste prudent: nul n'achètera ni ne vendra de vrais bitcoins. Des
mesures de précaution ont été prises pour éviter les faillites
sur ce marché hautement volatile: un dépôt supérieur à 40% du
prix du contrat sera exigé, tandis que les variations de cours
supérieur à 10% et 20% entraîneront l'arrêt momentané des
cotations. Sur le panier, il semble possible de manipuler
indirectement le marché de Chicago en achetant ou vendant de vrais
bitcoins sur les cinq bourses partenaires du CME et du CBOE qui ont
des volumes très faibles. Mais explique Wall Street Journal, ces
bourses assurent avoir pris des mesures anti-blanchiment et avoir
renforcé leur régulation. Alan Greenspan ancien président de la
Réserve fédérale américaine fait partie de ceux qui jugent que le
bitcoin n'était pas une «monnaie rationnelle». il l'a comparé au "Continental" monnaie papier créée par les révolutionnaires
américain en 1775 et qui fini pour s'effondrer en 1782, car elle
n'avait aucune contrepartie. D'un autre côté, le bitcoin porte des
innovation majeurs: comme l'or, il ne dépend pas d'une banque
centrale ou d'une autorité politique, il est très pratique pour
blanchir de l'argent, échapper à l'Etat et l'hyperinflation, la
quantité de bitcoin actuellement de 16,7 millions ne peut pas
dépasser les 21 millions de dollars, ce qui explique son succès en
Chine ou dans des pays faillis comme le Venzuela. Le bitcoin n'est
pas non plus sans danger, près d'un million de bitcoins ayant été
hackés ou volés. Les banques centrales s'en sont jusqu'à présent,
peu préoccupées, les volumes en jeu n'étant pas suffisamment
importantes. Les bitcoins dont beaucoup sont en sommeil dans des
ordinateurs, vivent plutôt en cercle fermé, ils ne servent pas de
monnaie d'échange ou de contrepartie réelle. Leur effondrement
n'aurait pour l'instant, pas d'effet systématique.   

Quelle sera la sépulture de l'idole du rock français Johnny Hallyday?

Quelle sera la sépulture de l'idole du rock français Johnny Hallyday?http://www.via214.net/




La dépouille du chanteur
rock français, idole du rock Johnny Hallyday est arrivée hier sur
l'île de Saint-Barthélémy, où le chanteur a résidé depuis 2008,
après la construction de sa villa. Sur l'île tout est prêt pour
l'accueillir de son dernier voyage, dans le cimetière de Lorient.
Mais quelle sera la sépulture de l'idole rock français? Une pierre
tombale blanche surplombée d'une croix en bois blanche, détaille
BFM TV dimanche 10 décembre. Pour le chanteur Johnny Hallyday était
très important de ne pas se distinguer des autres défunts qui
reposent déjà dans ce petit cimetière au bord de mer, assure la
chaîne télévisée d'information continue. "Il voulait le plus
simple possible. Il voulait être enterré de la même manière que
les Saints-Barths, parce qu'il se sentait comme étant d'ici. Tout le
monde l'avait adopté comme un homme normal. On le voyait, on le
côtoyait" détaille au micro de BFM TV le fossoyeur en chef chargé
de préparer la tombe de Johnny Hallyday. "Il voulait être face à
la route pour pouvoir voir tous les gens passer" ajoute-t-il. Johnny
avait également émis le souhait d'être "près de la plage".
Après son arrivée sur l'île des Antilles, son cercueil devrait
être conduit dans a villa, sur les hauteurs de Saint-Barthélémy,
où sa dépouille reposera jusqu'à son inhumation, qui aura lieu
lundi en fin de matinée. La cérémonie se déroulera cette fois
dans la plus stricte intimité, après l'hommage populaire qui a
réuni à Paris près de 500.000 personnes samedi 9 décembre.
Seulement une trentaine de personnes intimes devraient y assister, à
cette ultime adieu à "l'idole des jeunes". Selon BFM TV 63
personnes ont pris place dans l'avion qui a décollé du Bourget
(Seine-Saint-Denis) en direction de Saint-Bérthélémy. Laeticia
Smet et ses deux filles Jade, Joy et leur grand-mère seront présentes,
ainsi que leur garde du corps. David sans ses enfants et Laura Smet
accompagneront également la dépouille de leur père. Les musiciens
de la star rock, Maxime Nucci et Yarol Poupaud ainsi que son manager
Sébastien Farran devraient assister à ce dernier hommage. Nathalie
Baye, Sylvie Vartan, les ex-épouses du chanteur disparu mercredi 6
décembre ne seront pas du voyage. Tout comme Line Renaud dont son
état de santé ne lui permet pas de faire des déplacements.
L'avion transportant la dépouille du chanteur icône de la chanson
française a décollé dimanche 10 décembre à 10 h 00.

Emmanuel Macron reçoit Benjamin Nétanyahu à Paris ce dimanche.

Emmanuel Macron reçoit Benjamin Nétanyahu à Paris ce dimanche.http://www.via214.net/






Le premier ministre
israélien Benjamin Nétanyahu sera reçu ce dimanche à l'Elysée
pour un "déjeuner de travail". Le président français est le
premier parmi les chefs d'Etat, à recevoir le premier ministre
israélien depuis la reconnaissance unilatérale de Jérusalem comme
capitale d'Israël par Donald Trump. Le rendez-vous était prévu
depuis plusieurs semaines. Ce dimanche à 14 h 00, Benajmin Nétanyahu
sera reçu à l'Elysée par Emmanuel Macron pour un "déjeuner de
travail". Une visite qui tombe à point nommé alors que Jérusalem
est au centre des attentions, depuis que Donald Trump a décidé de
reconnaître unilatéralement la ville trois fois sainte, comme
capitale de l'Etat hébreu. Celle-ci est la seconde visite en France
du premier ministre Nétanyahu. Il avait déjà été invité à
Paris en juillet dernier, pour la commémoration de la rafle du Vel
d'Hiv. Aujourd'hui Benjamin Nétanyahu est attendu en début
d'après-midi au Palais de l'Elysée. Les deux hommes politiques
feront ensuite une déclaration commune à 15 h 45. Cette rencontre
annoncé le 19 novembre, au moment où les deux dirigeants avaient
échangé par téléphone des propos sur la crise au Liban. Mais la
situation à Beyrouth devrait être éclipsée par la recrudescence
des violences depuis la décision de Donald Trump de reconnaître
Jérusalem capitale d'Israël. Samedi encore, deux Palestiniens ont
été tués dans la bande de Gaza par des raids israéliens, suite à
des tirs de roquettes. Des affrontements entre jeunes palestiniens et
forces de l'ordre israéliennes ont également eu lieu en
Cisjordanie. Selon le Croissant-Rouge 171 Palestiniens ont été
blessés en Cisjordanie et 60 dans la bande de Gaza, pendant la
journée de samedi, par des tirs ou des coups des forces de sécurité
ou intoxiqués par inhalation de gaz lacrymogènes. La ligue arabe a
demandé à Washington de revenir sur sa décision quand à la Fataha
a appelé à la poursuite des manifestations. A Paris plusieurs
centaines de personnes ont manifesté contre la décision de Donald
Trump. Ils étaient environ 400, sur la place de la République à
l'invitation des associations EuroPalestine et France Palestine
Solidarité, d'après l'AFP. "Ce n'est pas Trump qui décide du
droit internationale (…) Il n'y a pas du peuple élu!" a lancé
Olivia Zemor d'EuroPalestine, devant les manifestants brandissant les
drapeaux palestiniens. A Lyon près de 300 personnes se sont
rassemblées en bord du Rhône, en lançant "Palestine vivra,
Palestine vaincra". "La décision de Donald Trump met du feu à la
poudrière" a déclaré Jérome Faynel président du Collectif 69
Palestine et organisateur du rassemblement lyonnais. "Il faut
maintenant que l'Europe prenne l'initiative. Et la rencontre de
dimanche entre Emmanuel Macron et Benjamin Nétanyahu pourrait être
une bonne occasion d'élever la voix" a-t-il ajouté. Si pour
Nétanyahu mercredi a été un "jour historique", Emmanuel Macron
de son côté a qualifié de "regrettable" la décision du
président américain. Vendredi au micro de France Inter, Jean-Yves
Le Drain a déclaré que cette initiative était "contraire au droit
internationale". "Nous la désapprouvons, et nous souhaitons
vraiment que malgré tout cela le calme règne", a ajouté le
ministre des Affaires étrangères. Mais il a aussi dit que la France "ne pouvais agir seule" pour résoudre cette crise. "Alors que la
décision irresponsable et provocatrice du gouvernement Trump de
reconnaître Jérusalem capitale d'Israël met encore plus en péril
le respect des droits humains du peuple palestinien et risque
d'attiser les tensions dans la région" Emmanuel Macron reçoit dans
cette Journée Internationale des droits de l'Homme Benjamin
Nétanyahu. Le président français ira-t-il saisir cette occasion
pour courageusement inciter son invité à mettre un terme à cette
politique?  

Corée du Nord: Pyoungyang condamne la décision sur Jérusalem de Trump le "gâteux".

Corée du Nord: Pyoungyang condamne la décision sur Jérusalem de Trump le "gâteux".http://www.via214.net/




Samedi 9 décembre, le
dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un a qualifié le président Donald
Trump de "gâteux" concernant sa décision prise sur Jérusalem
capitale de l'Etat d'Israël. La Corée du Nord a fustigé le
président des Etats-Unis Donald Trump pour sa décision de
reconnaître Jérusalem capitale d'Israël, le qualifiant de
«gâteux», selon l'agence KCNA. C'est depuis des mois qui les deux
dirigeants Donald Trump et Kim Jong-Un, échangent des insultes
personnelles et des menaces de guerre sur fond d'intenses tensions à
propos des programmes balistiques et nucléaires nord-coréens. "Etat
donné que le gâteux mentalement dérangé appelle ouvertement à
l'ONU à une destruction totale d'un Etat souverain, cette action
n'est pas si surprenante" a déclaré un porte-parole du ministère
des Affaires étrangères cité par l'agence de presse étatique
KCNA. "Mais cette initiative démontre clairement au monde entier
qui est le destructeur de la paix et de la sécurité mondiale, le
paria et le voyou dans la communauté internationale" a ajouté le
porte-parole, utilisant des qualificatifs vidant généralement la
Corée du Nord. La Corée du Nord "condamne fortement" la décision
américaine sur Jérusalem, poursuit KCNA. Pyoungyang exprime son
"ferme soutien et (sa) solidarité avec les peuples palestinien et
arabe dans leur combat pour leurs droits légitimes". "Les
Etats-Unis seront tenus responsables de toutes conséquences de cet
acte dangereux et diabolique" ajoute l'agence. La déclaration de
mercredi de Donald Trump sur la reconnaissance de Jérusalem comme
capitale d'Israël par les Etats-Unis et le transfert dans cette
ville de l'ambassade américaine a suscité la colère du monde
musulman ainsi que des critiques et de l'inquiétude dans le monde
entier. En septembre dernier, après un sixième essaie nucléaire
nord-coréen, Donald Trump avait qualifié à la tribune de l'ONU, le
dirigeant nord-coréen "d'homme-fusée" et menacé son pays de
"destruction totale". Kim Jong-Un avait ensuite traité Donald
Trump de "gâteux" et "mentalement dérangé".  

Les archéologues égyptiens ont découvert une momie à Louxor.

Les archéologues égyptiens ont découvert une momie à Louxor.http://www.via214.net/





Des archéologues
égyptiens ont découvert une momie datant de 3.000 ans, dans une
tombe qui n'avait pas encore été explorée à Louxor (Haut-Egypte)
l'a annoncé samedi le Ministère des Antiquités. Les archéologues
outre à cette momie ont découvert des objets funéraires.



La momie découverte le 9
décembre 2017 "enveloppée dans un tissus de lin" qui selon des
études serait "un haut responsable ou une personnalités
puissante". Deux tombes avaient été découvertes dans les années
1990 par l'archéologue allemande Federica Kampp qui avait seulement
atteint leurs portes "mais n'y était jamais entrée" a précisé
le communiqué du ministère. Ces tombes pourraient dater de l'époque
du Nouvel Empire, qui a duré plusieurs siècles juste à il y a
environ 3.000 ans. Depuis leur découverte, elles étaient restées
"intouchées" jusqu'à ce qu'une nouvelle mission archéologique
s'y intéresse, selon le ministère. Dans la première tombe les
archéologues ont découvert, outre des objets funéraires "une
momie enveloppée dans un tissus de lin" et pourrait s'agir d'une
personnalité puissante nommée "Djehouti Mes dont le nom est
inscrit sur l'un des murs". Mais la tombe pourrait aussi appartenir
au "scribe Maati" dont le nom ainsi que celui de sa femme apparaît
sur dizaine d'objets funéraires trouvés dans la sépulture,
toujours selon la même source du ministère.




Le nom du propriétaire
de seconde tombe n'est pas encore connu. Celle-ci contient une
fresque représentant "une personne, probablement le frère du
défunt présentant des offrandes et des fleurs au mort et à sa
femme". Le ministre des Affaires des Antiquités Khaled Al-Anani a
annoncé ces découvertes à Louxor dans la nécropole de Draa Aboul
Naga, non loin de la Vallée des Rois, comme pour abriter les
tombeaux de nombreux pharaons, dont le célèbre Toutankhamon.
L'Egypte a récemment donné le feu vert à plusieurs projets
archéologiques, dans l'espoir de faire de nouvelles découvertes, au
moment où le secteur du tourisme, pilier de l'économie, peine
véritablement à décoller, après les attentats meurtriers de ces
dernières années.  

Etats-Unis: les incendies en Californie sont toujours hors de contrôle.

Etats-Unis: les incendies en Californie sont toujours hors de contrôle.http://www.via214.net/




Les gigantesques
incendies qui depuis début semaine ravagent la région de Los
Angeles, sont toujours hors contrôle, tandis que de nombreux foyers
se sont déclaré hier à San Diego et à Santa Barbara, entraînant
des évacuations de masse. Selon le service Météo de Los Angeles,
les vents se sont un peu essoufflés (entre 50 et 80 km/h) par
rapport à jeudi où ils avaient atteint des vitesses dignes d'un
ouragan catégorie 1. Les conditions dans le sud de l'Etat restent "extrêmement dangereuses" avec un sol sec et des températures
anormalement élevées, a prévu l'agence de lutte contre les
incendies Calfire. Selon Calfire, les six incendies faisant rage dans
l'Etat ont réduit en cendres 57.000 hectares, malgré la
mobilisation de quelques 8.700 pompiers sur plusieurs fronts entre le
Pacifique, les collines boisées d'Ojai, et en direction de San
Diego. Plus de 500 bâtiments ont été détruits et 212.000
habitants étaient toujours évacués hier. L'incendie de Lilac (sud
Californie) a transformé les nombreuses écuries de la région en
cimetière où ont péri brûlés vifs une dizaine de purs sangs pris
au piège, jeudi. Le président Donald Trump a publié vendredi une
déclaration d'urgence pour la Californie, permettant le déblocage
de l'aide fédérale pour Los Angeles et sa région, sur la côte
ouest américaine. Dans le comté de San Diego, à environ une heure
et demi de Los Angeles, deux incendies ont encerclé la ville de
Murrieta. Plus au sud, le foyer de "Lilac" a consumé plus de 1.600
hectares en moins de 24 heures. Au nord, le foyer de "Liberty" a
brûlé 120 hectares et n'a été contenu qu'à 10 %. Dans cette zone
les services de secours ont fait état de au moins quatre blessés,
toutes victimes de brûlures ou d'inhalations de fumée. Les appels
aux dons en faveur des sinistrés se sont multiplié sur les réseaux
sociaux. Le brasier se dirige vers le nord-ouest et menace la ville
de Santa Barbara, où le gouverneur de Californie Jerry Brown l'a
placé en situation d'urgence. Les opérations d'évacuation ont
débuté jeudi. Plus prêts de Los Angeles, l'incendie "Skirball" a
réduit en cendres plusieurs habitations du quartier très prisé par
les milliardaires Bel-Air. Plus de 700 habitations ont été
évacuées. Le feu a frôlé la propriété et vignoble du magnat des
médias Rupert Murdoch, estimé à 30 millions de dollars. Le foyer
était maîtrisé à 30%, selon un bilan jeudi soir. L'université de
Californie à Los Angeles (UCLA) et le Musée Getty, ont toutefois
rouvert leurs portes après une fermeture exceptionnelle la veille.
Depuis 48 heures se sud de la Californie est nouaillé sous des
immenses panaches de fumée. Presque partout l'air devient
irrespirable. L'alerte maximale a été lancée pour la première
fois de l'histoire à Los Angeles. "Je me suis réveillé ce matin
et les pompiers m'ont dit que la maison serait bientôt en feu", "je
leurs aient répondu quoi? le feu était encore loin hier soir" a
témoigné un habitant de Los Angeles. L'Etat de Californie est cerné
par quatre foyers d'incendies. L'année 2017 a été une des années
les plus meurtrières en Californie à cause des incendies. Plus de
40 personnes sont mortes en octobre dans plus d'une dizaine de feux
qui ont ravagé une partie du nord viticole, ont rasé plus de 10.000
bâtiments et brûlé plus de 73.000 hectares de végétation.   

Proche-Orient: affrontements après la reconnaissance de Jérusalem capitale d'Israël par Donald Trump

Proche-Orient: affrontements après la reconnaissance de Jérusalem capitale
d'Israël par Donald Trump.http://www.via214.net/




La reconnaissance de
Jérusalem comme capitale d'Israël par Donald Trump va vite suscité
une vague de condamnations à travers toute la planète, alors que
l'on redoute des violences lors de la prière du vendredi. Donald
Trump encore une fois mercredi soir, à une quasi-unanimité contre
lui, prenant la décision de reconnaître Jérusalem capitale de
l'Etat d'Israël. Cette décision a déclenché une levée de
boucliers en Cisjordanie et à Gaza. Des heurts entre armée
israélienne et manifestants palestiniens ont éclaté, et le Hamas
appelle à une nouvelle Intifada, la troisième de son histoire. "Que
le 8 décembre soit un jour de rage et le début d'un vaste mouvement
pour l'Intifada qui s'appellera "la liberté de Jérusalem et de la
Cisjordanie" comme nous avons libéré Gaza. La décision américaine
est une agression contre notre peuple et une guerre contre nous
sanctuairs islamiques et chrétiens". Dans la communauté
internationale, les réactions ont témoigné d'une très large
réprobation teintée d'inquiétude face aux conséquences
potentiellement explosives de l'annonce fait par le président
américain. Selon la chef de la diplomatie européenne, Federica
Moreghini le risque est "un retour à des temps encore plus sombres
que ceux que nous vivons aujourd'hui". La Russie qui entretient avec
Israël des relations diplomatiques actives, s'est dite "très
inquiète". Ce même écho négatif a été propagé par un nombre
de capitales européennes: une décision "regrettable", selon
Emmanuel Macron, tandis que Angela Merkel faisant savoir à travers
un tweet de son porte-parole, que l'Allemagne "ne soutient pas la
position» du président américain Donald Trump. La première
ministre britannique Theresa May a témoigné de la dégradation de
la "relation spéciale" du Royaume-Uni avec Washington, en déclarant
"ne pas être d'accord avec la décision américaine". Pour le
Canada, le premier ministre Justin Trudeau en visite en Chine, a
déclaré que son pays ne déménagerait pas son ambassade à
Jérusalem et la maintiendrait à Tel-Aviv, marquant ainsi clairement
son désaccord avec M. Trump. L'ONU a rappelé son hostilité à
"toute mesure unilatérale", car l'initiative solitaire de Donald
Trump a pris de biais une communauté internationale ayant toujours
refusé de reconnaître en Jérusalem une capitale de l'Etat Hébreu.
"Il n'y a pas d'alternative à la solution de deux Etats" avec
"Jérusalem comme capitale d'Israël et de la Palestine" a déclaré
le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres. Cette vague de
réactions critiques a atteint le monde musulman. Traduisant
l'embarras des alliés arabes de Washington, l'Arabie saoudite a
exprimé ses "profonds regrets" via un communiqué officiel,
rappelant que Riyad "a déjà mis en garde contre les graves
conséquences que peut avoir cette décision injustifiée et
irresponsable". L'Arabie saoudite, principal partenaire des
Etats-Unis du Golfe dit espérer "voir l'Administration américaine
revenir sur cette décision" qui "va à l'encontre des droits
historiques des Palestiniens à Jérusalem (…) et va compliquer le
conflit entre Israël et Palestiniens". Selon le président turc,
Recept Tayyip Erdogan, dont le pays est membre de l'Otan, la décision
américaine inscrit la région dans "un cercle de feu". "Ô Trump,
que fais-tu? Quelle est cette approche? Les responsables politiques
doivent oeuvrer pour la réconciliation et non pas pour le chaos" a
dit le chef d'Etat turc, avec force d'effet oratoire. L'effervescence
est devenue sensible dans le monde musulman, où des rassemblements
ont eu lieu dans plusieurs pays, du Pakistan à la Turquie et en
passant par la Jordanie et la Tunisie. De nombreux appels à
manifester ont été lancés pour les prochains jours, par exemple en
Algérie.




A Amman, plusieurs
centaines de manifestants ont scandé "Mort à Israël" et brûlé
des portraits de Donald Trump. Le ministre iranien des Affaires
étrangères a dénoncé une "provocation et une décision insensée
de la part des Etats-Unis (…) qui va provoquer une nouvelle
Intifida et pousser à des comportements plus radicaux et à
davantage de colère et de violences". Les répercussions de
l'annonce américaine ont été sensibles jusqu'en Chine où la
préoccupation était palpable jeudi, conduisant le gouvernement à
rappeler ses "tables de loi" diplomatiques. Le statut de Jérusalem
est une question "compliqué et sensible" qui doit être résolue
"par le dialogue" a estimé le porte-parole du ministère chinois
des Affaires étrangères Geng Shuang, qui a rappelé que Pékin
"soutient fermement le processus de paix au Proche-Orient" ainsi
que les résolutions des Nations unies s'y rapportant "y compris le
statut de Jérusalem" et "un Etat indépendant de Palestine".
L'Afrique n'a pas été de reste. Moussa Faki Mahmat, président de
la Commission de l'Union africaine, a ainsi souligné, dans un
communiqué, que celle-ci "regrette cette décision qui ne fera
qu'accroître les tensions dans la région et au-delà et compliquer
davantage la recherche d'une solution au conflit
israélo-palestinien". Le Conseil de sécurité de l'ONU doit se
réunir en urgence vendredi à la demande de huit pays sont la France
et le Royaume-Uni.  

Vladimir Poutine annonce "Oui, je serai candidat" à la présidentielle 2018.

Vladimir Poutine annonce "Oui, je serai candidat" à la présidentielle
2018.http://www.via214.net/




Le président russe
Vladimir Poutine a annoncé hier 6 décembre, "Oui, je serai
candidat" à la présidentielle 2018. Après avoir laissé planer le
doute, le président russe a finalement fait savoir qu'il se
représenterai à la prochaine présidentielle qui se déroulera en
mars 2018. Celle-ci sera sa quatrième candidature présidentielle.
«Oui, je serai candidat à l'élection présidentielle russe [de
mars 2018]", a annoncé Vladimir Poutine mercredi 6 décembre, lors
d'une rencontre avec les ouvriers d'une usine automobile dans la
ville de Nijni Novgorod. Le chef d'Etat avait jusqu'alors refusé de
répondre directement à la question de sa candidature. Encore
quelques instants avant l'annonce de sa décision, il avait laissé
planer le doute, annonçant devant un public composé de nombreux
jeunes qu'il déciderait prochainement de sa candidature. "Puisque
vous me posez la question, j'ai une question à vous poser: si jamais
[je me présenterai], vous, me soutiendrez-vous?" avait-il ajouté
avant de recueillir de vives acclamations. Le 18 mars prochain, qui
marquera aussi l'anniversaire de la réunification de la Crimée et
de la Russie, les citoyens de la Fédération de Russie seront
appelés aux urnes pour le premier tour de la septième élection
présidentielle de l'histoire du pays. Il s'agira de la quatrième
candidature à l'élection présidentielle de Vladimir Poutine lequel
avait déjà participé aux élections présidentielles de 2000, 2004
et 2012. parmi les candidats probables ou déclarés, figurent déjà
Grigori Iavlinski fondateur du Parti démocrate russe unifié Iabloko
("la pomme" en russe), Gennady Ziouganov, chef de file du Parti
communiste, Vladimir Jirinovski leader du Parti libéral-démocrate,
Katia Gordon journaliste, chanteuse et militante pour les droits des
femmes, ou encore l'ex-jet-setteuse Ksenia Sobtchak. Elu au suffrage
universel direct, lors d'un scrutin uninominal majoritaire à deux
tours, le prochain président dirigera la Russie de 2018 à 2024.
Depuis la réforme de 2008, le mandat présidentielle est passé de
quatre à six ans. A 65 ans Vladimir Poutine se lance dans une course
présidentielle dans laquelle il fait figure de favori. En 2012,
alors qu'il était chef du gouvernement depuis quatre ans, Vladimir
Poutine avait été élus dès le premier tour avec 63% des voix. Le
mandat qui s'achève a avant tout été marqué par renforcement très
marqué du rôle de la Russie sur la scène internationale, notamment
dans le conflit syrien, où Moscou est devenue un acteur
incontournable de la guerre contre l'Etat islamique, autant que dans
le processus de paix.

La NASA annonce la mission vers l'astéroïde 16 Psyché.

La NASA annonce la mission vers l'astéroïde 16 Psyché.http://www.via214.net/




La NASA a annoncé la
mission vers l'astéroïde 16 Psyché dont l'étude pourrait non
seulement faire de la lumière sur les origines de notre système
solaire, mais aussi avoir un impact considérable sur l'économie
mondiale, en supposant que l'on pourra rapporter sur Terre des métaux
précieux dont il est composé. Initialement prévu en octobre 2023,
le lancement de la mission a été prévu un an en avance. En outre,
grâce à l'étude d'une trajectoire de vol révisée, la sonde
atteindra l'astéroïde 16 Psyché en 2026 au lieu qu'en 2030,
estiment des chercheurs de l'Administration nationale de
l'aéronautique et de l'espace (NASA). Le but principal de cette
mission sera de recueillir le plus d'informations sur notre système
solaire. Contrairement aux autres masses de la ceinture d'astéroïdes,
16 Psyché est presque entièrement constitué de métaux précieux
dont le fer, nickel, comme le noyau de la Terre. De plus, la taille
de cet astéroïde ainsi que les matériaux dont il est composé font
supposer qu'il pourrait être le noyau d'un planète qui a perdu son
manteau, sa croûte et son atmosphère. Son étude permettra de mieux
comprendre les origines de notre système solaire et ce qui se trouve
sous son écorce. Des astéroïdes de ce type pourraient fournir des
ressources précieuses à l'humanité. L'astéroïde 16 Psyché est
un morceaux de fer et de nickel de 253 km de diamètre. Sans compter
les autres matériaux précieux dont l'or, le platine, le cuivre, le
cobalte, l'iridum et le lerhénium qu'il contient. Selon Lindy
Elkins-Tanton de l'Université de l'Etat d'Arizona, s'il était
possible de transporter le corps entier de l'astéroïde sur Terre,
on pourrait retirer 10,000 quadrillons de dollars de la seule vente
du fer qu'il contient. Compte tenu du PIB mondial en 2015 que n'était
d'environ 73.700 milliards de dollars, une telle quantité de fer
pourrait faire s'effondrer l'économie mondiale, estime la
scientifique.

"Rester vivant" hélas non Johnny Hallyday est mort.

"Rester vivant" hélas non Johnny Hallyday est mort.http://www.via214.net/




Le chanteur rock Johnny
Hallyday s'est éteint à l'âge de 74 ans dans la nuit de mardi à
mercredi 6 décembre 2017. Pour tous c'était simplement "Johnny" l'incarnation du rock français, une voix puissante ayant traversé
les modes. Une star à la vie tempétueuse et accidentée, mais aussi
un survivant chantant la solitude, et hélas gagné par un cancer au
poumon. Johnny est mort, laissant en pleurs son épouse Laeticia avec
ses deux filles Jade et Joy mais aussi ses deux enfants nés de ses
premiers mariages, Laura Smet née de son union avec Nathalie Baye et
David né de son union avec Sylvie Vartan. C'est par un communiqué
envoyé à l'AFP à 02 h 34 ce matin que son épouse Laeticia a
annoncé le décès de celui qui se nommait Jean-Philippe Smet dans
l'état civil: "Johnny est parti. J'écris ces mots sans y croire.
Et comme il aura vécu tout le long de sa vie, avec courage et
dignité". "Jusqu'à ce dernier instant, il a tenu tête à cette
maladie qui le rongeait depuis des mois, nous donnant à tous des
leçons de vie extraordinaire. Le cœur battant si fort dans son
corps de rockeur qui aura vécu toute sa vie sans concessions pour
son public, pour ceux qui l'adulent et ceux qui l'aiment" poursuit-elle. "Johnny était un homme hors du commun. Il le restera
grâce à vous. Surtout ne l'oubliez pas. Il est et restera avec nous
pour toujours. Mon amour, je t'aime tant" c'est ainsi que Laeticia a
conclu son communiqué de décès. Hospitalisé il y a un mois,
Johnny Hallyday s'est éteint suite à une détresse respiratoire,
après avoir vendu plus de 100 millions de disques et obtenu 10
Victoires de la musique. "On a tous quelques chose de Johnny
Hallyday" a réagi l'Elysée.

Une comparaison sur le terme "martyrs" fait scandale à Berlin et en France.

Une comparaison sur le terme "martyrs" fait scandale à Berlin et en
France.http://www.via214.net/




Exposition présentée
par un collectif danois, a mis sur le même plan: Socrate, Matin
Luther King et l'un des auteurs de l'attaque du Bataclan. Entre ces
trois personnages est placée Sainte Apolline d'Alexandrie, mais
aussi Ismaël Omar Mostefaï l'un des terroristes qui ont attaqué le
Bataclan le 13 novembre 2015, laissant derrière eux 90 morts. Tous
ont été placé sur le même plan, dans l'exposition intitulée "Musée des martyrs", imaginée par Ida Grarup Nielsen et Henrik
Grienbäck, deux artistes danois, membre du collectif The Other Eye
of the Tiger (L'autre œil du tigre) et représenté à Berlin.
Inaugurée la semaine dernière et prévue pour durer jusqu'à
mercredi, elle suscite l'indignation, en Allemagne et comme en
France. L'exposition est visible à la maison des artistes de
Béthanie, lieu culturel berlinois alternatif, dans le quartier de
Kreuztberg, et présente 20 figures historiques présentées comme
des martyres, des personnes "mortes pour leurs conviction".
Concernant Omar Mostefaï, l'audioguide fourni par l'exposition
précise qu'il "croyait qu'il devait se sacrifier dans la lutte
contre la culture occidentale". Pour faire bonne mesure, le portrait
d'Omar Mostefaï côtoie ceux de Mohammed Atta, chef du commando du
11 septembre, d'Ibrahim et Khelid El-Bakraoui, auteurs des
attentats-suicides de Bruxelles du 22 mars 2016, ou d'une adolescente
kamikaze daguestanaise, auteure d'un attentat dans le métro de
Moscou en 2010. L'ambassade de France à Berlin a fait part de sa "consternation" jugeant un tel "parti pris (…) profondément
choquant". "Tout en rappelant notre attachement à la liberté de
la création artistique" a-t-elle fait savoir dans un communiqué.
En France l'association Life for Paris, qui regroupe des victimes des
attentats de Paris du 13 novembre, explique au Parisien, lundi 4
décembre "On a toujours soutenu la création artistique, comme
thérapie notamment. Mais là, on est révulsés il s'agit d'une
provocation haineuse et intolérable à visée, purement médiatique".
Nicolas Dupont-Aignant et Eric Ciotti ont eux aussi fait part de leur
consternation. La maire de Berlin s'est officiellement désolidarisée
de cette exposition, assurant qu'elle ne "la soutenait pas" ni ne
la finançait. Figure du parti d'extrême droite Alternative pour
l'Allemagne (AfD), la députée de Berlin Beatrix von Storch a
annoncé sur Twitter avoir porté plainte "pour apologie publique de
meurtre". Une précédente exposition sur les "martyrs" du
collectif The Other of the Tiger dans un ancien abattoir avait déjà
fait objet d'une plainte, pour apologie du terrorise, en 2016 au
Danemark. Sur le site de la Radio Berlin-Brandburg, Ricarda Ciontos
explique "le terme martyr est utilisé de manière très différente
dans notre pays et dans d'autres pays ou cultures, comme les musées
des martyrs en Iran ou en Irak qui honorent les personnes que nous
considérons comme des meurtriers et des terroristes".  

L'ancien président Jacques Chirac a fêté ses 85 ans.

L'ancien président Jacques Chirac a fêté ses 85 ans.http://www.via214.net/





L'ancien président
français Jacques Chirac vient de fêter ses 85 ans, le 29 novembre.
Le 17 mai 1995, Jacques Chirac succédait à François Mitterrand,
dont il avait été premier ministre, et en prenant son mandat de
président de la République française il l'occupera pendant deux
mandats jusqu'en 2007. Figure emblématique de la droite, et ancien
maire de Paris, il fut à l'origine du Rassemblement pour la
République (RPR) devenu sous son impulsion l'Union pour le mouvement
populaire (UMP). Malgré toutes les rumeurs alarmistes sur son état
de santé de ces dernières années, l'ancien président Jacques
Chirac "va plutôt bien" et même mieux que l'année dernière.
Début novembre le patron de Les Républicains et député Christian
Jacob était porteur d'une bonne nouvelle "Jacques Chirac va plutôt
bien" avait-t-il assuré dans l'émission Question d'info sur LCP,
Franceinfo, le Monde et l'AFP. A moins d'un mois de fêter son 85 me
anniversaire, l'ancien ministre avait redonné du baume au cœur à
beaucoup de personnes qui s'inquiétaient pour la santé de
l'ex-président de la République. Sa fille, Claude Chirac avait
déclaré en septembre que son père allait mieux qu'il y a un an (en
2016 il avait souffert d'une grave infection pulmonaire pour laquelle
il avait dû être hospitalisé). Mercredi 29 novembre, le président
Jacques Chirac a fêté ses 85 ans, depuis sa naissance en 1932.
Jacques Chirac s'est tout de même affaibli suite à l'anosognosie
(troubles neurologiques), sa famille, ses plus proches et anciens
collaborateurs et ses fervents admirateurs, espèrent bien pouvoir
lui souhaiter ses 86 ans l'année prochaine. Sur les réseaux sociaux
de milliers d'internautes lui ont envoyé des messages d'anniversaire
bien touchants. D'autres messages ont rappelé des moments "cultes"
des échanges médiatiques croustillants avec son épouse Bernadette
Chirac, qui elle aussi va bien. Mais qui comme l'a révélé Daniel
Le Conte dans "Président, la nuit vient de tomber" d'Arnaud
Ardoin, vit sa vie de son côté. "Cela fait des mois qu'ils ne
prennent plus leurs repas ensemble ou alors rarement. Bernadette se
couche tard, alors elle prend son petit déjeuner vers midi dans a
chambre, quand le président déjeune lui, habituellement vers midi
et demi. Chacun vit sa vie, depuis longtemps d'ailleurs". Depuis son
départ de l'Elysée, Jacques Chirac a cessé toute apparition en
public, l'ancien président de la République s'est fait très
discret. A 85 ans, l'homme politique de droite fait partie des
anciens présidents de la V me République les plus appréciés des
Français, qui préfèrent retenir son côté bon vivant, ses bons
mots et son attitude décontractée.  

Paris: manifeste anti-Trump de Barack Obama.

Paris: manifeste anti-Trump de Barack Obama.http://www.via214.net/




L'ancien président des
Etats-Unis Barack Obama invité par le réseaux social Les Napoléons,
a participé samedi 2 décembre à la conférence à Paris portant
sur de nombreux sujets, inclus les changements climatiques. Samedi 2
décembre, à 16 h 00 devant la Maison de la Radio, le 44 ème
président des Etats-Unis s'est exprimé dans une allocution
d'environ deux heures. Plus de dix mois de son départ de la Maison
Blanche, l'ancien sénateur de l'Illinois fascine toujours autant.
Notamment en France où sa cote de popularité ne s'est jamais
démentie. Le tout Paris avait fait le déplacement pour l'écouter:
patrons, entrepreneurs, stars, médias, casting politique très
féminin, dont Anne Hidalgo, Ségolène Royal, Najat
Vallaud-Belkacem, Fleur Pellerin, et la ministre des Sports Laura
Fessel. Attendu comme un demi-dieu, Obama n'a pas vraiment cassé la
baraque. Un discours plutôt convenu d'une petite demi-heure pour
débuter: sur prompteur, plein de conviction, d'humanisme et
d'intellect, mais sans surprise ni envolées lyriques. Puis pendant
quarante minutes environ, une question-réponse avec le PDG d'Orange
Stéphane Richard et parrain de Les Napoléons. Monté sur scène peu
après 18 h 00, Barack Obama s'est d'abord fendu un "merci beaucoup" avec l'accent, avant le rappel d'usage des liens historiques entre la
France et les Etats-Unis. "Notre plus vieil allié", "nous sommes
mutuellement redevables pour notre liberté". La suite fut une
intervention géo-politique, Barack Obama évoquant notamment les
nombreux défis qui génèrent de la peur (thème de la conférence)
chez les citoyens: inégalités galopantes, changements climatiques,
terrorisme, migration massive. En réponse à ces inquiétudes, le
président américain a décliné trois enjeux majeurs sur lesquels,
selon lui, le monde doit se focaliser: développer une économie qui
profite à tous, lutter contre le réchauffement climatique,
combattre le terrorisme, via une meilleure coopération
internationale. Sans pour autant jamais prononcer le nom de son
successeur, Barack Obama a toutefois parsemé son discours
d'allusions, plus au moins marquées à Donald Trump. Appelant à "rejeter le nationalisme et le discours du "nous contre eux", dont
l'actuel président a fait son fond de commerce. Appelant aussi à
des politiques plus égalitaires et à la "modernisation du filet d
protection sociale" à l'heure où Trump et les républicains
veulent adopter une réforme fiscale qui bénéficiera avant tout,
aux plus riches et réduire les dépenses de santé. De l'affaire
russe, qui a de nouveau ébranlé Washington vendredi, avec
l'inculpation de Michael Flynn ancien conseiller à la sécurité
intérieur de Donald Trump, Barack Obama n'a pas dit un seul mot. En
tout cas, pas directement. Car l'ancien président s'est montré
particulièrement incisif sur la question de la propagande en ligne
et de la dangereuse prolifération des "fake news". "Si nous ne
disposons plus d'un socle commun de faits basés sur la raison, la
logique et la science, cela ne peut nous mener droit au désastre" a
dit Obama, appelant notamment à "cultiver le journalisme
indépendant". Un double pique lancée à Donald Trump, adepte des
théories de complot, menteur invétéré et féroce contempteur des
médias. Enfin, Obama a glissé un autre tacle à son successeur, le
plus appuyé et le plus explicite, sur la lutte contre le changement
climatique. "Je vous accorde qu'il y a désormais une absence de
représentation de notre part sur ce sujet" a-t-il lancé, en
référence à la décision de Donald Trump de retirer les Etats-Unis
de l'accord de Paris. Malgré cette reculade, l'ancien président a
brandi l'espoir "hope", son leitmotiv, et salué les progrès
réalisés, y compris les Etats-Unis, grâce aux efforts menés
localement par les Etats et les villes. Plutôt dans la journée,
Barack Obama a rencontré séparément Emmanuel Macron, François
Hollande et Anne Hidalgo. "Il a compris lui aussi que le changement
climatique, c'est ce qui doit aujourd'hui remettre en perspective nos
politiques et nos alliances, planétaires et locales. C'est très
réconfortant de voir que quelqu'un fort de son expérience la met au
profit d'un monde qui doit aller mieux" a dit à Libération la
maire de Paris, venue écouter l'ancien président des Etats-Unis à
la Maison de la Radio. Conquise "immensément chanceuse d'avoir pu
discuter" avec l'un des hommes les plus influents de la planète.
Anne Hidalgo raconte lui avoir glissé, lors de leur tête-à-tête
quelques mots sur Donald Trump: "je lui ai dit "Vous êtes notre
président. "Tant pis si je ne suis pas diplomatiquement correct
avec Donald Trump, mais franchement, pour moi, Barack Obama est
davantage mon président américain. Je lui ai dit combien il nous
manquait". Et la maire de Paris de conclure, mi-optimiste,
mi-fataliste: "Un mandat aux Etats-Unis, ça ne dure que quatre ans.
Ce n'est pas si long".   

Affaire Harvey Weinstein: d'après Pamela Anderson les victimes n'ont "pas d'excuses".

Affaire Harvey Weinstein: d'après Pamela Anderson les victimes n'ont "pas
d'excuses".http://www.via214.net





L'actrice Pamela Anderson
a parlé dans une émission télévisée américaine, où la
présentatrice Megyn Kelly l'interrogeait sur les violences sexuelles
faire subir aux victimes de Harvey Weinstein. Pamela Anderson a pris
l'occasion de donner des conseils pour éviter de se présenter dans
les émissions américaines. L'actrice aime prendre des positions
bien tranchées, mais cette fois-ci ça ne passe pas... Selon Pamela
Anderson, les actrices auraient dû se faire accompagner pour
justement éviter de se retrouver seules avec Weisntein, et subir
l'harcèlement. Sa déclaration a déclenchée une polémique. Et
l'actrice a refusée de s'excuser. Abusée sexuellement dans sa
jeunesse , l'actrice Pamela Anderson est revenue sur sa longue
culpabilité après ce traumatisme. Elle a estimé que son passé lui
avait permis d'affronter les prédateurs sexuels tout au long de sa
carrière. "J'ai appris à ne plus jamais me mettre dans ce genre de
situations. Quand je suis arrivée à Hollywood, j'ai eu beaucoup
d'offres. Des auditions privées, des choses qui n'avaient pas de
sens". Elle a ajoutée avoir seulement fait preuve de "bon sens". "N'allez jamais dans une chambre d'hôtel toute seule. Si quelqu'un
ouvre la porte vêtu d'un pegnoir, partez". Ayant croisé Harvey
Weinstein au cour de sa carrière, Pamela Anderson n'a pas été
surprise quand le scandale a éclaté. "S'était une chose que tout
le monde savait" précise-t-elle. "Certains producteurs et
certaines personnes à Hollywood sont des gens à éviter en privé.
Vous savez ce qui va vous arriver si vous allez dans une chambre
d'hôtel, seule". Quand Megyn Kelly lui rétorque que les victimes
de Harvey Weinstein lui avaient été envoyées par leur agent,
Pamela Anderson a répondu que ces dernières auraient dû envoyer "quelqu'un avec elles". Elle a estimé "Je pense juste qu'il y a
des façons simples d'y remédier. Ce n'est pas une excuse". Et a
aussi déclenché une énorme polémique. Le magazine TMZ a alors
contacté la star pour lui permettre de répondre à la polémique.
Mais loin d'elle l'idée de s'excuser. "Personne ne me force à
m'excuser" a-t-elle déclaré avant d'ajouter "Les femmes doivent
être conscientes de certains problèmes, comment les répéter et
les combattre. C'est totalement hypocrite d'ignorer ces situations".
La star américaine a tout de même rappelée qu'elle ne "blâmait
pas les victimes" et a traité Harvey Weinstein de "porc sexiste" et de "brute". De quoi ne pas mettre fin aux reproches.   

L'inculpation de Mickael Flynn menace la Maison Blanche.

L'inculpation de Mickael Flynn menace la Maison Blanche.http://www.via214.net/





Mickael Flynn inculpé
par les autorités américaines pour avoir menti dans l'enquête sur
une possible ingérence russe dans la campagne présidentielle
américaine, l'ancien conseiller de Donald Trump a plaidé coupable.
Costume sombre et visage fermé, Mickael Flynn est sorti de la Cour
fédérale de Washington sans dire un mot, vendredi matin. In venait
de répondre «coupable, votre honneur» au juge Rudy Contreras, lui
présentant l'acte d'accusation indiquant qu'il avait menti
sciennement au FBI. Mais c'est moins son inculpation que sa décision
de coopérer avec les enquêteurs fédéraux qui a envoyé une onde
de choc à la Maison Blanche. L'ancien général, Mickael Flynn un
temps à la tête du renseignement militaire, et qui fut le premier
conseiller à la sécurité nationale de Donald Trump durant 24
jours, figure parmi les personnalités les plus impliquées en amont,
dans la campagne de 2016 et la transition post-électorale. Son
avocat avait déclaré dès le mois de mars, qu'il avait une "histoire à raconter", pour peu qu'on lui garantisse la mansuétude
de la justice. Et c'est ce qu'il vient de se passer, le procureur
spécial ne retenant à ce stade contre lui qu'un motif d'inculpation
relativement mineur. Robert Mueller a aussi accepté d'éloigner son
fils, Mickael Junior, associé à son cabinet de consulting et à ses
activités politiques. Le témoignage de Mickael Flynn pour faux
témoignage ou espionnage, a des conséquences directes sur Donald
Trump. On peut en discerner au moins trois: la première c'est qu'il
s'agit de l'un des membres de sa campagne, impliqué le plus en amont
en 2016 et qui aujourd'hui tourne sa veste contre Donald Trump, en
échange d'une inculpation pour un motif mineur. Il accepte de
coopérer avec les enquêteurs fédéraux élégiés par le procureur
spécial Robert Mueller. Il accepte de leur raconter sa version des
faits en échange de leur mansuétude. Il a déjà laissé entendre
que les contacts qu'il avait pris avec les responsables russes
pendant la campagne, et après l'élection avaient été sur consigne
directive de l'entourage immédiat du président élu Donald Trump
donc. Le haut responsable de la campagne, faisant allusion au gendre
Jared Kushner ou au fils de Donald Trump Donald Junior. La deuxième
raison pour laquelle le président peut s'inquiéter c'est que un
procureur fédérale ne lâche une proie, telle que Mickael Flynn qui
étaient quand même conseiller à la sécurité nationale du
président. Il ne lâche une proie que s'il est assuré presque d'en
attraper une plus grosse. Et la proie plus grosse conçue de Mickael
Flynn, c'est vraissemblablement Donald Trump. La troisième raison
pour laquelle c'est un épisode problématique pour Donald Trump,
c'est que on sait que depuis des mois le président est tenté
d'écarter Robert Mueller, de neutraliser bien cette enquête sur les
interférences russes dans sa campagne, jusqu'ici ses collaborateurs
ont réussi en l'en dissuader, en lui faisant valoir que même si
dans ses prérogatives ce serait un geste politique, probablement
suicidaire. Richard Nixon avait essayé de la même manière de
neutraliser l'enquête sur le Watergate, en faisant limoger le
procureur spécial à l'époque, plusieurs responsables du Ministère
de la Justice s'y étaient opposé, et après avaient préféré
démissionner plutôt d'appliquer la consigne du président. Un
scénario similaire serait possible dans le cas de Donald Trump.
Selon les documents fournis au tribunal, Mickael Flynn serait disposé
à témoigner, contrairement à ses déclarations initiales. Il avait
pris contact à deux reprises au moins, avec l'ambassadeur russe
Sergueï Kislyak. Dans ce cas "à la demande d'un membre très haut
placé de l'équipe de transition". Et dans un autre cas, en rendant
compte directement "à un membre de l'équipe Trump à Mar-a-Lago" résidence floridienne du président Trump. Alors que
l'administration Obama s'apprêtait à laisser passer –
exceptionnellement – une condamnation par l'ONU de la colonisation
israélienne, le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu avait
contacté l'entourage de Donald Trump pour lui demander de faire un
lobbyis auprès d'autres pays afin de aider Israël. Flynn et Kushner
s'en étaient chargés, notamment auprès des Russes. Dans le second
cas, Mickael Flynn s'était adressé à Vladimir Poutine au nom de
Donald Trump, pas encore en fonction. Par l'intermédiaire de Kislyak
il l'avait pressé de ne pas ordonner de représailles à des
sanctions décidées par Obama. Le Kremlin avait été obtempéré. "Belle manœuvre de V. Poutine sur le délai» avait tweeté Trump. "J'ai toujours su qu'il était judicieux". Ces événements déjà
largement suspectés, ne suffisent pas à constituer une "collusion" criminelle, même si Donald Trump n'avait à l'époque aucune
responsabilité officielle. "Rien à propos du plaider-coupable
n'implique qui que ce soit d'autre que M. Flynn", a déclaré
l'avocat du président, Ty Cobb. La conclusion de cette phase de
l'enquête du procureur spécial démontre qu'il avance rapidement
vers une conclusion raisonnable. Ty Cobb a promis à Donald Trump
qu'il serait blanchi avant Noël. A l'inverse, le président peut se
sentir plus menacé que jamais.

Barack Obama en conférence à la Maison de la Radio à Paris avec Emmanuel Macron.

Barack Obama en conférence à la Maison de la Radio à Paris avec Emmanuel
Macron.http://www.via214.net/





Le 44 eme président des
Etats-Unis Barack Obama sera en conférence à la Maison de la radio
à Paris ce samedi 2 décembre, à l'initiative des Napoléons, mais
il est arrivée dans la capitale depuis vendredi 1 décembre. Un
réseau créé par deux publicitaires qui chaque année organisent
des événements où se mêlent patrons et influenceurs. "Les
Napoléons" ne vous disent sans doute rien. Pourtant ce réseaux
professionnel vient de frapper un gros coup dans son univers, celui
de la pub et communication. Le grand "patron" en personne, Barack
Obama a accepté de venir à Paris samedi 2 décembre, pour
participer à une conférence organisée à la Maison de la Radio.
Sera inutile de entamer une recherche de billet pour une place:
l'événement est privé. C'est d'ailleurs l'essence même des
Napoléons: celle de proposer un "réseau social" composée par des
académiciens, où environ 1.500 personnes, travaillent
essentiellement dans le secteur de la publicité, industrie et
médias, manoeuvrés par Mondher Abdennahader et Olivier Moulierac. Ce
sont eux deux qui en 2014 ont créé Les Napoléons. "On est des
faciliteurs de rencontres, de relations, de business" a expliqué au
Monde Mondher Abdennahader de 55 ans, pour décrire leur objectif. Le
choix du nom a été pensé en hommage à un "grand innovateur".
Parmi les membres fondateurs on retrouve également le numéro 2 de
France Télévision Xavier Couture, la communicante Anne Méaux, ou
encore l'ancien ministre de la Culture Jean-Jacques Aillagon. Depuis
2015 les deux associés proposent chaque année des rassemblements:
Arles l'été, Val d'Isère l'hiver. Prix du "pass" pour la
prochaine saison savoyarde durant trois jours à 3.400 euros. A Arles
ce directeur de stratégie digitale chez TBWA Paris a pu assister au
premier "joli coup" des Napoléons: faire venir François Hollande.
Fraîchement libéré de sa fonction présidentielle, celle de Arles
a été sa première apparition publique. Mais Anthony Hamelle nous
assure que l'intérêt de ces raouts organisés par Les Napoléons,
ne réside pas forcément là. A Arles, il y avait un mélange de
figures connues, allant de François Hollande au PDG de Nespresso, en
passant par le patron du Palais de Tokyo. Mais la "vrai magie", se
sont les ateliers qui se déroulent le matin avec des personnes
beaucoup moins connues. Par exemple quand une femme qui a lancé une
école de français pour les réfugiés nous parle des nouvelles
méthodes éducatives. Un échange sur le fond qui, Anthony Hamelle
l'espère, sera également au rendez-vous samedi à Paris. "Barack
Obama chez les Napoléons? Ils sont capables de réunir les bonnes
personnes autour pour écouter le 44 eme président des Etats-Unis et
lui poser quelques questions intéressantes" espère-t-il, curieux
d'assister à cette "discussion". Une discussion à laquelle 800
personnes devraient assister. Si la plupart sont invitées par des
sponsors, les autres devront mettre la main au portefeuille et
acheter un billet pour le séjour en Février en Val d'Isère, soit
3.400 euros. Si le passage de Barack Obama à Paris, est désormais
une certitude, reste à savoir à quel prix l'ancien président des
Etats-Unis a accepté de se déplacer. Sans doute pas gracieusement.
En septembre il est intervenu lors d'une convention sur la santé
organisée par la banque d'investissement Cantor Fritzgerald à New
York, pour laquelle il aurait été rémunéré 400.000 dollars.
Lundi invité sur France Inter, le PDG d'Orange Stéphane Richard a
évoqué la conférence, puisque en tant que "parrain" de Les
Napoléons, c'est à lui qui reviendra de poser des questions à
l'ancien président. Est-il vraiment à l'origine de sa présence à
Paris? Le PDG assure: "Ce sont Les Napoléons qui ont tout géré".
Le thème de la discussion est, lui aussi, un secret pour le moment.
Selon Libération, Orange serait pourtant l'un des principaux "partenaires financiers des Napoléons", et le Canard Enchaîné
affirme que l'addition pour la venue de Barack Obama a été payée
par l'opérateur. Faux, réfute Orange, évoquant un simple contrat
sponsoring avec Mamentum, la société de Mondher Abdennahader et
Olivier Moulierac, laquelle organise les événements des Napoléons. "Une venue d'Obama, cela se paie" estime Anthony Hamelle, pas dupe.
De la Maison Blanche à la Maison de la Radio, il n'y a qu'un pas.
L'ancien président des Etats-Unis Barack Obama déjeunera ce samedi
avec le président français Emmanuel Macron. "Un déjeuner privé" précise l'Elysée, discrétion, afin de ne pas froisser Donald
Trump, qui déteste ouvertement son prédécesseur. D'ailleurs
Emmanuel Macron a pris soins d'appeler l'actuel locataire de la
Maison Blanche, afin de l'informer de cette visite sensible. En
suite, Barack Obama rejoindra François Hollande qu'il connaît bien,
encore en rencontre privée sans caméras. Les deux présidents
échangeront sur leurs deux Fondations, ainsi que sur l'actualité
internationale. Enfin, Barack Obama tiendra conférence publique
devant le gratin français de la communication et du digital. On
surveillera biensûre ses commentaires sur l'action de Donald Trump.  

Journée festive sur les droits des enfants à Colomiers.

Journée festive sur les droits des enfants à Colomiers.http://www.via214.net/




Mercredi 29 novembre,
journée festive et studieuse, sur les droits des enfants dans la
salle Gascogne à Colomiers, où une centaine d'enfants faisant
partie de sept maisons citoyennes de la ville se sont retrouvés et
se sont exprimés dans le cadre de la Semaine internationale des
Droits de l'enfant. Les bénévoles qui ont oeuvré toute l'année
auprès d'eux, les ont aidés à articuler différents ateliers sur
ce thème. "Nous avons formé plusieurs pôles afin de les laisser
s'exprimer sur les Droits de l'enfant. Que ce soit au ciné-débat,
avec des vidéos de mise en situation, un mur d'expression, où
chacun peut montrer sa vision des droits, dans le monde aussi. Le jeu
des 7 familles de l'Unicef a aussi permis de découvrir de façon
ludique les familles. Parler, Santé, Protéger, Apprendre, Egalité,
Jouer, et Exister. Il s'agit d'une adaptation originale et
pédagogique basée sur la convention internationale des droits de
l'enfant" explique Sabrina animatrice. La présence du conservatoire
de musique a permis à l'enfant d'exprimer leurs opinions. "En
effet, nous avons écouté leurs mots, leurs phrases et les avons
mises en musique. C'était à la fois ludique, créatif et fort de
sens" indiquent Alix, Yorick, Hyppolyte et Axel, élève de la
section musique actuel au conservatoire. Une représentation
théâtrale est venue ponctuer cette riche journée "Les chaussettes
de la République". C'est Bernadette Alvares, bénévole de la
maison citoyenne de la Naspe qui a encadré les enfants âgés de 6 à
10 ans. "Cette pièce s'inscrit dans le projet culturel du contrat
local d'accompagnement scolaire. Les enfants ont fait un réel
travail et se sont approprié la pièce". Les chaussettes
représentent les continents et leurs mixité ethnique. Les jeunes
acteurs en herbe ont clôturé leur représentation théâtrale en
chantant l'hymne de l'Unicef "On écrit sur les murs".

Il Giro d'Italia 2018 commencera en Israël.

Il Giro d'Italia 2018 commencera en Israël.http://www.via214.net/







Comme prévu le parcours du Tour d'Italia 2018 a été dévoilé mercredi
29 novembre dans les studio de la Rai. Six arrivées sont à prévoir
en montagne, sept épreuves pour les sprinteurs... Il Giro D'Italia
fait peau neuve avec un tour d'horizon et des temps forts à
attendre. Il Giro d'Italia débutera vendredi 4 mai avec une première
étape de 9,7 km: contre la montre Jérusalem-Jérusalem. Départ
depuis Israël, c'est évidemment une grande première avec
l'assurance d'images inédites. Les coureurs passeront par des
lieux symboliques de la Ville Sainte, tel que le Parlement (Knesset)
et les murs historiques. Les deux étapes suivantes qui arriveront à
tel Aviv et à Eilat, au bord de la Mer Rouge, seront également des
découvertes. Jeudi 10 mai, la 6 ème étape de 163 km:
Caltanissette-Etna. Arrivée en Sicile par avion, voilà le premier
temps fort de cette édition del Giro d'Italia 2018, avec la fameuse
arrivée sur les flancs du volcan Etna. Les coureurs prendront cette
fois une route différente (celle du Monte Vetore) que celle de la
saison précédente. Dimanche 13 mai 9 ème étape de 224 km: Pesco
Sannita-Gran Sasso d'Italia (Campo Imperatore). Pour la première
fois depuis 1999 et une victoire de Marco Pantani les cyclistes
s'attaqueront au Grans Sasso d'Italia, sommet des Abruzzes (2.130
mètres) et à son incontournable montée de 31 km. Mercredi 16 mai la
11 ème étape de 156 km: Assise-Osimo. Osimo est une ville non loin
de Filottrano, la ville où est enterré Michele Scarponi. Cette
étape sera marquée par des pourcentages jusqu'à 18%. Samedi 19 mai
la 14 ème étape avec 181 km à parcourir. San Vito al
Tagliamento-Monte Zoncolan. Voilà l'ascension du terrible Zoncolan,
par le versant d'Ovaro, le plus difficile avec 10 km à plus de 11%
de moyenne et des passages à 22%. "Le Zoncolan est le plus dur que
l'Angliru, je n'ai aucun doute là-dessus ". Mercredi dans la
Gazzetta dello Sport, Alberto Contador un jeune retraité, a rappelé
combien l'arrivée de la 14 ème étape est l'un des plus redoutables
sommets du cyclisme mondial. Mardi 22 mai la 16 ème étape avec 34,5
km: Contre la montre, Trente-Rovereto. Une étape contre-la-montre
selon les spécialistes, où les spécialistes du chrono n'auront
pas énormément d'occasions de s'illustrer. Le court
contre-la-montre d'Israël et celui-ci, tracé dans le Trentin. Après
34,5 km assez plat, en dehors d'une basse aux deux tiers du
parcours, les coureurs arriveront à Rovereto "ville de la paix".
Vendredi 25 mai 19 ème étape avec 181 km de parcours: Venaria
Reale- Bardonnèche. Encore une étape pour les grimpeurs avec 180
km sans temps mort et quatre montées, le Col des Lys en entrée,
puis un long et difficile Col du Finistère (point culminant del Giro
d'Italia à 2.178 mètres d'altitude et 9 km non-asphaltés),
Sestrière et enfin l'arrivée à Bardonnèche, à deux coups de
pédale de la frontière avec la France. Peut-être même l'étape
reine de cette édition 2018 del Giro d'Italia. Samedi 26 mai la 20
ème étape avec 214 km: Susa-Cervinia. Celle-ci sera l'ultime étape
de montagne aux Trois ascensions: Col Tsecore et Sant Pantaleon et
l'arrivée à Cervinia. Fabio Arus s'y était imposé en 2015.




Dimanche 27 mai 2&
ème étape avec 118 km: Rome-Rome. Au lendemain de l'arrivée à
Cervinia, le peloton disputera la dernière étape à Rome, où il
Giro d'Italia s'était déjà terminé à plusieurs reprises, en
1911, 1950 et 2009. De Piazza del Popolo au Colisée en passant par
les Thermes de Caracalla et le Circo Massimo le circuit sera
somptueux.

Corée du Nord: sanctions économiques contre le régime de Pyoungyang.

Corée du Nord: sanctions économiques contre le régime de Pyoungyang.http://www.via214.net/





Les sanctions économiques contre le régime dictatorial et autarcique ne
dissuadent pas Pyoungyang d'acquérir l'arme nucléaire, estime
l'ancien ambassadeur de France en Iran François Nicoullaud, qui
selon lui, mieux vaut miser sur une négociation "donnant-donnant".
François Nicoullaud est analyste de politique international, et
encore ambassadeur de France en Iran. Avec son denier test de missile
intercontinental, la Corée du Nord marque un nouveau progrès dans
la phase la plus sensible de son programme militaire nucléaire,
celle où il s'agit de parcourir l'ultime étape, conduit à la
possession d'un arsenal nucléaire. La Corée du Nord ne possède pas
encore de dispositif nucléaire opérationnel. Si ses ingénieurs ont
bien déclenché sous terre, six explosions nucléaires successives,
ils n'ont pas atteint la maîtrise du système d'armes combinant
laceurs balistique, dispositif de guidage et tête porteuse d'un
engin nucléaire miniaturisé. On se rappelle que Kim Jung-Un avait
déclaré en septembre 2017, peu après un test de missile "nous
avons presque atteint le but", à savoir "une capacité de riposte
nucléaire à laquelle les Etats-Unis ne pourraient pas échapper".
Voilà donc la Corée du Nord entrée dans une zone de tous les
dangers, celle qu'il convient (du point de vu de Kim Jung-Un) de
traverser le plus vite possible avant de se retrouver à couvert,
protégé par la possession du feu nucléaire. Dans ce passage,
Pyoungyang ne donne pas la priorité au dialogue. En effet, plus le
danger d'âtre arrêté dans son élan se précise, plus il faut
aller vite. Nous en sommes là aujourd'hui: les imprécisions de
Trump, la pluie de sanctions internationales ont pour premier effet,
paradoxale, de pousser les Nord-Coréens, à redoubler d'efforts. La
Corée du Nord a à nouveau tiré un missile, on l'a appris il y a
quelques heures. La nouveauté est que ce nouveau tir de missile est
plus perfectionné que les précédents, et il va beaucoup plus haut.
Ce qui l'on constate, depuis l'arrivée au pouvoir de Kim Jung-Un
c'est que la Corée du Nord fait des progrès spectaculaires et
ininterrompus, à la fois dans son programme balistique, donc le tir
de missiles, et à la fois dans le perfectionnement de la
modernisations et la miniaturisation de son arme nucléaire. Depuis
cet automne la Corée du Nord est un pays qui est déjà doté de la
bombe nucléaire. Elle a les moyens d'emporter cette bombe nucléaire
de plus en plus loin, au fur et mesure des tirs qu'il effectue, ce
qu'il n'a pas encore réussi à maîtriser c'est à mélanger les
deux, c'est-à-dire que, quand le missile rentre dans l'atmosphère
après avoir été envoyé dans l'espace quand il est doté d'une
tête nucléaire, ça chauffe, ça chauffe très très fort. C'est ce
processus que la Corée du Nord n'arrive pas encore à maîtriser
pour encore quelques mois, maximum un an ou deux encore pour les
spécialistes. Le danger pour ce nouveau tir nucléaire c'est que,
mois après mois, le programme nucléaire et le statut nucléaire de
la Corée du Nord qui existe donc déjà, se perfectionne et qu'il va
arriver un jour et qui sera capable vraiment d'être un danger
immédiat pour le territoire des Etats-Unis, ce qui n'est pas encore
le cas aujourd'hui. Est-ce- que par exemple Washington, avec le tir,
le dernier tir de missile est atteignable par la Corée du Nord? Non,
parce que au faite, il s'agit pas que du missile, il s'agit de, le
danger c'est où le jour la charge nucléaire et le missile pouvons
être compatibles de manière suffisamment fiable pour pouvoir
atteindre sa cible. Mais c'est pas encore le cas. Donald Trump a dit "on va s'en occuper". Cela tout pu vouloir dire. Ca pu vouloir dire "on va relancer les négociations" ce qui est quand même très
compliqué, parce que la doctrine nucléaire nord-coréenne qui
n'existe pas entant que telle, qui est diffusée dans les médias
officiels nord-coréens, répète à l'envie que la bombe nucléaire
est l'objectif ultime de la Corée du Nord et qu'elle n'est pas un
objet de chantage à mettre sur la table des négociations. Elle
serve à protéger le régime d'une éventuelle attaque américaine,
donc à préserver le régime. Kim Ung-Un a vu l'expérience de
l'Irak, de l'Ukraine, et de la Libye, les pays qui ont accepté de se
débarasser de l'arme nucléaire et qui en faite soit, se sont vu
envahir, attaquer, et qui ont vu leurs dirigeants mourir, donc à
priori il ne veut plus de ça. L'autre solution, qui est mise sur la
table par les militaires du Patagone américain, c'est une attaque
militaire préventive contre la Corée du Nord qui consisterait à
essayer de limiter le côté nuisible du programme nucléaire
nord-coréen, voir à essayer de décapiter le régime. Les
militaires n'en veulent pas, ils estiment que c'est beaucoup trop
dangereux, mais à même temps il y a des vois à Washington qui
considèrent que c'est le dernier moment où les Etats-Unis peuvent
essayer de régler le problème. La réponse américaine personne ne
sait ce qu'elle peut être. Pour l'instant le but est d'éviter une
frappe militaire américaine, le choix et que finalement ce serait
moins dangereux que d'être à portée de tir nucléaire de la Corée
du Nord. Certains pensent à Washington, ce sont visiblement
minoritaires, si tant est qu'on puisse savoir ce qui se passe dans
l'entourage de Donald Trump. Parce que les indices sont souvent
contradictoires.  

Mariage prévu au printemps 2018 de prince Harry et Meghan Markle.

Mariage prévu au printemps 2018 de prince Harry et Meghan Markle.http://www.via214.net/




Prince Harry et Meghan
Markle ont annoncé leur mariage au printemps 2018. Le prince Harry
sera placé donc à la sixième place dans l'ordre de succession au
trône. Les fiançailles ont été annoncées officiellement lundi 27
novembre, insoufflent un vent de bonheur dans le monde. Prince Harry
ex-célibataire le plus convoité de la planète a annoncé ses
fiançailles avec l'actrice américaine Meghan Markle, de trois ans
son aînée. La rumeur courrait déjà depuis quelques semaines. La
reine Elisabeth II de Windsor s'est dite «enchantée» s'exprimant
avec un tweet. "La nouvelle femme de prince Harry risque de faire
souffler un vent de nouveauté dans la famille royale britannique,
comme l'avait déjà fait d'ailleurs Kate et William, il y a quelques
années" rappelle le journaliste Loïc de la Mornais, en direct de
Londre (Royaume-Uni) lundi 27 novembre 2017. Meghan Markle est
américaine, est divorcée, est métisse, elle a 36 ans, soit trois
ans de plus de prince Harry. Elle se définie comme étant "une femme
farouchement indépendante", très engagée dans l'humanitaire, très
engagée dans le féminisme, mais surtout elle a dit qu'elle "n'avait
pas de tout envie de mener sa vie à faire des mondanités et des
représentations officielles". C'est une belle intention de
déclaration, mais l'histoire le dira, car effectivement beaucoup de
princesses ont tenue de pareils propos avant leur mariage, avant de
se retrouver un petit peu coincées par les lourdeurs du protocole de
la famille royale britannique. C'est Kensington Palace qui a annoncé
la nouvelle sur les réseaux sociaux. Nul doute que les noces seront
suivies de très près par toute la sphère royale et people tant
l'annonce de l'idylle, entre les deux jeunes gens a pu susciter de
l'admiration et de la convoitise. D'après le magazine US Weekly,
Harry d'Angleterre a mis le petit plat dans le grand pour demander
l'actrice en mariage. Le prince Harry aurait utilisé les diamants
d'une broche ayant appartenu à sa mère Lady Diana pour sertir la
bague qu'il offrira à sa future épouse. Harry et Meghan son
ensemble depuis un an. Ils se sont rencontrés lors des Invictus
Games. Meghan Markle qui campe un rôle dans la série "Suits",
s'est déjà installée à Londre et a exprimée le souhait de
poursuivre sa carrière d'actrice.  

Météo France: ce fin de semaine prévisions de neige en plaine et verglas.

Météo France: ce fin de semaine prévisions de neige en plaine et verglas.http://www.via214.net/




Le temps de plus en plus
froid cette semaine, selon les prévisions de Météo France, à
partir de mercredi. Ce froid s'accompagnera de pluies, d'averses, et
de neige à très basses altitudes et en plaine dans les régions de
l'Est, pour jeudi, vendredi et samedi. Une vaste dépression en
provenance de Scandinavie s'étire sur la France, repoussant les
hautes pressions sur l'Atlantique. Et comme le vent s'oriente au
Nord, c'est de l'air de lus en plus froide et humide qui nous
concernera. Dès mardi, la perturbation arrivée la veille par le
nord, s'étire à la mi-journée des Pyrénées aux frontières de
l'Est, avec des pluies et de la neige à partir de 800 mètres. Au
nord de la Loire, c'est un régime de giboulées qui s'installe,
alors que le soleil résiste sur la Méditerranée. De mercredi au
premier week-end de décembre, c'est un temps de plus en plus froid
qui est attendu avec des giboulées de neige sur la plus grande
partie du pays. C'est dans l'Est que le risque de neige en plaine
sera le plus important, de jeudi à samedi prochain (Hauts-de-France,
Grand-Est, Bourgogne) ainsi que entre la Normandie, le bassin
parisien, le Val de Loire et le Limousin. Enfin, près de la
Méditerranée, mistral et tramontane souffleront à nouveau très
fort. A partir de ce mardi les températures chuteront dans l'Est du
pays, jusqu'à atteindre les -5°C en plaine. L'après-midi, il fera
de 3°C à 6°C de moyenne au nord, jusqu'à 7°C dans le sud. Seuls
les rivages des côtes Méditerranéennes conserveront des
températures maximales proches de 10°C. On se situera 5°C
au-dessous des normales de saison.  

Un enseignant condamné à 18 mois avec sursis pour avoir eu une liaison avec une collégienne.

Un
enseignant condamné à 18 mois avec sursis pour avoir eu une liaison
avec une collégienne.http://www.via214.net/




Un professeur de
mathématiques de 31 ans voyait son élève comme étant sa "copine".
Il a reconnu avoir "dérapé" mais il a estimé qu'ils s'aimaient.
Le professeur avait l'impression que c'était juste sa copine, pas
son élève et ni une fille de 14 ans. L'enseignant de mathématique
a été condamné lundi à 18 mois de prison avec sursis pour avoir
entretenu une liaison avec une collégienne. En plein débat sur
l'âge de consentement à l'acte sexuel, le tribunal correctionnel de
Fontainebleau a déclaré l'enseignant de mathématiques coupable
d'atteinte sexuelle sur mineur de moins de 15 ans, par personne
abusant de l'autorité qui lui confèrent ses fonctions. Les juges
l'ont en revanche, relaxé du chef d'accusation de corruption de
mineur de moins de 15 ans, estimant que l'élément de "perversion à
la sexualité" n'était pas constitué. Le tribunal a assorti sa
condamne d'une mise à l'épreuve, avec une obligation de soins lui
interdisant de travailler au contact de mineurs. "L'enseignement,
c'est clairement terminé, je ne pourrai pas sereinement retourner
devant une classe" avait déclaré plus tôt l'enseignant. Un expert
psychologue a souligné chez lui, une "dysharmonie entre maturité
intellectuelle et immaturité affective". Le parquet avait requis
une peine de cinq ans de prison, dont deux avec sursis. "Si le
prévenu a pourvu de quelque chose, c'est à son éducation sexuelle
plus qu'à son éducation en mathématiques" avait tancé la
représentante de l'accusation. "Déçue" par ce jugement Maître
Margaux Mazier, l'avocate de la collégienne s'est dite "très
inquiète" que le tribunal n'ait pas interdit à l'enseignant de
s'approcher d'elle. Selon le parquet, "l'adolescente était en
capacité de consentir à une relation sexuelle, ce serait lui faire
ombrage de dire qu'elle aurait pu être troublée, aliénée". Aux
policiers, la jeune fille avait clamé son amour pour le professeur
de mathématiques et déclaré qu'elle se suiciderait s'il devait
aller en prison. Mais à l'audience, elle a déclaré qu'elle pensait
avoir été manipulée. "Je n'aimerais pas qu'il recommence sur
d'autres jeunes filles, c'est un pédophile" a-t-elle accusée.  

Crème brûlée au fois gras.

Crème
brûlée au fois gras.http://www.via214.net/






Préparation: 10 minutes




Cuisson: 20 minutes




Repos: au moins 2 heures





Ingrédients pour 20 mises
en bouche:





100 g de foie gras de canard
cru


2 jaunes d'oeufs


25 cl de crème fraîche


20 g de sucre roux


Fleur de sel








Préparation:





Préchauffer le four à
180°C. Dans une casserole, porter la crème fraîche à ébullition.
Ajouter le foie gras coupé en morceaux et passer au mixer. Hors du
feu, ajouter les jaunes d'oeuf un à un, saler et poivrer. Verser
dans des petits moules, et cuire au bain-marie 20 minutes. Laisser
refroidir à température ambiante, puis au réfrigérateur. Au
moment de servir, préchauffer le grill du four. Saupoudrer les
crèmes brûlées de sucre roux et passer sous le grill ou
caraméliser au chalumeau. Saupoudrer de fleur de sel et servir.

Lucas Pouille offre la Coupe Davis à la France.

Lucas Pouille offre la Coupe Davis à la France.http://www.via214.net/





Lucas Pouille a offert
hier dimanche 26 novembre, la dixième Coupe Davis à la France. Le
Français Lucas Pouille a battu Steve Darcis par (6-3,6-1,6-0) lors
du cinquième match décisif de la finale entre France et Belgique,
disputé à Lille. Battu lors de ses deux dernières apparitions en
équipe de France (le premier simple face à la Serbie et contre la
Belgique) Lucas Pouille n'avait que faire de ce passif. Ce dimanche
il jouait le match d'une vie: une cinquième rencontre finale de
Coupe Davis, jouée chez lui à Lille, pour offrir à ses aînées
-Tsouga, Gasquet, Benneteau, Mahat – à Yannick Noah et au tennis
français un dixième saladier d'argent. Dans le Stade Pierre Mauroy
pas refroidi par les net renvois de revers de Tsonga, un peu plus tôt
dans l'après-midi; le Nordiste devait encore pour cela écarter
Steve Darcis (N°76), dont le palmarès dans ce type de rencontre
décisive -cinq manches, cinq victoires – avait de quoi inquiéter.
Le 1_ e joueur mondial ne s'est pas laissé intimider. Au terme d'un
duel à sens unique bouclé en 1 h 36 à peine, Lucas Pouille a
conclu la campagne 2017 des Bleus par sa victoire la plus importante,
sûrement marquante dans une carrière. Le Français a choisi
d'emblée de faire durer les échanges face à un adversaire diminué
par une douleur au coude et qui n'avait pas existé, deux jours plus
tôt contre Tsonga. Cela a très vite donné ses fruits. Enchaînant
les erreurs, Darcis a concédé le breack d'entrée (2-0). De l'autre
côté du filet, Lucas Pouille n'a pas changé de schémas de jeu,
obligeant le Liegois à monter au filet. Cela lui a permis d'entrer
dans son match, remporter quelques jeux d'avance, mais pas de
remonter la pente. Après une première manche aisément conclue par
Pouille (6-3) qui n'a jamais cessé de s'appuyer sur le soutien des
quelques 20.000 supporter tricolores, le breack réussi à (1-1) dans
le deuxième set, a définitivement coulé Darcis. Après un superbe
combat de dix minutes, le Français Lucas Pouille a enchaîné de
lourds attaques de coup droits. Bien trop timoré pour espérer quoi
que ce soit, Darcis a abusé des revers slicés, que Pouille s'est
fait un plaisir de sanctionner pendant toute la rencontre. Puissant,
précis le N°2 français a joué le match parfait, face à un
adversaire complètement dépassé. Les deux dernières manches n'ont
été qu'une longue démonstration. E le banc français, son
capitaine Yannick Noah, a pu attendre presque sans trembler,
l'inéluctable instant du sacre. Sur une dernière faute de Darcis,
le carnage a pris fin, libérant le clan tricolore, qui attendait
cela depuis 2001, et la victoire de Pioline, Santoro, et Grosjean.
Après seize longues années de disette, devant les supporters extasiés, et avec le capitaine Yannick Noah en tête, l'équipe de
France reprend le Saladier d'argent.  

Huit présidents de département veulent expérimenter le revenu de base.

Huit présidents de département veulent expérimenter le revenu de base.http://www.via214.net/




Huit présidents de
département veulent tenter l'expérience du revenu de base, a publié
dans une tribune le journal JJD de dimanche 26 novembre. Proposition
phare de la campagne présidentielle de benoît Hamon, pourrait
éventuellement être généralisé. "Le revenu de base renouvelle
une ambition universelle, celle qui a fondé la création du revenu
minimum d'insertion (RMI) en 1988: garantir un revenu socle pour
tous" estiment-ils. Parmi les signataires on retrouve Jean-Luc
Gleyze, président du département de la Gironde, André Viola
(Aude), Henri Nayrou (Ariège), Philippe Martin (Gers), Mathieu Klein
(Meurthe-et-Moselle), George Méric (Haute-Garonne), Jean-Luc Chenut
(Ille-et-Vilaine) et Stéphane Troussel (Seine-Saint-Denis).
S'appuyant sur leur implantation locale, ils ont demandé à
expérimenter ce concept qui divise et resurgit régulièrement dans
les débats. "Nous voulons passer de l'étude en laboratoire au test
in vivo ou portant un projet d'expérimentation au Parlement"
ajoutent les élus, rappelant "l'intention d'Emmanuel Macron de
reformer la Constitution pour assouplir le droit à
l'expérimentation" exprimée lors de Congrès des maires de France.
Les présidents visent ainsi à l'élaboration "d'un modèle
robuste, crédible scientifiquement grâce à des micro-simulations"
parlant des "réalités sociales". L'expérimentation du terrain
permettra d'évaluer le revenu de base "pour l'ajuster, avant
peut-être de le généraliser" font-ils savoir sans préciser les
contours exacts. Le revenu de base n'est pas le "fossoyeur de la
valeur travail" mais représente au contraire "pour celles et ceux
qui passent à travers les mailles du filet de toutes les politiques
publiques une opportunité de reprendre le chemin de l'emploi"
assurent-ils. Soulignant les "limites" du revenu de solidarité
active (RSA) et la complexité des "minimas sociaux", et ils
rappellent que la pauvreté "frappe près de 9 millions de personnes
en France". L'année dernière, une mission d'information du Sénat
avait proposé d'expérimenter rapidement "dans des territoires
volontaires" différentes modalités d'un revenu de base. Ce revenu
universel, qui fait l'objet d'expérimentations à petite échelle ou
de projets dans plusieurs pays, notamment en Finlande, était la
proposition phare du candidat socialiste à la présidentielle Benoît
Hamon. Début novembre Julien Bayrou, porte-parole de Europe
Ecologie-Les Verts, a annoncé le lancement d'une opération de
crowdfunding pour expérimenter ce revenu grâce au tirage au sort,
permettant au gagnant d'un bénéficier pendant un an.  

Le sapin de Noël de l'Elysée vient du Morvan.

Le sapin de Noël de l'Elysée vient du Morvan.http://www.via214.net/




A été choisi pour la
cinquième année consécutive, le sapin de Noël de l'Elysée
proviendra du Morvan. Le conifère de 200 kg prendra place dans les
jardins de l'Elysée à Paris. Sélectionné dans l'exploitation
Bonoron au cœur du Morvan dans la Nièvre, rapporte France Bleu
Auxerre mercredi 22 novembre. L'arbre a été désigné et coupé
mardi dans la forêt morvandelle, près de Brassy dans le Nièvre.
Les jardiniers de l'Elysée sont allé spécialement de Paris
sélectionner le sapin, sur pied au cœur de la forêt. Leur choix
s'est porté sur un sapin Nordmann de 25 ans et 13 mètres de
hauteur, élevé par le producteur Jean-Christophe Bonoron qui s'est
confié à France Bleu Auxerre. "On est apolitique dans ces
moments-là. C'est la récompense de dizaine d'années de travail".
La sélection est drastique, au fil des années "il faut faire les
bons choix pour être certain d'avoir des arbres de qualité, qui
poussent bien pendant 25 ans. Il ne faut pas se tromper" explique
Jean-Christophe Bonoron à France Bleu. Le cahier des charges est
précis: "Il faut que le sapin ne soit pas trop large, qu'il forme
un beau cône, une belle couleur d'aiguilles, et qu'il soit élancé".
La coupe du sapin présidentielle a été supervisée en forêt par
Pierre Bonnaure, responsable des parcs et jardins des résidences
présidentielles. "Le sapin choisi va désormais être retravaillé
pour l'adapter précisément à la cour d'honneur de l'Elysée. Il
doit faire impérativement onze mètres lorsqu'il sera en place" détaille-t-il. Un petit coup de rabot sera donc nécessaire, car
celui-ci mesure 13 mètres. Le sapin sera livré à Paris en péniche,
précise France Bleu Auxerre, au terme d'un trajet qui prendra trois
jours depuis le port d'Auxerre. Rendez-vous le week-end du 9 au 10
décembre pour la mise en place de la décoration de Noël.   

Italie: une femme séquestrée pendant dix ans dans une cave à Catanzaro.

Italie:
une femme séquestrée pendant dix ans dans une cave à Catanzaro.http://www.via214.net/




Une émigrée Roumaine
cloîtrée, violée et vivant dans des conditions épouvantables a
été retrouvée après dix ans par les Carabinieri de la ville de
Catanzaro (Italie). La femme qui à l'époque de son séquestre était
âgée de 19 ans, pendant sa captivité a donnée naissance à deux
enfants. La Roumanie qui a été retrouvée cette semaine à l'âge
de 29 ans dans une cave dans la ville de Gizzeria (dans le sud de la
Calabre), grâce à un contrôle routier, selon l'information du
journal «La Gazzetta della sera». Ce sont des policiers en
contrôlant un homme de 52 ans, qui interpellés par la saleté du
petit garçon de 9 ans présent avec l'homme, et par sa méfiance à
leur égard. Les policiers demandent de se rendre à leur domicile,
l'homme prétend de ne pas en avoir, mais les policiers finissent par
le trouver. Arrivés sur place, dans la cave, l'odeur est tel qu'ils
ont dû porter des masques pour pouvoir fouiller la maison remplis de
détritus. Dans la cave ils découvrent une femme enchaînée. La
victime s'occupait autrefois de l'épouse de son bourreau. Au décès
de celle-ci, à cette époque âgée de 42 ans, l'homme a commencé à
séquestrer la femme qui en avait 19 ans. La femme privée de tout
contacts avec l'extérieur, a été violée à plusieurs reprises.
Elle est devenues mère de deux enfants, sans recevoir aucun soins
médicale. Le premier est un garçon de 9 ans, le second est un
garçon de 3 ans, qui ont été pris en charge avec leur mère, des
services sociaux italiens.  

Dizaine de vols en direction de Bali annulés à cause de l'éruption du volcan Agung.

Dizaine de vols en direction de Bali annulés à cause de l'éruption du
volcan Agung.http://www.via214.net/



Des dizaines de vols en
direction de Bali ont été annulé à cause d'un début d'éruption
du volcan Agung, qui crache de la fumé et de la vapeur à des
milliers de mètres d'altitude, l'ont annoncé les autorités locales
ce dimanche. Au moins 2.000 passagers ont été touchés par
l'annulation des vols, dont de nombreux touristes australiens. Le
mont Agung dont la dernière éruption en 1963 avait fait près de
1.600 morts, s'est réveillé depuis septembre dernier. De la fumée
s'élève sur 4.000 mètres au-dessus du sommet du volcan Agung, et
28 vols ont été annulé, au départ comme à l'arrivée, a déclaré
Ari Ahsanurrohim porte-parole de l'aéroport international de
Denpasar. "L'aéroport reste toutefois ouvert, et il en appartient
aux compagnies de décider d'annuler ou détourner leurs vols" a-t-il ajouté. Lorsque le volcan s'était réveillé en septembre,
les autorités locales avaient décrétée l'alerte maximum et
140.000 habitants avaient été évacués. Un mois plus tard, la
situation s'est calmée et de nombreux habitants était rentrés chez
eux. Puis mardi, le volcan Agung a à nouveau commencé à gronder,
craignant 25.000 personnes à devoir mettre à l'abri. Les autorités
locales ont appelées les habitants vivant dans un rayon de 7,5
kilomètres à évacuer la zone, mais se sont abstenues pour
l'instant de décréter le niveau d'alerte maximum. "Cette fois, les
secousses causées par l'activité du volcan sont considérablement
moindres que celles de septembre" a expliqué Kasbani chef du centre
de volcanologie d'Indonésie. Le vent pousse les cendres dans la
direction des Îles Lombok (est Bali). "Ma compagnie aérienne m'a
remboursé. Maintenant j'essaie d'aller à Lombok par bateau,
j'espère que le port est ouvert" expliquait Ismono. Plus de 120
volcans sont en activité en Indonésie, qui est située sur la "ceinture de feu" du Pacifique.  

Tigre abattu à Paris le propriétaire en garde à vue.

Tigre abattu à Paris le propriétaire en garde à vue.http://www.via214.net/






Un tigre de 200 kg
échappé d'un cirque installé à Paris, a été abattu au fusil à
pompe. Le tigre s'était échappé d'un cirque vendredi en fin
d'après-midi, dans le sud-ouest de Paris, avant d'être abattu par
son propriétaire, qui a été placé en garde à vue. La mort de
l'animal a déclenché la colère des associations de protection des
animaux, qui s'opposent à leurs enfermement dans les cirques. Les
pompiers avaient été appelés vers 18 h 00 par des habitants, ayant
aperçu le félin se promenant dans les rues du Xv eme arrondissement
à Paris. Par mesure de sécurité, le trafic avait été interrompu
par la RATP sur la ligne T3 a du tramway durant environ une
demi-heure. Vers 18 h 30, la Préfecture de police, a appelé sur
Twitter à ne pas relayer de fausses informations et déclare que "le danger est écarté ". Le cirque Bormann Moreno
duquel s'est échappé le tigre, venait de s'installer dans le XV me
arrondissement de Paris, et prévoyait d'ouvrir ses portes au public
le 3 décembre prochain. Le tigre âgé de deux ans, a été abattu
de trois balles de fusil à pompe, précise Le Parisien. Son corps
d'animal devra être repris par le cirque et transporté dans une
clinique pour l'autopsie, a précisé le porte-parole des pompiers. "Le propriétaire était sous choc. Lorsque nous sommes arrivés, le
tigre de 200 kg était déjà mort" a indiqué à l'AFP un
porte-parole des pompiers, le capitaine Valérian Fuet. L'animal a
été abattu "dans une allée […] il n'était pas en pleine rue,
il n'y avait pas de passants" a-t-il ajouté. Selon une source
policière, le propriétaire a été placé en garde à vue. Une
enquête a été ouverte.  

A Toulouse les dealeurs de drogue se géolocalisent.

A Toulouse les dealeurs de drogue se géolocalisent.http://www.via214.net/



A Toulouse, les vendeurs
de drogues ont préféré être aux pas avec leur temps, être plus
facilement géolocalisés et repérables par leurs clients. C'est
pour se mettre à l'heure du numérique qu'ils ont réussi à se
faire référencer sur Google Maps, révèle un article de la Dépêche
du midi. Une entreprise baptisée Get your businnes online, a été
créée à l'attention de petites entreprises qui ne savent pas
comment s'y prendre pour faire les premiers pas sur internet et le
monde du référencement Google, où les dealers de drogues, ne l'ont
pas laissé passé, et ils ont baptisé leur entreprise sur Google
Maps "Point weed". Mais si "Point weed" a été supprimé par les
équipes de modération Google, rien n'empêche les leaders de
profiter des services de Google Maps et partager la géolocalisation
en temps réel de manière privée avec leurs contacts. Cette option
peut être activée pour l'heure qui suit, jusqu'à la fin de la
journée ou bien indéfiniment. A moins que les autorités
judiciaires ne demandent de cesser ce partage géolocalisé, Google
ne sera pas en droit de leur couper l'herbe sous les pieds.  

Congrès des Maire de France: Emmanuel Macron annonce une refonte en profondeur de la fiscalité local

Congrès des Maire de France: Emmanuel Macron annonce une refonte en
profondeur de la fiscalité locale.http://www.via214.net/




Devant l'Association des
Maire de France, le président de la République Emmanuel Macron a
affirmé hier jeudi 23 novembre vouloir procéder à une «refonte en
profondeur de la fiscalité locale». Le chef d'Etat qui a procédé
à son premier Congrès des Maires de France, a clôturé hier jeudi
le 100 me Congrès de l'Association des Maires de France dans un
discours de près une heure et demie. Les principaux points à
retenir ont été sa volonté de suppression progressive de la taxe
d'habitation sur trois ans et pour 80% des ménages. Selon lui cet
impôt local est "injuste" et vise notamment "les territoires les
plus modestes et la classe moyenne". Face à la crainte des Maires
de voir disparaître cet impôt qui représente 20% de leurs dépenses
de fonctionnement, le président Macron a assuré jeudi que cette "réforme sera financée par des économies faites par l'Etat". Le
chef d'Etat a ensuite dit que cette réforme de l'impôt d'habitation
«n'est que le premier acte d'une refonte en profondeur de la
fiscalité locale, et notamment communale» dès 2020. "Je veux
garantir pleinement votre autonomie financière et fiscale. Je veux
un impôt cohérent avec vos missions et avec les missions de chacune
des collectivités territoriales" a-t-il précisé. Devant plusieurs
milliers de Maires, Emmanuel Macron a promis qu'il ne toucherait pas
à la "carte territoriale" assurant que l'Etat "ne forcera pas à
des regroupements de communes ni à des modifications de la carte
intercommunale". "Nous perdrions du temps et de l'énergie à
revoir "la carte territoriale", et donc c'est la stabilité
institutionnelle des collectivités territoriales qui sera retenue" a-t-il fait valoir. Le président Emmanuel Macron souhaite aussi la
modification de l'article 72 de la Constitution pour "permettre aux
collectivités de pérenniser une expérimentation réussie sans
qu'elle soit généralisée sur tout le territoire". "Nous devons
accepter de rompre avec une forme d'uniformité de traitement. Les
territoires ne sont pas plongés dans les mêmes situations. Nous
avons besoin d'adapter les normes pour répondre aux défis de nos
territoires", a-t-il expliqué. "Je sais que, vous aussi, vous êtes
des élus engagés et j'en ai besoin. J'attends de vous que vous
continuiez à entreprendre, à faire, à innover, à tester. C'est
cette envie farouche de faire que je veux accompagner, laisser libre.
Cet engagement conjoint c'est notre responsabilité commune pour
notre pays. Ne vous trompez pas, nous ne sommes pas dans des temps
normaux. Nous entrons dans une ère nouvelle où nous voulons garder
nos racines". Le chef d'Etat a évoqué la fracture numérique
présente entre zones rurales et urbaines. "Les engagements conclus
d'ici la fin de l'année avec les opérateurs seront contraignants,
traduits de manière législative et donneront lieu à des sanctions
pécuniaires et la possibilité de l'Etat se substituer (aux
opérateurs). J'ai pris un engagement, le bon débit pour tous d'ici
mi-2020 et le très haut débit pour tous d'ici mi-2022. Nous pouvons
le tenir mais cela suscite d'aller vers plus de contraintes sur ce
sujet". Le chef d'Etat a précisé ensuite de vouloir éviter le
cumul des mandats. "La vitalité démocratique dans notre pays
nécessite que nous engagions un travail pour les mandats nationaux
et locaux avec un non-cumul dans le temps. Beaucoup de ceux qui
disent "Un élu, il ne faut pas le limiter dans le temps", ils
étaient d'accord pour limiter celui du président. L'engagement que
j'ai pris est clair. "Cette réforme (limiter le cumul à mandats
identiques et successifs) ne touche pas les mandats pour les communes
de moins de 3.500 habitants. 90% des communes de France seront
exonérés de cette disposition. La liberté donnée aux acteurs
locaux est importante et c'est cet esprit là que je veux favoriser".
Emmanuel Macron a fait par de son souhait de rompre avec une forme
d'uniformité de traitement, puisque les territoires ne sont pas
plongés tous dans la même situation. Adapter les normes pour
répondre aux défis de nos territoires, n'a pas été fait depuis
plus d'un siècle, sera fait sous ce quinquennat avec une
modification de la Constitution. "Je souhaite que l'article 72
puisse être modifié pour permettre aux collectivités de pérenniser
une expérimentation réussie sans qu'elle soit généralisée sur
tout le territoire. (…) Permettons de faire, laissons les maires
innover. C'est cela la relation de confiance". Avant le discours du
chef d'Etat, le président de l'Association des maires de France
François Baroin prends la parole, et s'adresse au par terre des
maires ainsi qu'Emmanuel Macron présidents à Porte de Versailles. "Ces derniers mois d'actions gouvernementales ont suscité beaucoup
d'interrogations et parfois des inquiétudes. Plusieurs décisions
ont été perçues comme des contradiction au regard du respect de la parole d'Etat quelles que soient les alternances politiques". Les élus présents au Congrès des maires de France, dénoncent les
13 milliards d'euros d'économies imposés aux collectivités sur les
cinq prochains années, la baisse des APL, "l'abandon brutal de
120.000 emplois aidés" et la fin de la taxe d'habitation. Les 500
élus réclament notamment l'établissement d'un "dialogue
territorial" avec l'exécutif, "au même titre que le dialogue
social est inscrit dans le code du travail" et "l'équilibre
rural-urbain".

Le gang ultra-violent MS-13 décapite et arrache le cœur à un homme à Washington.

Le gang ultra-violent MS-13 décapite et arrache le cœur à un homme à
Washington.http://www.via214.net/




Le gang d'origine
salvadorienne est soupçonné d'avoir poignardé, décapité et
arraché le cœur d'un homme, avant de le jeter dans une tombe
creusée dans un parc du Maryland. Plusieurs membres du gang
ultra-violent d'origine salvadorienne MS-13, honni par Donald Trump,
ont sauvagement assassiné un homme, lardé de plus de 100 coups de
couteau en banlieue de Washington, affirme la police locale. Le
principal suspect est maintenu en détention. L'un des membres
présumés du gang, Miguel Angel Lopez-Abrego qui aurait porté le
premier coup à la victime encore non-identifiée, a été maintenu
mercredi en détention, sans possibilité de libération, par un juge
du tribunal du comté de Montgomery, limitrophe de la capitale
américaine.Un corps décapité a été retrouvé dans une tombe. Le
corps de la victime est un homme, a été retrouvé le 5 septembre
dans une tombe creusée dans le parc régional de Wheaton
(Maryland). Selon Montgomery Community Media, un média local qui
s'est procuré des documents de justice liés à cette affaire,
l'homme a été décapité, son cœur arraché et jeté dans une
tombe. "Pendant l'investigation, les enquêteurs ont reçu
l'information que cet homicide avait été commis par les membres du
gang de rue, MS-13 dont Lopez-Abrego" inculpé d'assassinat,
explique la police du comté dans un communiqué de mardi. "La
victime a été poignardée plus de 100 fois". Cheval de bataille de
Donald Trump, les MS-13 (abréviation de Mara Salvatrucha), "le gang
salvadorien" est l'un des gangs les plus violents des Etats-Unis. Il
est né dans les années 1980 pour protéger les immigrés
salvadoriens des bandes rivales à Los Angeles avant de s'exporter en
Amérique centrale. Le président Donald Trump en a fait l'une des
priorités de la lutte contre la criminalité aux Etats-Unis, et le
prend souvent en exemple pour justifier sa politique de fermeté à
l'égard de la criminalité commise par les immigrés ainsi que la
construction d'un mur à la frontière avec le Mexique.  

Vladimir Poutine vante les succès militaires de Bachar al-Assad avant un sommet avec l'Iran et la Tu

Vladimir Poutine vante les succès militaires de Bachar al-Assad avant un
sommet avec l'Iran et la Turquie.http://www.via214.net/




Le président russe
Vladimir Poutine a réuni le président turc Recept Tayyip Erdogan et
le président iranien Hassan Rohani pour "oeuvrer au règlement à
long terme du conflit syrien", à quelques jours de la reprise des
pourparlers à Genève. Avec ce sommet qui s'est déroulé le 22
novembre après-midi dans la station balnéaire russe de Sotchi
(sud-ouest) le chef du Kremlin principal soutien de Bachar al-Assad,
veut préparer l'après-conflit, alors que le régime soutenu par
l'armée russe, a repris une grande partie du territoire syrien aux
rebelles et jihadistes. Vladimir Poutine a précédé la rencontre
d'intenses contactes diplomatiques, recevant lundi le président
syrien et s'entretenant mardi au téléphone avec plusieurs chefs
d'Etat, dont Donald Trump, à qui a assuré vouloir "oeuvrer
activement en faveur d'un règlement à long terme du conflit" selon
le Kremlin. La Russie et l'Iran, alliés du régime de Damas, et la
Turquie, soutien des rebelles syriens, sont les parrains du processus
d'Astana, la capitale Kazakhe qui a permis à la mise en place de
quatre "zones de désescalade" sur le territoire syrien.




Ces mesures ont permis
d'abaisser la tension sur le territoire et de réunir autour de la
même table de négociations, des représentants du régime et de
l'opposition pour parler de questions militaires alors que les
pourparlers politiques de Genève étaient au point mort. Moscou à
l'initiative de ce processus et dont l'intervention militaire a
constitué un tournant du conflit, veut désormais trouver un relais
politique à ce processus, au moment où selon Vladimir Poutine la
phase militaire "touche à sa fin". Les trois chefs d'Etat doivent
discuter d'un éventuel "Congrès de dialogue national syrien" réunissant en Russie régime et opposition, idée lancée en octobre
mais rejetée par l'opposition, attachée au processus de Genève qui
reprendra le 28 novembre. Les faction de l'opposition syrienne se
sont réunies hier mercredi à Ryad pour unifier leurs positions en
vue des négociations à Genève qui doivent se concentrer sur la
rédaction d'une nouvelle Constitution et la tenue d'élections.




Point d'achoppement
auquel se sont heurtées toutes les initiatives pour trouver une
issue politique au conflit syrien qui a fait plus de 330.000 morts en
six ans: le sort du président syrien Bachar al-Assad, au pouvoir
depuis 2000 et qui apparaît désormais en position de force. Pour
Moscou et Téhéran, le départ de cet allié provoquerait le chaos,
tandis que les rebelles soutenus par Ankara refusent, tout comme les
Occidentaux, toute solution dont il ferait partie au vu les exactions
commises selon eux par le régime. Avant de s'envoler pour Sotchi,
Hassan Rohani a dit espérer que le soutien de Sotchi "pose les
bases d'un bel avenir pour la Syrie" précisant que seraient
abordées les "questions liées à la reconstruction et au retour
des réfugiés". "L'avenir appartient au peuple syrien a-t-il
souligné. Avant le sommet Vladimir Poutine a reçu à Sotchi lundi
Bachar al-Assad, mettant de fait, le président Bacha la-Assad dans
le jeu diplomatique. Celle-ci était sa première visite en Russie et
à l'étranger, depuis octobre 2015, juste après le lancement de
l'intervention militaire de frappes aériennes russes en septembre
2015 a permis à l'armée syrienne de ravir au groupe jihadiste Etat
islamique (EI) la cité antique de Palmyre et de chasser les rebelles
de leur station d'Alep dans le nord. Les forces du régime ont chassé
dimanche soir les jihadistes de Bounkamal, leur dernier fief urbain
en Syrie. "En ce qui concerne notre travail commun dans la lutte
contre le terrorisme en Syrie, cette opération touche à sa fin" a
assuré Vladimir Poutine à son homologue syrien. "Je pense qu'il
est maintenant temps de passer au processus politique" a-t-il
ajouté. Vladimir Poutine s'est ensuite entretenu par téléphone
avec le roi Salmane d'Arabie Saoudite, le président égyptien Abdel
Fattah al-Sissi, le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et
Donald Trump. Selon la Maison Blanche, les deux chefs d'Etat
souhaitent "assurer la stabilité d'une Syrie unifié et libérée
de toute intervention nuisible et de refuges pour terroristes" ainsi
que "trouver une solution pacifique à la guerre civile en Syrie".
L'objectif est "de mettre fin à la crise humanitaire et de
permettre aux déplacés syriens de retourner chez eux" a ajouté la
Maison Blanche. Malgré un recul des violences, plus de 13 millions
de personnes, dont près de la moitié d'enfants, ont besoin d'aide
humanitaire en Syrie, a averti mardi dans un rapport le Bureau des
affaires humanitaires de l'ONU (Ocha).  

Remaniement ministériel: les changements seront annoncé mardi dans la journée.

Remaniement ministériel: les changements seront annoncé mardi dans la journée.http://www.via214.net/




Des changements seront à
prévoir dans le gouvernement après l'élection de Christophe
Castaner à la tête du Parti La république en marche. Ces
changements seront annoncé mardi "dans la journée". Devenu chef
du Parti La République en marche, Christophe Castaner oblige
Emmanuel Macron et Edouard Philippe à procéder à mini-remaniement
au sein du gouvernement. Les changements seront annoncé mardi "dans
la journée" l'a annoncé sur LCI celui qui occupe encore la
fonction de porte-parole du gouvernement. "Je suis dans l'attente,
dans l'impatience de cette information, qui vous sera présentée je
pense demain dans la journée" a expliqué Christophe Castaner, qui
sera chargé de sa fonction de porte-parole. Le chef d'Etat et le
Premier ministre doivent également trancher sur son maintien ou non
au poste de Secrétaire d'Etat chargé des Relation avec le
Parlement. S'il a reconnu implicitement mercredi qu'il ne serait plus
porte-parole du gouvernement une fois élu à La République en
marche, Christophe Castaner n'a cessé de répéter qu'il estimait
possible de garder son portefeuille. L'annonce a été reportée
pour cause de vérifications d'éventuels nouveaux ministres. Ce
mini-remaniement devra être connu dans la semaine. Le remaniement
devra être connu avant le conseil des ministres, de ce mercredi,
l'a déclaré mardi soir l'entourage du président Emmanuel Macron.
Par conséquent, Christophe Castaner sera encore porte-parole du
gouvernement ce mercredi matin, et c'est lui qui fera le compte rendu
du conseil des ministres à la mi-journée, e-t-on précisé. Ce
nouveau casting de ministres pourrait prévoir un nouvel/le entrant
pour remplacer Benjamin Griveaux dans ses attributions actuels à
Bercy, a-t-on appris mardi soir dans l'entourage du chef d'Etat. Le
remaniement promis pour mardi, a été reporté aux jours suivants,
le temps de soumettre les déclarations de patrimoine d'un ou de
plusieurs nouveaux entrants, à la Haute Autorité pour la
transparence de la vie publique, selon l'Elysée. Ces vérifications
devenues obligatoires, avaient déjà retardé de plus d'une journée,
du précédent remaniement en juin. Ce changement de porte-parole
était devenu nécessaire avec l'élection samedi de Christophe
Castaner à la tête de LREM, choix d'Emmanuel Macron de donner un
nouveau souffle à un jeune mouvement. Cet expérimenté politicien
de 51 ans, ce retrouve avec une triple casquette. Issu du PS, il est
porte-parole du gouvernement, secrétaire d'Etat aux Relations avec
le Parlement, et depuis samedi, délégué général de LREM,
fonction à laquelle il ne tenait guère au départ.



Pour le remplacer les
noms qui circulaient ces derniers jours étaient ceux de deux très
proches d'Emmanuel Macron, tous deux nommés secrétaires d'Etat en
juin: Benjamin Griveaux (Economie) et Julien Denormandie (Logement),
chacun soutenue par différents fidèles du chef d'Etat. Julien
Denormandie avait déclaré mardi qu'il n'avait "aucune autre
ambition, aucune autre envie" que son portefeuille actuel. Le poste
de porte-parole devrait donc revenir à Benjamin Griveaux 39 ans, qui
obtient sa revanche après avoir échoué à obtenir la direction du
parti LREM. Le nouveau porte-parole n'aura toutefois plus d'autre
portefeuille ministériel, comme cela avait été le cas pour
François Baroin et Laurent Wauquiez sous les présidences
respectives de Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy. Benjamin Griveaux
fait partie de la garde rapprochée d'Emmanuel Macron qu'il a soutenu
dès la fin 2015. Cet ex-conseiller de Dominique Strass-Kahn, passé par le bureau national du PS, a l'expérience pour ce poste puisqu'il
a été porte-parole d'En Marche! Pendant la campagne. Emmanuel
Macron pourrait nommer un ou une remplaçante comme Secrétaire
d'Etat à Bercy. Mardi midi, Edouard Philippe a plaidé sa cause,
défendant la possibilité d'être à la fois ministre et chef du
parti présidentiel. "Il n'y a aucune règle juridique qui
l'interdise. Ensuite, ça s'est beaucoup fait. Nicolas Sarkozy
ministre de l'Intérieur en 2006 était président du parti [UMP] dont
j'étais membre […] Moi, je pense que [Christophe Castaner] est
tout à fait capable d'exercer ces deux fonctions" a-t-il dit en
marge des Assises de l'économie de la mer du Havre.  

Miss Univers 2017: les costumes les plus extravagants.

Miss Univers 2017: les costumes les plus extravagants.http://www.via214.net/




Toutes les candidates au
concours de Miss Univers 2017 ont défilé samedi soir à Las Végas,
avec leur costume typique national. Une représentation sur la scène,
assez folklorique et excentrique, pleine d'idées et d'originalité.
Plusieurs paillettes, strass, fleurs, dorures, bijoux, toutes les
folies permises en haute-couture pour mettre en valeur, la beauté
des candidates au Concours de Miss Univers 2017. Une Salvadorienne
dans sa barque, une Hondurienne qui tir à l'arc ou encore une
Dommenicaine qui papillonne, les mises en scène avaient été pensées
avec finesse pour représenter les pays et leur culture. La Française
Alicia Aylies dans sa tenue de star du fleuret paraissait bien sage
aux côtés des oiseux de paradis et d'autres créatures divines tout
en couleur et en sensualité. La jeune femme qui représentait les
Îles vierges, était habillée avec un costume fait de plumes
ensoleillée, pour le Pérou une magnifique reine en or et de la tête
aux pieds et pour Singapour, une délicate orchidée. Le Canada avait
tout misé sur une technologie lumineuse, en éclairant sa demoiselle
enveloppée dans une armure d'argent et de plumes blanches. Quant à
la jolie Islandaise, elle endossait un ensemble guerrier, redonnant
du chic et du glamour à l'allure des valeureux Vikings. Dimanche 26
novembre 2017, les 93 candidates vont enfin pouvoir se lancer dans la
compétition. Elles n'auront alors qu'un objectif: être sélectionnée
dans le Top 15, première étape de l'élection. A partir de là, la
soirée ne deviendra plus qu'un immense combat entre les jeunes
femmes, qui tenteront donc tout, pour séduire le public et remporter
la prestigieuse couronne de Miss Univers 2017.

Brigitte Macron laisse sa place à Nicolas Sarkozy en visite à Mimi Yuan Zi.

Brigitte Macron laisse sa place à Nicolas Sarkozy en visite à Mimi Yuan Zi.http://www.via214.net/




La première Dame
Brigitte Macron n'a pas pu se rendre au zoo de Beauval où y est
hébergé le petit panda Mimi Yuan Zi. Nicolas Sarkozy s'y rendra
avant elle. Mais il a d'abord tenu à lui demander la permission,
selon les informations RTL. La naissance du bébé panda dans le zoo
de Beauval, avait tenu en halène la France entière début août
dernier. Depuis plusieurs jours se sont ses premiers pas qui émouvant
les Français. L'engouement qui s'est crée au tour de lui n'est pas
prêt de se ternir. Comme le veut la tradition chinoise, le baptême
de Mimi Yuan Zi aura lieu 100 jours après sa naissance, donc dans
les premières semaines de décembre. Un rendez-vous qui devrait à
nouveau attirer la foule. Brigitte Macron qui a été choisie pour
être la co-marraine du petit panda, avec la première Dame chinoise
Peng Liyuan, se rendra sur place pour assister à cette cérémonie
solennelle. Ce sera la première fois que la première Dame
rencontrera son filleul. Autrement dit, Nicolas Sarkozy se rendra au
zoo de Beauval le 22 novembre, il rencontrera le petit panda avant
Brigitte Macron. Si l'ex-président de la République tient
particulièrement à rendre visite au petit plantigrade de six kilos,
ce n'est pas un hasard. Il est en effet, l'instigateur de la venue
des parents du petit panda en France en 2012. Cela avait demandé
deux ans de négociations avec la Chine. Mais pas question pour
autant, de griller la priorité à l'actuelle première Dame. Les
équipes de Nicolas Sarkozy ont tenu à demander la permission à
Brigitte Macron, qui n'y a pas vu "pas d'inconvénient" comme
rapporte RTL, à l'origine de l'information. Si elle n'a pas encore
pu rendre visite à son filleul, la femme d'Emmanuel Macron prendrait
son rôle de co-marraine très à cœur. Le directeur du zoo Rodolph
Delord, expliquant en août dernier au Journal De Dimanche, qu'il
envoyait "tous les jours un sms à Brigitte Macron avec des
nouvelles de son filleul". "Elle a acceptée sa fonction avec
enthousiasme" affirmait-il également. Il faut dire que depuis
l'arrivée du couple panda à Beauval le nombre de visiteurs aurait
doublé. De quoi expliquer l'intérêt de l'ancien président et de
l'actuelle première Dame pour ce bébé panda, aussi mignon soit-il!

Les Amishs vivraient-ils plus longtemps grâce à une mutation génétique.

Les
Amishs vivraient-ils plus longtemps grâce à une mutation génétique.http://www.via214.net/




Les Amishs communauté
reli